Suivez-nous
Seedsman

Quick Hit : ce qu’on a loupé ces dernières semaines

Publié

le

Quick Hit d'Août 2020

Les consommateurs de Newsweed les plus réguliers l’auront remarqué, nous étions en pause ces dernières semaines. Mais puisque l’actualité ne nous attend pas, voici un récapitulatif de ce qu’il s’est passé dans l’intervalle sur la planète Cannabis.

PUBLICITE

France

Pendant notre absence, la France a légalisé le cannabis. Oups, non. Elle est en fait revenue en 1960 avec une campagne de communication du ministère de l’Intérieur digne du « Say no to drugs » de Nancy Reagan, qui prétend convaincre les convaincus du bon travail effectué par la place Beauvau. La campagne intitulée « Derrière la fumée », pondue par un Publicis en manque d’inspiration dans ce qui ressemble à un quasi copier-coller du nom du documentaire Netflix « Derrière nos écrans de fumée », entend mettre sur le dos du cannabis l’échec scolaire, les accidents domestiques et l’insécurité. Le budget, non-communiqué, était probablement insuffisant pour y ajouter le réchauffement climatique, le naufrage de l’Amoco Cadiz et le leak des photos de Benjamin Griveaux.

L’ANSM a annoncé la création d’un Comité scientifique temporaire sur la culture en France de cannabis médical : « L’avis de ce CST devra porter sur les teneurs en THC et en CBD des plantes ou encore sur la variété des plantes utilisées. Il devra également définir les modalités de traçabilité des plantes jusqu’à la récolte des fleurs, les formes pharmaceutiques attendues des médicaments à base de cannabis, les critères de qualité pharmaceutiques ainsi que les contrôles nécessaires pour la culture de cannabis médical en France ». Si les premières réunions auront lieu en septembre 2021, les conclusions sont déjà connues puisque les normes européennes prévalent et que le modèle adopté devra être proche du modèle allemand qui lui-même s’est appuyé sur le modèle canadien, avec les normes EU-GMP en plus.

Aurora / Etypharm a livré ses premières fleurs de cannabis médical en France sous la forme de 3 variétés :

  • Aurora 20/1 : variété LA Confidential
  • Aurora 8/8 : variété Equiposa
  • Aurora 1/12 : variété Cannatonic

L’ANSM n’a pas communiqué sur le nombre de patients s’étant vu délivrer ces fleurs.

PUBLICITE

Réjouissons-nous toutefois, DelleD, une des entreprises françaises les plus avancées sur le sujet du cannabis médical (et que nous avons interviewée précédemment) a obtenu un financement auprès de BPI France et de la région Ile-de-France après avoir levé 3 millions d’euros en 2020. Elle compte lancer un premier essai clinique en 2022, qui pourrait facilement dépasser le nombre de patients inclus jusqu’ici dans l’expérimentation française.

La police nationale s’accroche à contrôler les magasins CBD comme s’ils vendaient la mort. Le nouveau mémo reconnait toutefois que les nombreuses perquisitions pratiquées depuis 2018 étaient indues à la lumière de la jurisprudence Kanavape, du droit français et du droit européen. Heureusement, les magasins pourront toujours être poursuivis pour incitation à l’usage illicite de stupéfiants, une infraction bien pratique tant elle est vague.

https://twitter.com/collectifPCP/status/1421148131815829507/

Europe

Les planètes s’alignent en Allemagne pour une prochaine légalisation du cannabis. Erwin Rueddel, membre du Bundestag (CDU) et président de sa commission de la santé, pense notamment possible une expérience légale de cannabis à usage adulte en #Allemagne « au cours de la prochaine période législative ». La commissaire allemande chargée de la lutte contre les drogues a également assuré vouloir assouplir la législation sur la possession de cannabis, par exemple en autorisant la possession de moins de 6 grammes de cannabis dans toute l’Allemagne.

PUBLICITE

Cookies, qui sera bientôt légalement distribué au Canada, pose un autre pied en Europe grâce à un partenariat de culture avec Flowr Corporation dans leur site portugais. Les malades européens pourront donc bientôt accéder à une des marques de cannabis les plus populaires au monde.

La Suisse continue son processus d’accès facilité au cannabis médical. C’est désormais le Conseil fédéral qui a validé la décision.

Une étude italienne révèle que les sprays oraux de CBD sont associés à des améliorations chez les patients souffrant de migraines réfractaires.

Le ministère néerlandais de la santé a accordé une subvention de 1,4 million € pour la recherche sur l’efficacité du cannabis médicinal chez les enfants souffrant d’épilepsie résistante au traitement. Les recherches tenteront de savoir si le cannabis médical réduit la fréquence et/ou la gravité des crises d’épilepsie chez les enfants.

La marque de CBD britannique Cannaray a lancé une jolie campagne pub sur fond de révolution.

International

L’Afrique du Sud a dévoilé son plan de légalisation du cannabis. Le CA estimé tourne autour de1,6 milliard € et pourrait créer jusqu’à 25 000 emplois tout en attirant les investissements étrangers.

Tilray a racheté une partie de la dette de MedMen, qui pourrait être convertie en participation le jour où les Etats-Unis légaliseront le cannabis.

Buzzfeed a lancé sa marque de cannabis Goodful en partenariat avec le producteur californien de cannabis NUG. L’éditeur de site s’est rendu compte qu’une partie de son audience faisait plus que s’intéresser aux sujets cannabis. Malheureusement pour nous, l’entreprise a fermé ses bureaux français en 2018. Nous avons donc évité du CBD Buzzfeed.

Le marché américain du CBD devrait atteindre 2,8 milliards $ par an d’ici 2028, selon les projections de Grand View Research.

Seth Rogen a décidé de mettre fin à son partenariat avec Canopy Growth pour la distribution des produits Houseplant au Canada. Si les boissons Houseplant se sont hissées parmi les plus vendues au Canada, la qualité de ses fleurs a laissé les consommateurs sur leur faim comparativement à ce qui est cultivé et fumé aux Etats-Unis. Rogen prévoit toutefois de revenir au Canada dès qu’il aura trouvé un grower canadien capable d’assurer une qualité à la hauteur de ce qui est fait aux US.

Canada toujours, la légalisation n’a pas amené davantage d’adolescents à consommer du cannabis. L’argument du « quel exemple donnerait-on à la jeunesse », souvent rabâché en France par des consommateurs notoires d’alcool, semble donc étonnamment faux.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !