Suivez-nous

Cancer et cannabis

En bref En détail Actualités

Le cannabis et certains cannabinoïdes (composés de la plante comme le tétrahydrocannabinol [THC] ou le cannabidiol [CBD]) ont été étudiés pour gérer les effets secondaires du cancer et des thérapies anticancéreuses (comme la chimiothérapie). Les résultats des recherches scientifiques suggèrent que certains cannabinoïdes peuvent aider à soulager certains de ces effets secondaires.

Comment le cannabis peut-il affecter les symptômes du cancer ?

Un certain nombre de petites études sur le cannabis fumé ont montré qu’il pouvait être utile pour traiter les nausées et les vomissements provoqués par la chimiothérapie du cancer.

Quelques études ont montré que le cannabis inhalé (fumé ou vaporisé) peut être utile dans le traitement de la douleur neuropathique (douleur causée par des nerfs endommagés).

Le cannabis fumé a également contribué à améliorer l’appétit chez les patients atteints du VIH dans le cadre d’études.

Des études ont montré depuis longtemps que les personnes qui prenaient des extraits de cannabis dans le cadre d’essais cliniques avaient tendance à avoir moins besoin d’analgésiques.

Plus récemment, des scientifiques ont signalé que le THC et d’autres cannabinoïdes tels que le CBD ralentissent la croissance et/ou provoquent la mort de certains types de cellules cancéreuses se développant in vitro. Certaines études animales suggèrent également que certains cannabinoïdes peuvent ralentir la croissance et réduire la propagation de certaines formes de cancer.

Les premiers essais cliniques des cannabinoïdes dans le traitement du cancer chez l’homme ont été réalisés et d’autres études sont prévues. Si les études menées jusqu’à présent ont montré que les cannabinoïdes peuvent être sûrs dans le traitement du cancer, elles ne montrent pas qu’ils aident à contrôler ou à guérir la maladie.

Se fier uniquement au cannabis comme traitement tout en évitant ou en retardant les soins médicaux conventionnels pour le cancer peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Effets nocifs possibles du cannabis sur le cancer

Le cannabis peut également avoir certains effets néfastes pour les consommateurs. Si l’effet le plus courant du cannabis est un sentiment d’euphorie (« high »), il peut également diminuer le contrôle des mouvements de l’utilisateur, provoquer une désorientation et parfois provoquer des pensées désagréables ou des sentiments d’anxiété et de paranoïa.

Le cannabis fumé apporte du THC et d’autres cannabinoïdes à l’organisme, mais il apporte aussi des substances nocives aux consommateurs et à leurs proches, notamment un grand nombre des substances que l’on trouve dans la fumée du tabac.

Comme les plantes de cannabis se présentent sous la forme de différentes variétés avec des niveaux différents de composés actifs, il peut être très difficile de prévoir l’expérience de chaque utilisateur. Les effets peuvent également varier en fonction de la profondeur et de la durée de l’inhalation. De même, les effets de l’ingestion de cannabis par voie orale peuvent varier selon les personnes. Enfin, certains consommateurs chroniques peuvent développer une dépendance au cannabis.

Les médicament à base de cannabis pour le cancer

Il existe des médicaments chimiquement purs basés sur des composés du cannabis qui ont été approuvés en France pour un usage médical.

Le dronabinol (Marinol®/Syndros®) est un médicament contenant du delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) pour traiter les nausées et les vomissements causés par la chimiothérapie du cancer ainsi que la perte de poids et le manque d’appétit chez les patients atteints du SIDA.

L’expérimentation française du cannabis thérapeutique autorise aussi la distribution contrôlée de cannabis à destination de malades souffrant de cancers.

Comment les médicaments cannabinoïdes peuvent-ils affecter les symptômes du cancer ?

D’après un certain nombre d’études, le dronabinol peut être utile pour réduire les nausées et les vomissements liés à la chimiothérapie.

On a également constaté que le dronabinol contribuait à améliorer la prise alimentaire et à prévenir la perte de poids chez les patients atteints du VIH. Dans les études sur les patients atteints de cancer, cependant, il n’était pas meilleur que le placebo ou un autre médicament (acétate de mégestrol).

Effets secondaires des médicaments cannabinoïdes

Comme de nombreux autres médicaments, les cannabinoïdes délivrés sur ordonnance peuvent provoquer des effets secondaires et des complications.

Certaines personnes ont des problèmes d’accélération du rythme cardiaque, de diminution de la pression artérielle (surtout en position debout), de vertiges ou d’étourdissements, et d’évanouissement. Ces médicaments peuvent causer de la somnolence ainsi que des changements d’humeur ou une sensation de « high » que certaines personnes trouvent inconfortable. Ils peuvent également aggraver la dépression, la manie ou d’autres maladies mentales.

Les médicaments peuvent augmenter certains effets des sédatifs, des somnifères ou de l’alcool, comme la somnolence et une mauvaise coordination. Des patients ont également signalé des problèmes de bouche sèche et des troubles de la mémoire récente.

Les patients plus âgés peuvent avoir plus de problèmes avec les effets secondaires. Il est généralement recommandé de commencer par des doses plus faibles.

Dans tous les cas, il est conseillé d’être accompagné par un médecin lorsque vous commencez à prendre l’un de ces médicaments et après tout changement de dose.

Lire la suite >

Actualités du Cancer et cannabis

Plus d’articles

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !