Indica ou sativa, qui sent le plus fort ?

Trichomes sativa

Nombre d’entre nous se sont déjà baladés (à Amsterdam par exemple ;)) avec une pochette emplie de petites têtes vertes, où le moindre pas, le moindre grattage de cuisse fait remonter une douce odeur alléchante et grille votre couverture. Si nous n’avons pas forcément le choix sur le contenu de la pochette, certains citoyens américains n’ont qu’à pointer du doigt la variété qu’ils désirent et la mettre dans leur poche en toute légalité.

S’ils n’ont pour le moment nulle part où aller pour sociabiliser, les smokers américains ont le même problème que les français, ils sentent bon la weed.

Tout d’abord, les odeurs diverses et variées de toutes les plantes proviennent des terpènes. Le cannabis n’échappe pas à la règle.

Le cannabis possède à la surface de ses tètes et ses feuilles des trichomes. Ce sont des glandes visqueuses qui ressemblent à des petits cristaux. Les trichomes permettent la création des terpènes. Au bout de ces trichomes se dresse les striae, sorte de bouchons du trichome qui force les terpènes à dégager plus d’odeur. Ces trichomes vous indiquent également, lorsqu’ils sont ambrés, le moment de la récolte.

Ce sont les variétés Indica, incarnées par l’OG Kush, qui sentent le plus fort. En effet, ces variétés contiendraient 16 % de terpènes supplémentaires par rapport aux variétés Sativa.

Tous les producteurs légaux savent combien il est difficile de cacher l’odeur d’une weed qui pousse ou qui sèche. Il est donc conseillé aux producteurs de choisir des variétés Sativa pour assurer un meilleur camouflage, même si les plants atteignent souvent près d’un mètre quatre-vingt. De plus la Sativa procure un pouvoir excitant par rapport à l’Indica qui tend vers le stone.

Les autorités du Colorado sont tellement dépassées par l’odeur de weed ambiante et les autoculteurs qu’elles ont mis au point un appareil permettant de détecter les odeurs gênantes pour le voisinage.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire