Suivez-nous

Cannabis au Canada

Le Canada : nouvelle patrie du cannabis ?

Entreprise canadiennes cannabis

Le Canada est bien placé pour devenir le leader cannabique mondial. Avec la légalisation prochaine du cannabis au Canada et l’élan de légalisation aux Etats-Unis, les entreprises canadiennes sont dans les starting-blocks.

PUBLICITE

Expérience, fond d’investissement et légitimité

Au Canada, les entreprises du cannabis prospèrent depuis quelques années déjà. Les licences pour la production et la vente sont distribuées directement par le gouvernement ( 40 licences de production à ce jour). Elles ont pu se développer avec le cannabis médical et s’activent désormais pour le cannabis récréatif. A la différence des USA, les grandes entreprises du type Canopy Growth,  sont cotées en Bourse et le montant des actions grimpe de jour en jour. Depuis le 8 novembre, l’action de cette multinationale a augmenté de 30%.

Aux Etats Unis, l’interdiction fédérale du cannabis effraie les banques qui ne souhaitent pas prêter d’argent aux entrepreneurs. La quasi-totalité des opérations financières du cannabis aux USA s’effectue donc en liquide. Les entreprises canadiennes, elles, ne cessent d’investir dans la recherche et le développement.

La R&D amène d’ailleurs une maîtrise technologique, une connaissance plus poussée du produit et donc une légitimité au vu des clients et des partenaires financiers. Ces premières multinationales du cannabis comptent  bien profiter du vent mondial qui ballait la « War on Drugs ». L’ Allemagne, qui devrait légaliser le cannabis médical courant 2017, a fait appel à Canopy Growth pour suppléer sa production nationale. Les Canadiens sont également présents en Amérique du Sud, où les gouvernements commencent à dépénaliser voire légaliser l’usage de cannabis médical.

Selon l’analyste financier Daniel Pearlstein de Dundee Capital Markets : » plus le gouvernement fédéral tarde à reconnaître le cannabis légal, plus les entreprises canadiennes multiplient leurs partenariats internationaux et imposent leurs barrières sur le marché ». Il ajoute  » l’entreprise qui domine le marché aux USA a encore 3 ou 4 ans de retard sur les Canadiens. ». Et combien sur la France ?

PUBLICITE

Les entreprises canadiennes attendent avec impatience le printemps 2017, mais gardent également les yeux rivés vers l’Europe et l’Amérique du Sud.

Le cousin du nord plus fort que l’ogre américain

Le magazine High Times, qui milite depuis des dizaines d’années pour la légalisation du cannabis aux USA, en vient à qualififer le Canada de « nouvelle capitale du cannabis ».
Suite à la légalisation du cannabis dans 4 Etats supplémentaires ,un américain sur cinq peut désormais consommer du cannabis en toute liberté. Le marché légal pèse désormais 10 milliards de dollars aux USA et devrait dépasser les 20 milliards pour 2020.

Théo Caillart

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Canada

Santé Canada suspend les licences de Canntrust et d’Evergreen

Suspension de licence pour CannTrust

CannTrust a annoncé avoir reçu un avis de suspension de licence de Santé Canada en réponse à la non-conformité de ses installations de production et de culture.

PUBLICITE

« Les inspecteurs de Santé Canada ont remis les avis de suspension à CannTrust Inc. aujourd’hui, et saisissent et retiennent tous les produits à base de cannabis sur les deux sites », a déclaré Tammy Jarbeau, porte-parole de l’organisation gouvernementale, dans un email à MJBiz Daily.

« Santé Canada continuera de surveiller de près les actions entreprises par CannTrust Inc. et réévaluera le statut de la licence de la société à mesure que de nouvelles informations seront disponibles », a ajouté M. Jarbeau. « Santé Canada peut également déterminer que des mesures supplémentaires de conformité et d’application sont justifiées. »

CannTrust conserve pour l’instant son droit de cultiver et récolter les plantations en cours, mais pas d’en cultiver de nouvelles ou de vendre du cannabis.

Côté Evergreen Medical Supply, Santé Canada a suspendu la capacité d’Evergreen de « cultiver, transformer et vendre du cannabis, des plantes et des graines de cannabis fraîches et séchées » comme rapporté par Bloomberg.

PUBLICITE

« Le 9 août, Santé Canada a suspendu les licences d’Evergreen Medicinal Supply afin de protéger la santé et la sécurité du public, notamment d’empêcher que le cannabis ne soit détourné sur le marché illégal, en raison du non-respect de certaines dispositions de la Loi sur le cannabis et du Règlement sur le cannabis » a expliqué Tammy Jarbeau.

Evergreen, producteur de cannabis basé en Colombie-Britannique a répondu «travailler à des mesures correctives» à la suspension de sa licence.

Les inspecteurs de Santé Canada ont effectué une inspection inopinée dans les locaux de la société à Saanichton, en Colombie-Britannique en avril. L’inspection a révélé «un certain nombre d’observations critiques et une classification globale non conforme» liée aux pratiques de production de la société, à la tenue des registres, au contrôle des stocks et au respect des contrôles de licence. L’entreprise aurait également des impayés de loyer ainsi qu’un bail expiré.

Evergreen a reçu sa licence de vente de cannabis médical en mars 2017 et a principalement pour but de produire du cannabis pour d’autres producteurs de licences agréés. Evergreen exploite une installation de 600m² et avait prévu de tripler sa surface de culture.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0