Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

La Ligue Majeure de Baseball ne dépistera plus le cannabis chez ses joueurs

Cannabis dans le baseball

La ligue professionnelle de baseball (MLB) américaine a décidé de ne plus dépister aucun de ses joueurs pour du cannabis.

PUBLICITE

La ligue avait déjà cessé de tester ses joueurs de la ligue majeure pour le cannabis dès 2006, avec un accord nommé bien à propos Joint Drug Agreement. La ligue testait encore au hasard des joueurs pour des drogues telles que les amphétamines et les stéroïdes, avec à la clé en cas d’infraction une admission à des programmes de traitement de la toxicomanie, et non plus des amendes.

PUBLICITE

Le nouvel accord concerne en fait les ligues mineures qui rassemblent les jeunes joueurs prometteurs ou les joueurs pros blessés.

Cette année, 13 joueurs ont été suspendus pour « drogues abusives », une classification qui inclut le cannabis. Les sanctions sont strictes : les joueurs sont suspendus 25 matchs pour leur premier test de dépistage positif, 50 matchs pour un second, 100 matchs pour un troisième et sont interdits à vie pour un quatrième.

Les ligues majeures ne sont testées que s’il existe une « cause probable ». Un test au THC doit dépasser les 50 nanogrammes de THC par millilitre d’urine pour être positif, ce qui entraîne une amende de 35 000 $ et un plan de traitement, mais pas de suspension.

L’accord comprend également des tests de dépistage d’opiacés et un plan de traitement. Les joueurs des ligues mineures dont le test est positif aux  opioïdes seraient ainsi placés dans un programme de traitement plutôt que suspendus.

PUBLICITE

Le 1er juillet, un célèbre joueur des Los Angeles Angels, Tyler Skaggs, est décédé d’une overdose de fentanyl, d’oxycodone et d’oxymorphone, qu’il prenait pour soulager ses douleurs. La MLB a alors annoncé reconsidérer la place des opiacés dans son sport et a décidé que les opiacés étaient une préoccupation beaucoup plus importante que le cannabis, et que permettre aux joueurs de consommer des produits à base de cannabis pour gérer la douleur pourrait réduire la consommation d’opiacés.

D’autres ligues sportives envisagent également de supprimer le cannabis de leurs listes de substances interdites. La NFL mène actuellement une étude pour évaluer si le cannabis peut être un traitement efficace contre la douleur , la NHL mène une étude similaire pour les produits CBD, et un ancien commissaire de la NBA a appelé l’association de basket-ball pro à abandonner ses restrictions sur le cannabis.

L’Agence Mondiale Anti-Dopage a sorti le CBD des substances interdites en 2017.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !