Comment va évoluer l’industrie du cannabis en 2016 ?

L'industrie du cannabis en 2016

Les 12 derniers mois ont bouleversé l’industrie du cannabis, avec de nouvelles opportunités économiques qui apparaissent régulièrement aux Etats-Unis, et plus largement dans tous les pays qui ont légalisé le cannabis, sous une forme ou une autre. De nouveaux marchés sont apparus, les entreprises existantes se sont développées, dans une industrie en pleine croissance.

2016 devrait voir un certain nombre d’autres pays légaliser le cannabis, médical ou récréatif, et les opportunités de business ne devraient pas s’arrêter de croître. L’industrie du cannabis a beaucoup grossi les 8 dernières années, et 2016 devrait être un année tournant pour elle.

Le paysage des cultivateurs de cannabis, des vendeurs et de toutes les entreprises de l’industrie continuera aussi à changer, ce qui pourrait des conséquences autant positives que négatives.

Voici nos prévisions pour l’évolution du marché du cannabis en 2016.

Culture du cannabis : surproduction et baisse du prix

On a déjà pu voir quelques signes de saturation sur certains marchés, qui pourrait conduire à une guerre des prix. 2016 pourrait être l’année où les cultivateurs atteignent le point de bascule.

Les quantités en surproduction pourraient servir à alimenter le marché de l’huile de cannabis et des extractions, avec comme conséquence une baisse du prix de la weed et des huiles de cannabis.

Certains cultivateurs se sont déjà d’ailleurs tourné vers l’achat de nouvelles machines pour faire de l’huile.

Vente : l’influence de la recherche médicale

Un des aspects du cannabis qui n’a pas encore été totalement utilisé est ses propriétés médicales, principalement à cause de blocage contre des recherches scientifiques sérieuses.

Cela devrait évoluer rapidement, comme le pense également Andy Williams, propriétaire du Medecine Man, un des plus gros dispensaires du Colorado.

« Il y a tellement à étudier qu’il est presque hallucinant d’y penser. On peut difficilement imaginer les possibilités qui vont apparaître ».

Les recherches médicales vont mener directement à la création de nouveaux produits pour les patients traités avec du cannabis, en affectant sérieusement les produits vendus aujourd’hui par les dispensaires. Andy Williams s’attend à de nouveaux produits pour l’alimentation par intra-veineuse, des suppositoires et d’autres types de médicaments non-fumables qui n’ont pas encore été conçus.

Space food : de nouveaux produits

Les entreprises qui se sont lancés dans la space food (les aliments infusés au cannabis) n’ont jusqu’à présent que gratté la surface de ce qui est réalisable. Avec l’expérience, la créativité des chefs qui cuisinent des aliments avec du cannabis devrait faire apparaître de nouveaux produits. Pour le plus grand bonheur des fins gourmets.

On devrait aussi voir se développer le marché des produits de beauté au cannabis, avec l’essor des recherches sur les cannabinoïdes, et sur la façon dont ils peuvent être utilisés et appliqués.

Investissement : les entreprises déjà existantes ont un avantage majeur

Les entreprises qui se sont lancé dans le cannabis depuis plusieurs années devraient voir leurs efforts et leur ténacité récompensés. Ces entreprises ont aujourd’hui tout pour attirer les investisseurs qui sont eux aussi prêts à alimenter par millions de dollars l’industrie du cannabis. Les entreprises les plus visibles devraient bénéficier avant toutes les autres de ce cashflow.

Les actionnaires des entreprises vont également vouloir prendre plus de place dans la gestion des entreprises du cannabis, ce qui pourrait créer quelques batailles légales.

L’industrie au global : émergence de marques et du marketing

Avant 2015, peu d’entreprises cannabiques ont vraiment développé leur marque. Mais avec la croissance du marché, il est important de se distinguer pour émerger de la compétition entre entreprises.

Certaines boîtes de produits infusés au cannabis comme Dixie (des boissons au THC et au CBD) ont déjà compris l’importance du branding. C’est typiquement le genre de produits où le packaging importe dans la décision d’achat du consommateur.

Cela s’applique aussi bien aux cultivateurs qu’aux dispensaires, où la reconnaissance de marque est un levier de business. Snoop Dogg l’a d’ores et déjà compris quand il a lancé Leafs, sa marque de cannabis et produits au cannabis.

News

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire