Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Des médias nord-américains du cannabis en difficulté

Médias du cannabis en difficulté

2019 aura fait vivre de véritables montagnes russes aux entreprises productrices de cannabis en Amérique du Nord : bulle pré-légalisation au Canada puis reality check face aux surpromesses de l’industrie aux investisseurs, accords transfrontaliers entre entreprises américaines et canadiennes, nombreux licenciements dans l’industrie, prémices d’une législation fédérale américaine… Le sous-jacent de cette année aura été que l’excitation de se joindre à la course à l’or vert n’a d’égale que la lenteur avec laquelle les réglementations évoluent.

PUBLICITE

Les médias qui couvrent l’actualité du cannabis n’échappent pas non plus aux nécessités de rentabiliser leurs activités. Et en cette fin d’année, plusieurs médias éprouvent des difficultés.

Civilized licencie en amont du rachat par New Frontier

Le media canadien Civilized, spécialisé sur le lifestyle du cannabis, a « temporairement » licencié ses employés pour permettre une restructuration efficiente et une réflexion commune lors de son prochain par New Frontier, entreprise d’analyse de l’industrie du cannabis.

« La marque Civilized et le contenu généré pour engager les consommateurs de cannabis, les influenceurs et les marques multinationales est connue mondialement et conforme à ce que nous attendions. Cela dit, au cours de notre analyse en profondeur, nous avons identifié des domaines à améliorer », a déclaré Giadha Aguirre de Carcer, fondateur et PDG de New Frontier Data. « Civilized et New Frontier Data ont convenu que, pour permettre une restructuration efficace et réussie, nous devons interrompre les opérations quotidiennes de Civilized, avec une mise à pied temporaire de tout le personnel. Cela rendra les choses plus claires pour avancer et venir introduire des technologies supplémentaires et, à terme, renforcer la capacité de Civilized à communiquer et à s’engager à l’échelle mondiale. »

Plus tôt cette année, New Frontier avait racheté Zefyr, une plateforme high-tech d’analyse de données sur des secteurs émergents. Avec Civilized, New Frontier se rapproche de la donnée consommateur. New Frontier a annoncé reprendre Civilized avec ses « dettes et son passif » financier. Civilized semble être arrivé au bout des (au moins) 5 millions de dollars levés.

PUBLICITE

Civilized devrait réouvrir en janvier. L’entreprise a des bureaux au Nouveau-Bunswick et en Californie.

Massroots éteint la lumière

MassRoots, à l’origine réseau social destiné à remplacer Facebook et Instagram pour les amateurs de cannabis, a tout simplement fermé du jour au lendemain.

MassRoots a connu jusqu’ici une existence compliquée. Lancée comme un réseau social, la société a été forcée de pivoter plusieurs fois, un temps sur la blockchain, l’autre sur un modèle plus axé sur les dispensaires, alors que sa plate-forme sociale avait du mal à générer des bénéfices. Depuis 2013, l’entreprise a brûlé plusieurs millions de dollars de cash à la recherche d’un modèle profitable.

En 2017, le PDG et fondateur de MassRoots, Isaac Dietrich, a été évincé de son poste à la tête de l’entreprise par le conseil d’administration, mais avait repris son poste deux mois après.

PUBLICITE

Interrogé par MJBizDaily, Isaac Dietrich maintient toutefois que l’entreprise est toujours en activité. « Notre site Web sera de retour en ligne sous peu », a écrit Dietrich. « Nous avons récemment rencontré des problèmes de serveur en cours de résolution. »

A ce jour, le site est inaccessible depuis 4 semaines.

High Times doute

Hightimes Holding, qui publie le magazine High Times, a averti ses actionnaires qu’il pourrait ne pas être en mesure de poursuivre ses activités.

« En raison de pertes d’exploitation récurrentes, de déficits nets de trésorerie d’exploitation et d’un déficit accumulé, il existe un doute important quant à la capacité de la société à poursuivre son activité pendant un an à compter de la publication des états financiers », a déclaré la société.

High Times a pourtant cherché à agglomérer les compétences, notamment en rachetant Dope (11,2 millions) ou Green Rush Daily (7 millions), et organise de manière récurrente les différentes High Times Cannabis Cups. Elle a cherché à se financer en 2019 auprès de particuliers, réussissant à lever plus de 15 millions de dollars auprès de 20000 personnes. L’entreprise a récemment embauché un nouveau bailleur de fonds pour s’extraire de ses 105,2 millions de dollars de dettes.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !