Les 10 pays qui cultivent le plus de cannabis

Plus gros producteurs de cannabis

Sur un marché légal du cannabis, chaque entreprise tente de vendre les meilleurs produits. Le résultat est généralement un accroissement de la production de la qualité de la weed et une offre diverses en produits de tous genres : space cake, crèmes pour la peau, lubrifiants, etc…

Les industriels, voire trafiquants, n’ont cependant pas attendu ce nouveau marché pour cultiver par eux-mêmes du cannabis. Des Pays-Bas à la Jamaïque, voici les 10 pays qui cultivent le plus de weed.

Afghanistan

Un des pays d’origine des premières variétés de cannabis qui ont voyagé en Occident, l’Afghanistan a longtemps approvisionné l’Ouest en haschisch (et en héroïne). Les variétés afghanes de cannabis sont connues pour leurs arômes acres et puissant, et leur forte production de résine.

Albanie

L’Albanie est est un des plus gros producteurs d’herbe illégale en Europe. Coincés au fin fond des montagnes albanaises, certains villages comme Lazarat sont de véritables usines à weed, d’où le surnom de grenier à weed de l’Europe qu’on donne au pays. En 2012, 33 000 plantes avaient officiellement été éradiquées, sur 154 sites différents. Une paille comparée à la production globale du pays qui alimente toute l’Europe.

Canada

La production de cannabis médical est si forte au Canada que le pays approvisionne aujourd’hui quasiment n’importe quel pays qui autorise l’usage thérapeutique du cannabis sans avoir, dans un premier temps, d’outil de production suffisant pour répondre à la demande. Des entreprises comme Tilray ou Canopy Growth sont en train de prendre une grosse place dans cette nouvelle industrie.

Colombie

En plus de la cocaïne, la Colombie a un certain savoir-faire dans la culture d’excellente beuh. En attestent notamment la Colombian Gold et toutes ses dérivées. Le climat du pays est parfait pour la culture de la weed, et les growers illégaux aimeraient beaucoup avoir un circuit légal pour se ranger du bon côté de la barrière et distribuer leur beuh sans craindre la répression.

Etats-Unis

Depuis que 28 Etats ont légalisé l’usage médical du cannabis et 8 son usage récréatif, ça dépote au pays du pot. Le nord de la Californie est connu pour sa culture de cannabis bio en extérieur, alors que les nouveaux Etats au climat moins favorable comme le Colorado investissent massivement l’indoor.

Jamaïque

Bien évidemment, la Jamaïque produit des quantités impressionnantes de weed, pas toujours de bonne qualité d’ailleurs. La récolte est souvent entassée à plat dans des sacs et laissée à dépérir jusqu’à être consommée.

La récente dépénalisation devrait inciter les cultivateurs locaux à monter en gamme, et les futurs dispensaires à distribuer de l’herbe de qualité.

Maroc

Le Maroc est le principal fournisseur de hash d’Europe. En 2012, l’UNODC estimait à 52 000 le nombre d’hectares cultivés pour une production de 38 000 tonnes. En comparaison, le Liban, aussi connu pour son célèbre haschisch, ne cultiverait du cannabis que sur 3500 hectares.

Mexique

Historiquement, le mot « marihuana » vient de l’espagnol mexicain et désignait un mélange d’herbes pour se soigner. Le terme servait d’ailleurs à dénigrer l’herbe que les Mexicains amenaient avec eux aux Etats-Unis, et qui était à l’époque d’une qualité très faible.

Les cannabiculteurs locaux se sont bien améliorés depuis, et les weeds mexicaines ont donné naissance à des variétés bien connues comme la Mexican Sativa. Le Mexique a toujours été un gros fournisseur des Etats-Unis en herbe.

Nigéria

On change de continent pour aller en Afrique. Le cannabis n’est pas légal au Nigéria, ce qui ne l’empêche d’être un gros fournisseur domestique et pour le continent, comme le Kenya. La weed est assez commune là-bas, même si les lois ne sont pas favorables au consommateur.

Pays-Bas

Tous les ans, des centaines de milliers de touristes vont à Amsterdam pour visiter ses traditionnels coffeeshops. Même si ces derniers n’ont pour l’instant pas le droit de s’approvisionner légalement, et doivent donc conjuguer avec le marché noir, le pays produit officieusement des centaines de tonnes de cannabis par an.

Certaines des meilleures weed du monde ont d’ailleurs été créées là-bas dans les années 70 et 80 par des cultivateurs célèbres aujourd’hui comme Shantibaba ou Neville, et puis maintenant au sein des grandes banques de graines.

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !