Suivez-nous

Business

Une livraison de weed en drone bientôt à San Francisco

Livraison de cannabis par drone

Lorsqu’ils ne sont pas occupés à sectionner les doigts d’Enrique Iglesias, les drones préfèrent passer leur temps à livrer le dernier Marc Lévy que vous avez commandé bourré sur Amazon. Bien qu’Amazon tente toujours de convaincre l’Administration Fédérale d’Aviation (FAA) de réguler correctement l’espace aérien, une nouvelle start-up de San Francisco amène la livraison par drone un pas plus loin.

PUBLICITE

Trees, un service de livraison de marijuana Bitcoin-friendly, promet une expérience qui mélange les drones du turfu avec le charme révolu d’une livraison à domicile. Pour l’instant, Trees offre trois différentes gammes de box cannabis : la Beginner Box (99$), la Bud Box et l’Extract Box (toutes deux à 149$). Chaque box contient deux variétés de beuh, des extraits de cannabis et des accessoires (briquet, feuilles, etc…). La livraison traditionnelle n’est actuellement disponible que pour les utilisateurs de marijuana médicale situés dans la Baie de San Francisco, mais compte bien se développer à Los Angeles et Denver aussi rapidement que possible.

La bud box de Trees

La bud box de Trees

Pour ne rien cacher, la livraison par drone n’est encore qu’un projet. Dans un communiqué de presse, le porte-parole de Trees nous confirme que la livraison par drone « sera déployée dans le futur lorsque la régulation des objets volants sera réglée » par la FAA. Ce qui n’empêche pas Trees de travailler sur un prototype du futur drone, comme on peut le voir dans la vidéo de présentation ci-dessous.

Les questions de réglementations sont aussi une des raisons pour lesquelles Trees a décidé d’accepter le paiement en Bitcoin. Et 1/3 de leurs clients règlent dorénavant en crypto-monnaie. « Environ 30% de nos clients utilisent le bitcoin. Nous l’avons choisi car il nous permet d’accepter les paiements en ligne sans compter sur un partenaire bancaire tiers », déclarait le porte-parole. « L’industrie de la marijuana médicale a des difficultés avec les banques. Beaucoup ne souhaitent pas coopérer en raison de problèmes de réglementation ».

PUBLICITE

Eaze, une autre entreprise de livraison de weed à domicile, a également inclus dans sa roadmap la possibilité d’être livré par drone, mais lutte face aux mêmes problèmes de réglementation que Tress. Le fondateur d’Eaze, Keith McCarty, s’exprimait à ce sujet en Novembre dernier : « Si je devais imaginer le futur de la livraison de médicaments, les drones feraient sans aucun doute partie du plan. Certains de nos patients développent des drones et nous ont déjà contacté. »

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Business

Du lubrifiant anal au CBD pour « prendre des bites XL et plus »

Lubrifiant anal au CBD

Si vous nous demandez « Pourquoi ? », nous vous répondrions « Pourquoi pas ! ». Mais derrière la communication punchy du produit se cache une vraie demande (et un peu de marketing).

PUBLICITE

Boof est un décontractant anal proposé par la marque Fort Troff, spécialisée dans les jouets et produits sexuels pour les hommes gays, et qui promet d’aider à « prendre des bites XL et plus » en utilisant la puissance du CBD, selon la fiche produit. Il offrirait ainsi « une relaxation totale du corps + un maximum de plaisir » et « la plus haute concentration de CBD pur ».

Le produit a été réalisé en collaboration avec Foria, entreprise spécialisée sur l’intégration de cannabinoïdes dans les produits à vocation sexuelle ou génitale. Foria vend d’ailleurs aussi des suppositoires, qui semblent être similaires au produit Boof, mais qui sont marketées pour les femmes, pour procurer « des effets apaisants et libérateurs des tensions » et réduire les douleurs menstruelles.

Le docteur Evan Goldstein, chirurgien anal, explique à Out que le CBD et le sexe « vont naturellement de pair ».

« Le CBD est un excellent ajout au jeu anal. Ce qui est bien, c’est qu’il y a beaucoup d’options pour l’incorporer », a déclaré le Dr Goldstein. «Il existe des vape pen ou des teintures, qui permettent aux gens d’inhaler ou d’ingérer du CBD pour des effets systémiques. Spécifiquement pour le sexe anal, les gens peuvent également l’appliquer localement, en utilisant des lubrifiants et / ou des suppositoires infusés au CBD. »

PUBLICITE

Une boite de Boof est composé de huit suppositoires. Selon les précisions du site, « vous ne serez ni défoncés ni désensibilisés » en l’utilisant. “Il n’y a pas de THC. Ton cul va simplement se sentir réellement putain de bien ».

Et bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier cela, c’est une belle promesse !

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0