Suivez-nous

Business

Eaze : la weed-entreprise de livraison de marijuana qui a levé 10 millions de dollars !

Logo Eaze livraison marijuana médicale

Au fur et à mesure que les Etats-Unis adoucissent leur position sur la légalité de la marijuana, les start-ups profitent des opportunités qui en découlent. Parmi les start-ups surfant sur la vague verte, Eaze est celle qui a le plus fait parler d’elle :

PUBLICITE
  1. Surnommée le « Uber de la beuh », Eaze est une application de livraison de marijuana médicale, qui a levé 10 millions de dollars en fonds de capital-risque en avril 2015
  2. Un de ses investisseurs les plus connus n’est autre que Snoop Dogg

Cette levée de fond est considérée comme la plus élevée dans le business de la marijuana à ce jour. Avec cet argent, Eaze, basée à San Francisco veut se développer dans tous les Etats-Unis, ou au moins tous les Etats où la livraison de marijuana est légale, et améliorer son service clientèle ainsi que son produit de base, l’appli. Le turfu pour Eaze : se développer dans tous les pays où la vente de marijuana médicale ou récréative est autorisée.

Une telle levée de fonds est un signe de maturité de l’industrie du cannabis aux Etats-Unis. Les investisseurs y voient un gros potentiel et sont confiants sur la perspective de croissance du marché, ce qui rejoint les perspectives imaginées si le cannabis était légalisé en France.

Toute jeune, l’appli a été créée en juillet 2013 par Keith McCarty, alors employé de Yammer – un réseau social d’entreprise racheté 1,4 milliard de dollars par Microsoft en 2012. McCarty est simplement parti du constat que la région de Bay Area, la baie de San Fransisco dans le Nord de la Californie, n’avait pas d’app pour les patients soignés avec du cannabis médical. Dorénavant, les patients munis d’une carte de MMJ (medical marijuana) peuvent lancer Eaze, choisir parmi 8 sortes de beuh la plus indiquée pour leurs condition, la quantité et le montant, et se faire livrer directement chez eux, souvent en moins de 15 minutes, le chrono étant intégré à l’appli. Eaze est complètement gratuite pour les utilisateurs, les dispensaires en revanche sont facturés au leed. Elle intègre également quelques services en partenariat avec Weedmaps.

Dans la vidéo de démo, on voit une femme commander sa marijuana via son appli. Peu de temps après, un livreur bien sapé et souriant arrive, avec de la weed dans sa main.

PUBLICITE

Cette simplicité est rendue possible grâce aux nombreux contacts que l’entreprise a tissés avec les dispensaires de weed, et au recrutement de chauffeurs indépendants pour la livraison.

McCarty souligne souvent que ni Eaze, ni ses employés, ne sont en contact direct avec le produit.

Eaze est clairement sur un marché porteur – on avait déjà vu l’appli Nugg faire quasiment la même chose. Certains de ses concurrents comme Nestdrop ont en revanche été obligés de fermer suite à des bisbilles légales avec la ville de Los Angeles. Pour éviter cela, Eaze travaille avec les meilleurs conseillers légaux du domaine afin d’évangéliser les représentants de la loi – ou ses partenaires comme Apple – et développer leur business en toute légalité.

PUBLICITE

Et on se doute qu’avec ses 10 millions de $$$ fraîchement acquis, Eaze va pouvoir se développer très vite, et plus vite que ses potentiels concurrents.

Eaze review order

Eaze review order

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0