Les 10 études sur le cannabis médical de 2017

Etudes sur le cannabis médical en 2017

La recherche continue d’explorer les utilisations thérapeutiques du cannabis, et 2017 n’y a pas fait défaut. Voici un bilan des 10 études et découvertes scientifiques de l’année 2017 sur le cannabis thérapeutique.

Cannabis et VIH

Le cannabis a longtemps été utilisé comme palliatif par les personnes atteintes du VIH, soit pour traiter les effets secondaires de la trithérapie, soit pour redonner de l’appétit à des personnes souffrant de cachexie. Le cannabis renforcerait également le système immunitaire des malades atteints du VIH et ralentirait leur déclin mental résultant de l’inflammation chronique du cerveau.

Cannabidiol et psychoses

Le cannabidiol (CBD) a montré son efficacité pour combattre les épisodes psychotiques lors d’une étude réalisée aux Pays-Bas. Il serait d’ailleurs plus efficace que les traitements actuels, avec moins d’effets secondaires. Il pourrait aussi être utilisé pour lutter contre la paranoïa et l’anxiété.

Sativex et spasticité liée à une lésion de la moelle épinière

Alors que le Sativex pourrait théoriquement être prescrit en France pour traiter la spasticité de la sclérose en plaques, une étude s’est penchée sur l’usage du Sativex pour atténuer la spasticité associée à une lésion de la moelle épinière, avec des résultats concluants.

THCA et maladies neurodégénératives

Le THCA est le cannabinoïde non-psychotrope le plus courant dans le cannabis. Il a montré ses capacités neuroprotectrices dans une étude publiée en novembre, ouvrant la voie à des traitements à base de THCA pour les personnes souffrant de maladies neurodégénératives incapacitantes.

Les cannabinoïdes augmentent les effets anticancer de la chimiothérapie

Des chercheurs anglais ont montré en mai que la chimiothérapie était plus efficace lorsqu’elle était utilisée en conjonction avec des cannabinoïdes dans le traitement de la leucémie. Egalement, les patients ont besoin d’une dose plus faible de chimiothérapie, associée aux cannabinoïdes, avec moins d’effets secondaires et une destruction plus rapide et efficace des cellules cancéreuses dans le sang.

L’Institut américain du Cancer a désormais ajouté des informations sur son site web sur l’utilisation des cannabinoïdes dans la lutte contre le cancer.

Cannabis et syndrome de Tourette

Le syndrome de Tourette peut s’exprimer de plusieurs façons différentes, allant des tics aux TOC. Une étude menée à Toronto a montré l’efficacité du cannabis dans la réduction des symptômes du syndrome.

Cannabis et mémoire chez les personnes âgées

Contrairement aux plus jeunes, la mémoire des plus anciens pourrait bénéficier de faibles doses quotidiennes de THC. C’est en tout cas ce que sous-tend cette étude réalisée en Allemagne.

Cannabis et perte de la vision

Le cannabis pourrait retarder la dégradation de la rétine et la perte de la vision, dans les cas de rétinite pigmentaire. Maladie qui apparaît à la naissance, elle entraîne la cécité à moyen terme. Le cannabis viendrait ici retarder l’effet de la maladie, dans cette étude réalisée en Espagne.

10000 études sur le cannabis passées à la loupe

Il est souvent complexe de démêler le vrai du faux autour de l’usage médical du cannabis. Des chercheurs américains ont publié un bilan de 10000 études sur le cannabis, avec plusieurs catégories : les utilisations médicales vérifiées, celles à vérifier, et celles avec des résultats variables.

Cannabidiol et risque sur la santé publique

L’OMS a officiellement déclaré que le CBD n’entraînait aucun risque de dépendance ou pour la santé publique. Plus tôt dans l’année, elle avait reconnu certains effets thérapeutiques du cannabis.

Pour aller plus loin :

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire