Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Etude : interdire les drogues les rend moins chères et plus dangereuses

No More Drug War

Alors que la politique mondiale des drogues s’est limitée dans sa plus grande expression ces 40 dernières années à criminaliser les drogues et emprisonner les contrevenants pour tenter d’en réduire le trafic, l’inverse s’est en fait produit selon un nouveau rapport de la Drug Policy Alliance (DPA), une des principales associations militant pour la fin de la guerre à la drogue.

PUBLICITE

« Entre 1980 et 2011, l’aggravation des peines a joué un rôle important dans l’augmentation de 35% des peines de prison moyennes pour les infractions à la loi fédérale sur les drogues », indique le rapport publié mardi par la DPA. « Mais plutôt que de voir une réduction de la consommation de drogues ou une augmentation des prix au cours de cette période, la consommation de drogues a augmenté alors que les prix ont chuté de façon spectaculaire. »

Et les effets des politiques de contrôle des drogues de l’ère Reagan et Clinton sont encore pires, selon la DPA. « Lorsque les forces de l’ordre interviennent sur les marchés de la drogue, les fournisseurs sont incités à commercialiser des produits hautement concentrés, qui peuvent être plus facilement cachés que des produits moins puissants et plus volumineux », indique le rapport. « Cette dynamique a peut-être encouragé l’introduction du fentanyl sur le marché illégal des opioïdes, initiée par des acteurs de haut niveau au sommet de la chaîne d’approvisionnement. »

Les opioïdes de synthèse ont contribué à 28400 décès par overdose aux États-Unis en 2017. Du fentanyl, un opiacé synthétique 30 à 50 fois plus fort que l’héroïne, a été retrouvé dans d’autres drogues illicites comme l’héroïne, mais aussi dans de la méthamphétamine et de la cocaïne, qui ne contiennent pas d’opiacés à l’origine. Les vendeurs et les consommateurs ne savent pas forcément que les produits qu’ils ont contiennent du fentanyl, ce qui accroît encore le risque d’overdose accidentelle.

Le rapport met également en évidence de nouvelles substances psychoactives comme les cannabinoïdes synthétiques que les fabricants de produits chimiques créent plus rapidement que les législateurs ne peuvent promulguer de nouvelles lois pour les interdire.

PUBLICITE

Le rapport suggère que la dépénalisation et la légalisation de certaines drogues profiteront aux communautés plus que le simple recours à la police pour mettre les vendeurs de drogue en prison. « Ce ne sont pas les drogues elles-mêmes qui provoquent la violence », dit-il, « mais plutôt l’exclusion de ceux qui vendent et distribuent des drogues des types de protection des biens et des mécanismes de règlement des litiges disponibles pour ceux qui exploitent des entreprises légales ».

La DPA recommande que les gouvernements et les organismes chargés de l’application des lois adoptent des réformes immédiates pour répondre à la distribution et à la vente de drogues sans criminaliser davantage les communautés.

« Les décideurs devraient réformer d’urgence toutes les lois pénales et les directives de détermination de la peine qui entraînent des sanctions disproportionnées pour les personnes condamnées pour des infractions à la loi sur la vente ou la distribution de drogues », indique le rapport. « Cela comprend la réforme des améliorations des peines relatives aux antécédents criminels, l’élargissement des dispositions relatives aux soupapes de sécurité et l’élimination des peines minimales obligatoires. »

En plus du rapport, la DPA a également mis en ligne des portraits de dealers pour casser le mythe des vendeurs de crack à la sortie des écoles maternelles.

PUBLICITE

 

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !