Connect with us
Live resin Live resin

Découvrir / Comprendre / Apprendre le cannabis

Bienvenue dans ce guide créé pour comprendre les sujets essentiels et les lois associés au cannabis. Nous offrons ici des ressources éducatives sur le cannabis pour les novices et les connaisseurs, consommateurs ou non. Tout comme la plante, cette rubrique grandit vite. Restez à l'affût des mises à jour !

Sur quoi voulez-vous apprendre ?

Derniers contenus ajoutés

Live resin Live resin
Produits et comment consommer

Comment la live resin est fabriquée ?

High Pride et cannabis médical High Pride et cannabis médical
Histoire du cannabis

High Pride : Le combat des LGBTQ+ pour le cannabis médical

Triangle d'Emeraude Triangle d'Emeraude
Histoire du cannabis

Qu’est-ce que le Triangle d’Émeraude ?

Cannabinol (CBN) Cannabinol (CBN)
La plante et ses composés

Qu’est-ce que le cannabinol (CBN) ?

La plante et ses composés

Quel est le point d’ébullition du THC ?

Mahjoun Mahjoun
Produits et comment consommer

Qu’est-ce que le mahjoun ?

Terpène humulène Terpène humulène
La plante et ses composés

Humulène : le terpène qui peut tuer les cellules cancéreuses

Cannabis et système immunitaire Cannabis et système immunitaire

Le cannabis aide-t-il ou nuit-il au système immunitaire ?

Graines de cannabis Graines de cannabis
Introduction au cannabis

Comment savoir si j’ai des graines de cannabis de qualité ?

Acheter légalement des graines de cannabis Acheter légalement des graines de cannabis
Introduction au cannabis

Comment acheter légalement des graines de cannabis ?

Origine du mot marie-jeanne Origine du mot marie-jeanne
Histoire du cannabis

Pourquoi parle-t-on de la « marie-jeanne » pour désigner le cannabis ?

Effets du cannabis Effets du cannabis
Le cannabis et votre corps

Les effets du cannabis sur la santé

Le cannabis en 2 minutes

Par où commencer

En France, le cannabis est largement vu sous le spectre de la drogue et de la répression. C'est pourtant une plante aux multiples facettes, sur laquelle les recherches modernes suggèrent de nombreuses applications cliniques. Les applications médicales du cannabis regroupent notamment le soulagement de la douleur, des effets secondaires de la chimiothérapie (nausées, vomissement), de la spasticité, la stimulation de l'appétit (pour les malades atteints du VIH/SIDA) ou de la mémoire chez les personnes âgées. Le cannabis est largement cultivé en France, sous sa forme industrielle, le chanvre. La France en est le premier producteur européen et le deuxième mondial derrière la Chine, avec une réglementation stricte.

Cannabis médical et récréatif

Nombre de pays aujourd'hui légalisent l'usage médical du cannabis. Le cannabis est alors consommé sous forme d'huile, de pilules, de spray ou directement de fleurs séchées. Les pathologies traitées par le cannabis sont nombreuses, mais sont régies par des protocoles précis, souvent à base d'auto-expérimentation suivie par un médecin compétent. Les pays qui autorisent le cannabis médical proposent un cadre strict pour y avoir accès. L'usage récréatif définit au contraire une consommation du cannabis sans lien avec une pathologie. La séparation entre le médical et le récréatif est souvent ténue. Un consommateur occasionnel qui fume pour se déstresser est-il un usager médical ou récréatif ?

Effets secondaires du cannabis

Lorsqu'il est consommé, le cannabis a des effets secondaires instantanés : euphorie, apaisement, yeux rouges, bouche sèche, paranoïa, tachycardie... Ces effets disparaissent rapidement, en quelques minutes ou quelques heures. A haute dose et sur une longue période, le cannabis peut aussi provoquer une désocialisation, exacerber des schizophrénies, devenir une addiction... Ces effets ne sont pas à mettre de côté et sont au cœur des politiques de réduction des risques, majoritairement portées par les associations travaillant sur la drogue. Il est en revanche impossible de faire une overdose avec du cannabis. Les quantités nécessaires à une overdose sont tellement importantes qu'il est physiquement impossible d'y arriver.

Situation du cannabis en France

La loi sur le cannabis en France est très stricte. La possession et la consommation du cannabis, tout comme sa culture, sont toujours illégales en France, et passible d'un an de prison et de 3750€ d'amendes. De nombreuses associations militent depuis plus de 20 ans pour sa dépénalisation, notamment parce qu'elles jugent que la répression actuelle ne fonctionne pas. La France est en effet le plus gros consommateur de cannabis en Europe, en particulier chez les jeunes. Le CBD a, lui, un statut à part. Le CBD est légal en France et disponible sous différentes formes qui ont chacune des spécificités juridiques. Les fleurs CBD sont par exemple coincées entre l'interprétation de la loi française par les autorités nationales, qui veulent restreindre leur usage, et la loi européenne qui prévaut et autorise l'usage de toutes la parties de la plante de chanvre. Les dernières statistiques estiment également qu'environ 200 000 personnes cultivent du cannabis chez eux.

Cannabis médical en France

En France, l'utilisation de cannabinoïdes en médecine est autorisée depuis 2013, que ce soir pour du tetrahydrocannabinol (THC) ou du cannabidiol (CBD) isolés, ou une formulation complète de cannabinoïdes. Pourtant, aujourd'hui, aucun médicament à base de cannabis n'est vendu. Le Sativex a son autorisation de mise sur le marché, mais le distributeur n'a pas trouvé d'accord sur le prix de vente de son produit avec le ministère de la Santé. Une personne malade peut toutefois se voir prescrire une ordonnance pour du cannabis par son médecin français pour aller chercher son médicament dans une pharmacie à l'étranger. Elle se placerait dès lors hors-la-loi dès qu'elle repasse la frontière française avec son médicament. En 2020, une expérimentation du cannabis médical doit avoir lieu en France, auprès de 3000 patients atteints de pathologies spécifiques (SIDA, cancer, épilepsie, sclérose en plaques, douleurs neurologiques...). Elle durera 2 ans avant d'être potentiellement élargie à tous les malades qui pourraient bénéficier du cannabis thérapeutique.

Le Cannabis, une plante complexe

Originaire d'Asie et ayant accompagné l'humanité au travers de ses déplacements et de ses croyances pour essaimer à travers le monde (les marins emmenaient des graines de Cannabis pendant leurs voyages pour planter une fois arrivé), le Cannabis (avec un grand C) fait référence à un groupe de différentes plantes aux propriétés psychoactives. Bien que sa classification reste sujette à débat, 3 espèces botaniques sont généralement distinguées dans le genre Cannabis : le Cannabis Sativa, le Cannabis Indica et le Cannabis Ruderalis. La plante est également connue sous le nom de chanvre (hemp en anglais, pour trancher avec la marijuana, la plante psychotrope) pour désigner les variétés "légales" de Cannabis, notamment à vocation industrielle, alimentaire ou bien-être, et qui ne dépassent pas un taux fixé de THC, qui diffère en fonction des pays (0,2% pour la France, 0,3% en Chine ou aux Etats-Unis, 0,6% en Italie, 1% en Suisse ou en Equateur...). Les fleurs de cannabis constituent une des drogues les plus courantes au monde, et des plus consommées. Certains les appellent weed, ganja, pot ou marijuana en fonction des zones géographiques ou des habitudes. Si le cannabis provient d'une plante et qu'il est considéré comme naturel, il peut tout de même avoir des effets puissants, à la fois positifs et négatifs. C'est notamment le but des différentes légalisations du cannabis : protéger ses consommateurs en assurant la qualité du produit tout en retirant un business fructueux des mains du marché noir.

Quels sont les composants du cannabis ?

Le cannabis est composé de plus de 120 composants, connus sous le nom de cannabinoïdes, sans compter les terpènes et autres flavonoïdes. Les scientifiques ne savent toujours pas ce que fait chaque cannabinoïde, mais ils ont une assez bonne compréhension de deux d'entre eux, connus sous le nom de cannabidiol (CBD) et de tétrahydrocannabinol (THC). Le CBD est un un cannabinoïde psychoactif mais non psychotrope : il agit effectivement sur le système nerveux central mais ne vous fera pas «planer». Il est souvent utilisé pour aider à réduire l’inflammation et la douleur. Il peut également soulager les nausées, la migraine, les convulsions et l'anxiété. Certains médicaments comme l'Epidiolex, contient du CBD seul, ou comme le Sativex, contient du CBD accompagné de THC. Le THC est le principal composé psychoactif du cannabis responsable des principaux effets psychotropes et médicaux du cannabis. En savoir plus sur les différences entre le THC et le CBD.

Quels sont les effets à court terme du cannabis ?

La consommation de cannabis peut avoir différents effets à court terme sur la santé. Certains sont bénéfiques, d'autres moins. Certains des effets à court terme les plus souhaitables comprennent :
  • Relaxation
  • Expérimenter plus intensément les choses autour de vous, comme les images et les sons
  • Augmentation de l'appétit
  • Altération de la perception du temps et des événements
  • Concentration et créativité
Ces effets sont souvent minimes dans les produits contenant des niveaux très élevés de CBD, par rapport au THC. Mais le cannabis peut aussi avoir des effets secondaires problématiques pour certaines personnes. Les effets secondaires négatifs peuvent inclure :
  • Problèmes de coordination
  • Temps de réaction retardé
  • Nausée
  • Léthargie
  • Anxiété
  • Rythme cardiaque augmenté
  • Diminution de la pression artérielle
  • Paranoïa
Encore une fois, ces effets sont moins courants dans les produits contenant plus de CBD que de THC. Les effets à court terme du cannabis peuvent également varier en fonction de votre mode de consommation. Si vous fumez du cannabis, en joint ou en vaporisation, vous en ressentirez les effets en quelques minutes. Mais si vous ingérez du cannabis par voie orale, par exemple dans une capsule ou un space cake, il peut s'écouler plusieurs heures avant que vous ne ressentiez quoi que ce soit.

Les effets du cannabis médical

L'utilisation thérapeutique du cannabis cherche justement à faire profiter de ses effets aux malades, par exemple dans le cas du cancer, à apaiser les douleurs de la maladie ou de ses traitements, ou à redonner faim aux patients. Le cannabis est rarement consommé en joint à cet effet, mais plutôt en huiles, teintures, concentrés ou en vaporisation.

Quels sont les effets à long terme du cannabis ?

De nombreuses études ont exploré les effets à long terme du cannabis que les experts tentent toujours de comprendre pleinement. Parmi les phénomènes négatifs observés, on notera un effet délétère sur le développement du cerveau, notamment chez les plus jeunes. Certaines personnes peuvent également devenir dépendantes au cannabis, ou ressentir des symptômes de sevrage (irritabilité, un faible appétit et des sautes d'humeur...) lorsqu'elles arrêtent temporairement d'en consommer. La dépendance au cannabis concernerait environ 10% des consommateurs. Fumer du cannabis comporte des risques similaires à ceux du tabac. Le cannabis a été associé à la bronchite et peut être un facteur de risque de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), même s'il permet aussi de lutter contre l'inflammation liée à la combustion.

Histoire rapide de la légalisation du cannabis

Le cannabis n’a pas toujours été interdit. Il était présent dans les différentes pharmacopées mondiales jusqu'au début du 20ème siècle, voire après. Et pour parler de sa légalisation, parlons tout d'abord de sa prohibition. Désormais leaders de la légalisation du cannabis, les Etats-Unis sont aussi à l'origine de sa prohibition, non parce qu'il était dangereux, mais pour des motifs racistes et de contrôle de population, comme en attestent les témoignages autour d'Harry Anslinger, son concepteur. Les Etats-Unis ont ensuite exercé une pression internationale pour imposer l’interdiction dans le monde, et via les Conventions Internationales de l’ONU qui n’autorisent que l’usage médical et la recherche sur les stupéfiants en général, et le cannabis en particulier. Dans les années 70, l'épidémie de VIH/Sida fait rage aux Etats-Unis, et certains malades parviennent à adoucir les troubles de la maladie et des traitements de chimiothérapie, en consommant du cannabis en space cake ou en joint. C'est le début de l'usage moderne du cannabis médical, qui donnera naissance à un militantisme californien pour la légalisation du cannabis à usage thérapeutique, que l'Etat votera finalement en 1996. A ces préoccupations sanitaires vont s'ajouter un constat de plus en plus partagé d'un échec de la guerre à la drogue, qui a profité uniquement au trafic des mafias et mis en danger les consommateurs. Le Colorado légalise le cannabis en 2013 et sera suivi de l'Oregon, de l'Alaska, de Washington D.C. puis de la Californie. Aujourd'hui, plus d'une quinzaine d'Etats américains a légalisé le cannabis pour adultes et presque une quarantaine son usage médical. Ailleurs, le Portugal a dépénalisé les drogues en 2001 (seul pays en Europe), sans voie d'accès légal même pour le cannabis. L'Uruguay a été le premier pays à légaliser le cannabis, en 2013, puis le Canada en 2018. Le Mexique, l'Afrique du Sud ou le Luxembourg sont désormais en passe de légaliser le cannabis.

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !