L’Agence Mondiale Anti-Dopage retire le cannabidiol (CBD) des substances interdites

CBD retiré de la liste des substances dopantes en 2018

Nous avions évoqué ce sujet notamment en août 2016. A l’issue de son deuxième combat contre Conor McGregor, Nate Diaz vapait tranquillement une cigarette électronique pendant sa conférence de presse postmatch.

A la question d’un journaliste lui demandant ce qu’il était en train de vaper, Diaz avait répondu : « C’est du CBD. Ca m’aide à guérir, pour les inflammations et les trucs comme ça. Tu l’utilises avant ou après un combat, en entraînement, pour te faciliter la vie ».

Comme l’usage de cannabinoïdes est totalement interdit en UFC, et plus largement dans le sport, Nate Diaz s’en était tiré avec un avertissement public de l’Agence Anti-Dopage Américaince (USADA) pour avoir reconnu fumer du cannabidiol (CBD). S’il avait été reconnu positif avant le match, il aurait d’ailleurs potentiellement été suspendu.

Idem, de nombreux joueurs de NBA et de NFL réclament de pouvoir « au moins » utiliser du CBD en lieu et place des médicaments opiacés classiques.

En 2018, l’usage de  .

L’Agence Mondiale Anti-dopage (WADA) a annoncé avoir mis à jour la liste des substances prohibées, et le CBD a été retiré de cette liste. Comme Diaz l’expliquait en 2016, le cannabidiol est utilisé par les sportives pour ses propriétés anti-inflammatoires et myorelaxantes, sans avoir la psychoactivité du THC.

« Le cannabidiol n’est plus prohibé » peut-on lire sur le document officiel de la WADA. « Le cannabidiol synthétique n’est pas un cannabimimétique; cependant le cannabidiol extrait des plantes de Cannabis peuvent également contenir des concentrations diverses de THC, qui reste une substance prohibée ».

Les sportifs pourront donc utiliser du CBD, en faisant attention au THC présent s’il s’agit d’extrait de la plante.

Les changements sont valables à compter du 1er janvier 2018. Nous sommes en attente de savoir s’ils seront valables pour tous les sports et dans toutes les compétitions, auprès de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD). L’UFC a elle déjà évoqué qu’elle suivrait les recommandations de la WADA.

CBD

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire