Suivez-nous
Définition des trichomes Définition des trichomes

La plante

Que sont les trichomes et pourquoi sont-ils si importants ?

Que l’on regarde les bienfaits récréatifs ou médicaux du cannabis, les valeurs thérapeutiques viennent des cannabinoïdes et des terpènes, les « molécules miracle » qui soulagent tous les maux de la dépression et des problèmes intestinaux aux tumeurs cancéreuses et à l’épilepsie.

PUBLICITE

Mais d’où viennent ces composés ?

Les cannabinoïdes et les terpènes sont fabriqués dans des petites glandes de résine présentes sur les fleurs et sur les feuilles principales pendant la floraison des plants de cannabis, et qu’on appelle trichomes. Issu du grec ancien trikhōma, qui signifie « croissance des cheveux », les trichomes sont presque microscopiques, des saillies en forme de champignons à la surface des têtes, des petites feuilles et, en nombre inférieur, même sur la tige. Bien que relativement complexes, les trichomes sont principalement composés d’une tige et d’une tête. C’est à l’intérieur de la tête que se produit la produit de cannabinoïdes comme le THC.

Des trichomes bulbeux

Des trichomes bulbeux

Il y a en fait trois types de trichomes : les bulbeux, les capités à tige et les trichomes à cystolithe. Les trichomes bulbeux sont les plus petits et rarement visibles à l’oeil nu, alors que les capités à tige, les plus répandus, sont ceux qu’on peut voir lorsqu’on regarde les fleurs de cannabis, soit à l’oeil nu soit au microscope. Alors que des recherches sont encore nécessaires pour révéler comme les différents types de trichomes se différencient les uns des autres, on pense actuellement que les trichomes fabriquent toutes les sortes de cannabinoïdes et terpènes.

L’usine à cannabinoïdes

Des substances chimiques appelées vacuoles et plastes (qui contiennent des terpènes) sont fabriqués dans les tiges des trichomes et voyagent jusqu’à la tête de la glande. Une fois dans la tête, les rayons ultraviolets (UV) se combinent avec ces dernières pour les aider à créer des cannabinoïdes. Alors que l’explication est simple, ce modèle illustre pourquoi les plantes qui ont reçu de la lumière à la bonne longueur d’onde, la bonne intensité et la bonne durée produisent un plus grand volume de cannabinoïdes. Quand le cannabinoïde se révèle être du THC, le potentiel euphorique de la plante augmente.

PUBLICITE

Cependant, il faut noter qu’une couverture de trichomes sur un échantillon de cannabis ne garantit pas la puissance du cannabis,que ce soit sous la forme d’une forte efficacité médicale ou d’euphorie. Alors que la présence de glandes résineuses est certainement un bon signe, cela ne signifie pas nécessairement que ces glandes contiennent un pourcentage élevé de THC, CBD, ou d’autres cannabinoïdes et de terpènes.

D’un point de vue biologique, les trichomes sont une sorte de mécanisme de défense de la plante, la protégeant des menaces de son environnement comme les insectes. Les trichomes rendent la consommation de la plante moins acceptables pour les prédateurs affamés. Les trichomes sont aussi connus pour inhiber certains types de champignons et protègent la plante du vent et d’une faible humidité.

Un indicateur pour les cultivateurs

Les trichomes indiquent le niveau de maturité des plants femelles de cannabis dans les dernières étapes de sa croissance. Lorsqu’ils sont clairs, les plants ne sont pas complètement matures. Les trichomes arborent une couleur ambre ou marron lorsqu’ils sont prêts à délivrer tout leur potentiel.

La source du kief, du hash et du shatter

Du BHO

Du BHO

Comme les trichomes sont les usines microscopiques dans lesquels les cannabinoïdes et les terpènes sont produits, ils constituent le principal élément de beaucoup d’extractions et concentrés du cannabis. Le kief, le cousin poudreux du hasch, est au fond une collection de têtes de trichomes décapitées. Le hasch est une extraction similaire de trichomes, destiné à rassembler les cannabinoïdes et les terpènes. Le hasch étant pressé, les trichomes sont souvent broyés et se rassemblent en résine.

PUBLICITE

Le bubble hash est fabriqué lorsque des feuilles de cannabis, et parfois des têtes, sont plongés dans de la glace jusqu’à ce que les trichomes glacent et cassent. Lorsqu’un faible mouvement d’agitation est appliqué, les trichomes se détachent et tombent de la plante. Ils sont alors recueillis dans un tamis en bas du récipient. Le shatter, le BHO (butane hash oil) et la wax sont des méthodes différentes de collecter la résine de la plante et des produire des substances moins fumables mais beaucoup plus puissantes en THC et CBD.

Lorsque de l’huile de cannabis est collectée et infusée dans de la space food, des capsules ou du Green Dragon, le cannabis ne peut plus être fumé mais délivre des doses puissantes sous des formes plus discrètes.

Malgré l’image des feuilles et des têtes de weed, c’est en fait les invisibles trichomes qui délivrent toute la valeur médicale et récréative du cannabis. Les patients doivent juste se souvenir que la plante seule ne leur fournit pas ses bienfaits, mais plutôt les glandes résineuses dans lesquels sont suspendus les composés comme le THC et le CBD.

Quel thème vous intéresse ?

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0temp5