Efficacité des cannabinoïdes pour les patients atteints de leucémie

Une étude affirme que les cannabinoïdes est efficace pour les patients atteints de leucémie

Une nouvelle étude publiée dans l’International Journal of Oncology a montré que les cannabinoïdes ont un « effet significatif » pour tuer les cellules cancéreuses chez les patients atteints de leucémie. Plus précisément, l’association des cannabinoïdes avec les traitements de la chimiothérapie donne de meilleurs résultats que la chimiothérapie seule.

Les chercheurs ont testé une dose plus faible de chimiothérapie, en minimisant les effets secondaires, tout en y ajoutant des cannabinoïdes. Ils ont alors constaté une destruction plus rapide et plus efficace des cellules cancéreuses dans le sang.

Dr Wai Liu, directeur de l’étude de la St George’s University of London, explique : « Pour la première fois, nous avons montré que l’ordre dans lequel les cannabinoïdes et la chimiothérapie sont utilisés est essentiel dans la détermination et l’efficacité globale de ce traitement ». Le docteur Wai Liu et ses collègues ont cherché à examiner dans leur laboratoire de l’école de médecine les effets des différentes combinaisons de cannabinoïdes, notamment les phytocannabinoïdes, pour lutter contre la leucémie.

Les phytocannabinoïdes (THC, CBD et autres cannabinoïdes produits par le cannabis) interagissent avec le système endocannabinoide, et, comme le neurotransmetteur anandamide (l’hormone du bonheur), se fixent directement sur les récepteurs CB1 et CB2 pour imiter les effets des endocannabinoïdes.

Les chercheurs de l’école de médecine anglaise voulaient vérifier si les traitements de chimiothérapie existants fonctionnaient correctement à l’aide des cannabinoïdes, et si l’utilisation des médicaments dans un ordre différent avait un effet positif. Ils notent que les phytocannabinoïdes ont une activité anti-cancer quand ils sont utilisés seuls dans un traitement. L’utilisation de cannabinoïdes après la chimiothérapie entraînait une plus grande induction de l’apoptose, c’est à dire le processus par lequel les cellules cancéreuses déclenchent leur auto-destruction en réponse aux cannabinoïdes.

«Des études comme la nôtre servent à établir les meilleures manières dont devraient être utilisés les cannabinoïdes pour maximiser un effet thérapeutique» a déclaré le Dr. Wai Liu. 

Cancer Research UK, association caritative de lutte du cancer et centre de recherche britannique, s’est félicité de la découverte des cannabinoïdes. Les résultats doivent toutefois être observés avec prudence. Anna Perman, responsable des informations scientifiques, a déclaré « Dans l’état actuel des choses, nous avons encore besoin de recherches appropriées pour savoir s’ils sont efficaces, pour quels types de cancer et à quelle dose. »

Les chercheurs affirment eux-mêmes que des essais supplémentaires sont de rigueur pour confirmer la véracité de leurs conclusions. L’équipe du Dr Wai Liu a souligné que lorsque les scientifiques utilisent du cannabis dans le cadre de ces recherches, ils n’utilisent pas l’ensemble de la plante. «Ces extraits sont très concentrés et purifiés, donc fumer du cannabis n’aura pas d’effet similaire», explique le Dr Wai Liu.

Mehdi Bautier

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !