Suivez-nous

Cannabis au Danemark

Le Canada choisit le Danemark pour faire pousser du cannabis médical en Europe

Culture de cannabis médical au Danemark

Un des plus gros producteurs de cannabis médical du Canada, Aurora Cannabis a annoncé jeudi dernier avoir conclu un partenariat avec Alfred Pedersen & Søn (APS), le plus gros producteur de tomates du Danemark, en vue de créer la plus grosse opération de culture de cannabis médical d’Europe.

PUBLICITE

La joint-venture, au doux nom d’Aurora Nordic Cannabis, se concentra sur la production puis la vente de cannabis au Danemark, en Suède, en Norvège, en Finlande et en Islande via sa filiale allemande Pedanios GmbH.

L’opération de culture devrait être en mesure de produire jusqu’à 120 tonnes de cannabis par an dans un environnement contrôlé de 10 hectares.

L’entreprise APS a reçu une licence de production de cannabis au 1er janvier 2018. Le Danemark souhaite en effet tester le cannabis médical pendant 4 ans à partir de cette même date. Les malades danois pourront se voir prescrire du cannabis pour traiter des pathologies lourdes comme le cancer ou la sclérose en plaques, sous forme de fleurs séchées, d’huile de cannabis ou de capsules.

L’usage récréatif du cannabis reste toutefois illégal.

PUBLICITE

Au mois de décembre, Canopy Growth, le plus gros producteur de cannabis médical du Canada, avait annoncé sa volonté d’installer une culture de cannabis médical de 4 hectares à Odense, au Danemark, 2 mois après avoir conclu un partenariat avec l’entreprise Danish Cannabis ApS. L’objectif était d’être en capacité de répondre aux besoins de 60000 patients.

La fin d’année dernière avait vu une frénésie d’annonce autour des producteurs de cannabis canadiens. Nous avions appris coup sur coup qu’ils s’implantaient en Espagne ou au Portugal, alors que le pays fournit déjà une grande partie du cannabis médical distribué en Europe, plaçant de fait le pays comme le plus gros exportateur de cannabis médical au monde.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Danemark

Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients

danemark cannabis médical

En janvier dernier, le Danemark lançait son programme pilote de cannabis médical pour quatre ans. Selon les données présentées par la ministre de la Santé danoise à l’European Cannabis Symposium à Copenhague et relayées par Marijuana Business Daily, après un peu plus d’un an d’opération, le programme dépasse les attentes des autorités et compte déjà plus de 2000 patients.

PUBLICITE

Une réussite

L’Agence danoise du Médicament, qui supervise le projet, ne s’attendait à enregistrer que quelques 500 patients pour la première année d’opération mais il semble qu’elle ait sous-estimé l’intérêt des patients pour le cannabis médical. Parmi ces derniers, on compte majoritairement des femmes entre 42 et 64 ans. La majorité des patients utilisent le cannabis pour traiter des douleurs neuropathiques – des douleurs causées par une lésion du système nerveux. Ils ont pour l’instant accès à 6 produits différents dont des fleurs. Le Sativex, le Marinol et le Cesamet sont autorisés mais ne font pas partie du cadre de l’essai pilote.

Le programme de cannabis médical danois a même attiré 335 patients étrangers désireux d’avoir accès au cannabis médical. La plupart viennent de Suède où le cannabis médical n’est pour l’instant autorisé qu’au cas par cas. Outre les patients, le programme a également convaincu les médecins qui sont désormais plus de 429 à prescrire du cannabis médical. Ils peuvent le faire pour n’importe quelle pathologie mais il existe tout de même des recommandations : le traitement de la spasticité dans la sclérose en plaques ou suite à des dommages subis à la moelle épinière, les nausées causées par la chimiothérapie et les douleurs neuropathiques.

La production domestique sur le point de démarrer

Pour l’instant la production domestique n’a pas encore démarré et le programme fonctionne grâce aux importations néerlandaises et canadiennes. Ceci-dit, 23 licences ont déjà été accordées et une dizaine de plus sont à l’étude. Parmi les producteurs licenciés, on retrouve les multinationales canadiennes Canopy et Aurora qui ont choisi le Danemark comme porte d’entrée sur le marché européen. L’Etat a récemment autorisé les exportations massives de cannabis. La production domestique devrait pouvoir commencer cet été et les exportations en suivant.

“Nous aimerions voir les exportations battre leur plein au Danemark au mieux dans quelques mois au maximum dans un an », explique la ministre de la Santé danoise, Ellen Trane Nørby. « Si nous voulons que le cannabis médical profite aux patients sur le long terme, quand il s’agit du prix, il faut qu’il y ait de la compétition ». En effet, les autorités danoises ont décidé de laisser fluctuer les prix selon l’offre et la demande mais en l’absence de production domestique ceux-ci restent élevés. C’est pourquoi le cannabis médical est pour l’instant remboursé à hauteur de 50%. Les prix sont « simplement trop hauts pour concurrencer le marché noir et excèdent la capacité des patients à payer » explique la ministre.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0