L’émergence du marché du sexe cannabique

Lubrifiant au cannabis

Avec seulement 57% des femmes américaines déclarant avoir des orgasmes réguliers avec leur partenaire (c’est à peu près le même taux en France), les nouveaux produits au cannabis qui promettent des sensations sexuelles décuplées ne passent pas inaperçus.

PUBLICITE

Le plus connu de ces produits est Foria, un lubrifiant infusé au cannabis. Il serait capable d’améliorer les expériences sexuelles féminines, et même l’orgasme lui-même. Le site prétend que le lubrifiant a le pouvoir de « réveiller l’excitation » et de donner des orgasmes « intenses, complets ou plus facile à atteindre. »

Il assure également que « Foria fonctionne pour vous, où que vous vous trouviez sur l’échelle du plaisir ».

De telles promesses ont forcément suscitées l’intérêt des consommateurs. Alors que les témoignages sur le site de Foria sont tous très favorables, des journalistes indépendants ont rapporté des résultats décevants, voire inexistants.

Le point le plus bloquant reste peut-être son prix : 88$ la fiole de 30mL. La liste des ingrédients ressemble à une recette qu’on pourrait faire chez soi : un mélange d’huile de coco et de chanvre.

Foria n’est cependant pas le seul produit visant les marchés du sexe et du cannabis, avec de grandes promesses.

Sexxpot est la version enrichie en THC des aphrodisiaques pour femme. La variété utilisée, contenant 14% de THC, est annoncée avoir juste le bon équilibre pour provoquer une ambiance sexuelle, sans être trop chamboulé par le THC et perdre certaines sensations.

Karyn Wagner, responsable de la variété de beuh utilisée, remonte le témoignage d’une de ses clientes : « j’étais assez relaxée pour ne plus penser à mes blocages sexuels. Et je n’était pas trop dedans, ni trop ailleurs. »

Le site officiel de Sexxpot donne peu d’informations, à part une paire de lèvres rouges d’où s’échappe de la fumée, et un petit paragraphe qui dit en substance « Sexxpot est doux, vous allez fondre, Hmmmm, il y a quelque chose dans l’air ».

S’ensuit la phase « Les fleurs qu’elle veut vraiment » visant directement les conjoints de la cible féminine, et non la cible elle-même qui préférerait apparemment se le voir offrir plutôt que se l’acheter elle-même.

La seule autre information est un répertoire de dispensaires, et une référence à Mr. Nice, la variété parent de Sexxpot. On remarquera que, bien que les deux variétés soient bien différenciées, ce sont toutes deux des indica, avec un taux de THC avoisinant les 14%. La recette miracle pour décupler les sens ?

Avec un marché aussi jeune, Foria et Sexxpot sont sûrement les premiers de beaucoup de produits sexuels au cannabis à venir. Alors que c’est encourageant de voir des produits visant à accroître les sensation et améliorer le plaisir féminin, les consommateurs les plus attentifs doivent également se méfier du marketing entourant ces produits. Le cannabis a été utilisé de pair avec le sexe depuis des millénaires, notamment dans les traditions tantriques. Mais améliorer sa vie sexuelle avec du cannabis relève vraiment d’une pratique personnelle.

La seule question qui nous reste : ces produits fonctionnent-ils vraiment ?

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Sexe

Articles liés

Derniers articles

Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé 1 million de dollars de recette
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé les 1 million de $
CBD en Slovaquie
La Slovaquie déclassifie le CBD de la liste des substances psychotropes
Magasin de cannabis en Ontario
L’Ontario : deuxième tirage au sort des licences de vente de cannabis
Aurora Cannabis achète l'entreprise de chanvre Hempco Food and Fibre
Aurora Cannabis achète l’entreprise chanvrière Hempco Food and Fiber
Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Laisser un commentaire