Suivez-nous

NFL

La NFL va étudier l’utilisation du cannabis pour traiter la douleur chez ses joueurs

NFL et cannabis

Le sujet est sur la table depuis un certain temps en NFL. Sport violent, le football américain utilise massivement les anti-douleurs, le plus souvent à base d’opiacés, pour traiter la douleur. Entre les problèmes d’accoutumance voire d’addiction des joueurs, et la pénalisation de ceux qui osent utiliser du cannabis en lieu et place des opiacés, la NFL n’a jusqu’ici jamais penché en faveur d’une réforme de ses règles.

PUBLICITE

De nombreux joueurs se sont positionnés sur le sujet, pas seulement en football américain mais aussi en basket, et demandé une évolution de la législation. Le casse-tête est encore plus grand depuis que certains Etats américains acceptent l’utilisation médicale de cannabis, alors que les différentes ligues sportives ne le permettent pas.

Selon le WaPo, la NFL a joint les représentants de l’Association des Joueurs de NFL (NFLPA) pour demander de collaborer sur des recherches sur le cannabis et la gestion de la douleur. La NFLPA travaille déjà de son côté sur sa propre étude indépendante sur le cannabis médical comme substitut aux anti-douleurs à base d’opiacés, avec comme finalité d’assouplir les restrictions sur l’usage de cannabis par les joueurs de NFL.

Un changement des règles sur le cannabis pourrait se faire d’ici 2020, date à laquelle l’accord actuel entre la NFL et la NFLPA expirera. Les joueurs sont actuellement testés régulièrement et s’exposent à des sanctions financières et administratives en cas de tests positifs. Le taux limite de THC dans le sang ou l’urine était passé en 2014 de 15ng/mL à 35ng/mL. En comparaison, un test de cannabis au volant en France est positif à 1ng/mL.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

NFL

Quand le monde du sport finance la recherche sur le cannabis médical

sport cannabis thérapeutique

Le monde du sport s’ouvre de plus en plus à la question du cannabis thérapeutique. L’Agence Mondiale Antidopage ne considère d’ailleurs pas le CBD comme un produit dopant, mais le cannabis reste une substance prohibée dans la plupart des ligues et fédérations sportives. Aux Etats-Unis, elles sont de plus en plus nombreuses à s’y intéresser, souvent face à la pression des joueurs qui disent en consommer de toute façon. Certaines prennent même les devants et financent des recherches.

PUBLICITE

De plus en plus d’études scientifiques conduisent à penser que le cannabis constitue un antidouleur efficace. Les athlètes professionnels, parce qu’ils sont plus exposés aux blessures et aux douleurs, sont de grands consommateurs d’antidouleurs et sont de fait plus exposés à l’addiction aux opioïdes qui ravage les Etats-Unis (plus de 70 000 morts par overdose en 2017). Le cannabis pourrait remplacer ces médicaments controversés.

L’UFC collabore avec Aurora

L’Ultimate Fighting Championship, la plus importante ligue mondiale d’arts martiaux mixtes (MMA), s’est engagée dans un partenariat de plusieurs millions de dollars avec le producteur de cannabis canadien Aurora pour étudier les bénéfices du CBD dans la récupération après le sport, la gestion de la douleur, l’inflammation, et la santé mentale. Des athlètes en contrat avec la ligue participeront à cette étude qui se déroulera à l’Institut de Performance de l’UFC à Las Vegas.

« Depuis le jour où nous avons ouvert l’Institut de Performance, notre but premier était d’offrir aux athlètes de l’UFC le meilleur entrainement, la meilleure nutrition et les meilleurs services de récupération possibles », explique Dana White, le président de la ligue, dans un communiqué de presse. « Ce partenariat avec Aurora est une extension de notre but et nous sommes enthousiastes à l’idée de collaborer avec Aurora pour trouver de nouvelles façons d’améliorer la santé et la sécurité des athlètes de l’UFC ».

D’autres fédérations étudient la question

L’affaire rappelle la collaboration entre la National Hockey League (NHL), association d’anciens joueurs professionnels de Hockey, et Canopy Growth. Les deux partenaires ont lancé une étude sur le CBD et son potentiel pour soigner les traumatismes neurologiques liés à la pratique de ce sport violent. Les chercheurs estiment que de 1,6 à 3,8 millions d’athlètes subissent une commotion cérébrale liée au sport chaque année.

PUBLICITE

La National Football League (NFL), la fameuse association d’équipes professionnelles de football américain, s’intéresse au sujet depuis un moment. La ligue a récemment conclu un accord avec l’association des joueurs de la NFL pour la mise en place de deux comités ayant pour mission d’explorer « la pertinence de l’incorporation du cannabis médical dans le football professionnel » notamment dans la gestion de la douleur. Selon un ancien champion de la ligue, Martellus Bennett, la grande majorité des joueurs de la ligue consomment déjà du cannabis médical. Certains joueurs ont d’ailleurs été bannis pour cette consommation.

La National Basketball Association (NBA) s’est également exprimée sur le sujet auparavant et reste assez ouverte à l’utilisation thérapeutique du cannabis. Il y a un domaine sportif qui reste en revanche catégoriquement fermé à l’usage du cannabis et même du CBD, ce sont les sports équestres. La Fédération Équestre des Etats-Unis (USEF) a récemment annoncé dans un communiqué que les chevaux testés positifs au CBD seraient disqualifiés. Lors d’une affaire en France sur des chevaux testés positifs au CBD, la Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) nous avait expliqué les raisons de cette interdiction.

Une pétition d’athlètes

150 athlètes ont déposé aujourd’hui une pétition à l’adresse de l’Agence Mondiale Antidopage pour demander que le cannabis soit retiré de la liste des produits interdits. Parmi eux, des champions du Super Bowl, de la Coupe Stanley et de la NBA, des médaillés olympiques et d’autres. »Nous avons amélioré notre qualité de vie grâce au cannabis et au cannabidiol. Ces bienfaits devraient être accessibles à tous les athlètes », peut-on lire dans la lettre de pétition. Celle-ci été déposée par Athletes for CARE, une association d’anciens joueurs créée en 2016 pour promouvoir la santé et le bien-être des joueurs professionnels.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0