OCB, Greengo, Smoking, … : quelles sont les différences entre les feuilles à rouler ?

Différences entre les feuilles slim

L’époque où nos marchands de tabac n’avaient que des OCB ou des Rizla à vendre est aujourd’hui terminée. Zig Zag, Raw, Greengo, Smoking, Futurola, vous aurez le choix entre de nombreuses marques, proposant chacune des déclinaisons différentes : taille des feuilles, largeur, épaisseur, blanchies ou non.

PUBLICITE

Mais quelles sont vraiment les choses à regarder lorsque l’on choisit ses feuilles à rouler ? Est-ce que certaines feuilles slim sont meilleures que d’autres ?

Tous les goûts sont dans la nature, mais pour nous, la feuille idéale est fine, colle parfaitement et est facile à rouler (pas de coin qui s’échappe au dernier moment ou qui bouge une fois calé sous le filtre / toncar). Le goût de la feuille ne doit pas non plus altérer celui du contenu. Les feuilles doivent être traitées le moins possible, et sans chlore.

Les principales différences dans les papiers à rouler se font :

  • Sur la matière d’origine du papier : papier de riz (fabriqué en fait à partir de lin ou de chanvre) ou en cellulose
  • La taille de la feuille, en longueur et en largeur
  • L’épaisseur du papier et son grammage
  • La vitesse de combustion
  • L’opacité du papier
  • La blancheur et la brillance de la feuille
  • La rigidité de la feuille
  • Le collant du papier

Passage en revue de différentes marques

OCB

Les OCB sont les feuilles les plus vendues en France, en partie grâce au monopole bien défendu par ses ayant-droits. Le fait est que les OCB sont fines, 100% naturelles et collent (bien) avec de la gomme arabique. Elles conviennent aux débutants comme aux fumeurs expérimentés.

OCB a sorti une gamme Chanvre Bio, faite à partir de chanvre bio. Le papier est marron et est normalement traité une fois de moins que les papiers blancs. Le goût de la feuille s’en retrouve légèrement modifié, et laisse un arôme étrange. La gamme Virgin Paper sera sans doute la plus clean, avec une expérience promise comme « 100% naturelle ».

Concernant les rumeurs autour de la feuille, elles n’appartiennent plus à Bolloré (il est toujours actionnaire minoritaire), et n’ont jamais appartenu aux Le Pen. En revanche, OCB a été condamné pour « concurrence déloyale » lorsqu’Onda e maresia a voulu sortir ses feuilles transparentes. Leur mauvaise réputation vient d’ici, OCB avait fait courir le bruit auprès de ses buralistes que les feuilles contenaient des traces de mercure et de plomb.

Rizla

Rizla est la deuxième marque la plus vendue en France. Normal, on ne trouve généralement que OCB et Rizla dans nos tabacs français. Leurs feuilles longues sont légères et à combustion lente. On regrettera juste un collant moins efficace qu’OCB.

Smoking

On trouve souvent des Smoking à vendre dans les coffees d’Amsterdam. Bien larges en King Size et un peu plus longues que les OCB, leurs feuilles sont aujourd’hui ultra fines, non-blanchies et de qualité.

Smoking a sorti une gamme « Pure Hemp », fabriquée à 100% à partir de fibres de chanvre.

Greengo

Les feuilles Greengo sont faites à partir de pâte à papier issu de forêts durables, sans chlore et le collant est composé de 100% de gomme arabique naturelle. Le papier est aussi fin qu’une OCB et favorise un roulage de qualité. Le gros avantage de Greengo est que la feuille ne laisse pas de goût. L’essayer, c’est l’adopter ! Le filigrane du papier favorise également une combustion agréable.

Pour aller jusqu’au bout, l’emballage des feuilles est lui aussi « green » : carton recyclé et encre biologique.

Yeuf

Derrière Yeuf, deux Français qui se sont lancé à l’assaut du monopole OCB – Rizla pour proposer des feuilles moins chères et de qualité. Le design des paquets est soigné, avec certaines éditions « originales » de graffiti artists comme Kay One.

Les feuilles sont très fines et en gomme arabique naturelle. Aussi grandes qu’une OCB et plus étroite.

Raw

Les feuilles longues de Raw sont déjà un classique outre-atlantique. La marque sponsorise en effet les Instagrameurs et autres rappeurs cannabiques comme Wiz Khalifa. Elles sont fabriquées à partir de chanvre organique non-raffiné (d’où leur couleur marron), avec un filigrane dans la feuille qui conduit à une combustion lente de la feuille. L’emballage est en papier kraft et contient des filtres en carton.

 

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

allemagne cannabis médical
Le marché du cannabis médical allemand en chiffres
chirurgie cannabis
Cannabis et chirurgie : un no-go ?
sport cannabis thérapeutique
Quand le monde du sport finance la recherche sur le cannabis médical
kansas légalisation cannabis médical
Etats-Unis : le Kansas légalise en partie le cannabis médical
addiction héroine CBD
Etude : le CBD permet de réduire les pulsions de consommation chez les héroïnomanes
tequila cannabinoides
Allemagne : une entreprise modifie la bactérie qui produit la tequila pour produire des cannabinoïdes

4 réponses à “OCB, Greengo, Smoking, … : quelles sont les différences entre les feuilles à rouler ?

  1. Habitué au feuilles blanches de la grande industrie, depuis que j’ai découvert Greengo et Raw, je ne reviendrais jamais en arrière 😉 Pas seulement que pour leurs feuilles, les produits dérivés comme les filtres, plateau,… sont tout aussi utile pour rendre le plaisir de rouler.
    D’ailleurs, j’espère bientôt essayer la casquette Greengo, magnifique.

  2. Rizla blue est bien, mais difficile et 3 sorte existe et moi je n’aime que celui que j’achète au Luxembourg, je m’explique
    > En France, le papier a des lignes dans le sens de la largeur et plus épais (code barre 54034839)
    > En Belgique , le papier a des dignes dans le sens de la longueur, un peu moins épais (code ? je ne l’ai +)
    > Et enfin, au LUX, le top, feuille plus fine et pas de ligne mais un e feuille blanche avec marqué RIZLA+ si ont regarde en transparence > le top du top pour moi

Laisser un commentaire