Débat sur la légalisation du cannabis en Inde

Cannabis en Inde

Il n’y a pas qu’en Europe et en Amérique où le débat autour du cannabis s’instaure. Aujourd’hui, petit détour par l’Inde ou les médecins et certains politiques se battent pour réhabiliter le produit.

Un trafic tranquille

Selon Prakhar Singh, consommatrice régulière et petite revendeuse : « Avoir de la weed en Inde c’est aussi facile qu’acheter des légumes au marché, tout le monde fume ». Cette habitante de New Delhi travaillant dans le marketing vend des pochetons de 100 roupie soit 1.5$.

Avant les années 80, le cannabis était disponible légalement dans des magasins sous licence d’état. Malheureusement l’Inde a dû suivre les Etats Unis dans la « War on Drugs« . Sous pression, le gouvernement fit interdire la vente de l’herbe. Bien qu’interdit à la consommation, les autorités semblent fermer les yeux sur les petits délits.

Coutume, tradition et shilom

En Inde, la consommation de cannabis et d’autres plantes aux effets psychotropes fait partie de la culture. Nous devons le fameux nom « gandja » aux Indiens. Dans la campagne indienne, et et notamment dans les régions proches de l’Himalaya, le cannabis s’épanouit naturellement. Ces champs de cannabis fournissent notamment la matière première destinée à la fabrication du fameux Charas.

De plus, cette plante est intégrée à la religion. Lors des fêtes hindous, les sadhus (personne qui vouent leur vie à la religion) enchaînent bhang sur bhang, une boisson à base de lait qui ressemble au » lassie », dans laquelle on incorpore des tiges ou des feuilles de cannabis. Si le lactose ne vous réussit pas, un shilom plus classique vous sera proposé. Les sadhus et consommateurs hindous s’intoxiquent pour entrer en phase de méditation ou de transe, ce qui, selon la tradition, rapproche de la sagesse spirituelle des dieux.

Avec le retournement de veste des Etats-Unis en matière de cannabis, le débat sur une re-légalisation s’instaure. L’an dernier, Tathagata Saptathy, parlementaire de l’état d’Odisha, avoue avoir consommé durant ses années lycées. Il donne même des conseils sur « comment avoir de la weed légalement » . Les médecins, pharmaciens ou avocats multiplient les colloques et les réunions pour restaurer la légalité d’autrefois.

Pour le moment, une remise en place de l’ancien système semble encore très loin.  Des pétitions circulent dans les assemblées tandis que les médecins tentent de réhabiliter le cannabis médical. Ces petits débats à travers les différents états ne sont pas encore remontés jusqu’au Premier ministre Narendra Modi.

Prakhar Singh s’en contente pour le moment, même si elle avoue avoir quelques remords à vendre des produits de qualité moyenne.

via OZY

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Une réponse à “Débat sur la légalisation du cannabis en Inde

Laisser un commentaire