Suivez-nous

Business

Weedmaps, le Tripadvisor de la beuh

logo Weedmaps

Weedmaps est une plateforme en ligne de localisation des dispensaires de cannabis. Ce géant ne touche pas directement aux produits, mais le cannabis légal ne peut plus s’en passer.

PUBLICITE

La fusion entre Tripadvisor et Google Maps

La société est créée en 2008 par Justin Hartfield et Keith Hoerling. Aujourd’hui le site attire plus de 4 millions de visites par mois et ses revenus dépassent les 20 millions de dollars. En 2016, le chiffre d’affaire de Weedmaps s’élèverait à 60 millions de dollars. La société prévoit de doubler son chiffre d’affaires en 2017 suite aux différentes légalisations du cannabis du 8 novembre 2016.

Le système de Weedmaps est simple : le site référence tous les dispensaires des Etats Unis et du Canada. En plus de recenser les boutiques, Weedmaps vous propose les différents produits disponibles à l’intérieur des officines. Encore mieux, les utilisateurs inscrits sur cette plateforme sociale peuvent échanger leur ressenti dans les dispensaires et leurs différentes expériences. Si vous êtes dans un Etat n’ayant pas légalisé le cannabis, ce Tripadvisor de la beuh vous indique également où trouver les « weed doctors » capables de prescrire du cannabis thérapeutique.

L’appli Weedmaps indique également les taux de THC, de CBD de toutes les variétés ainsi que leur prix dans les différents dispensaires. A la différence de leur concurrent Leafly, il ne présente pas les caractéristiques psychoactives des variétés.

Pour faire participer un maximum le client, Weedmaps vous invite à uploader des photos de ce que vous fumez en direct en précisant où vous l’avez acheté. Gare au gérant qui vend de la mauvaise herbe !

PUBLICITE

La foncedalle mondiale

Depuis 2014, Weedmaps s’est implanté en Espagne. Flairant les bonnes affaires et la zone grise que représente le cannabis chez les Ibères, Weedmaps a montéun bureau à Barcelone. Depuis, il référence les cannabis clubs de toute l’Espagne. En vous créant un compte sur le site internet, vous pourrez voir les conditions d’accès, le menu à la disposition du client.

Fin 2016, Weedmaps s’est implanté en Allemagne, et au vu des mouvements de libéralisation du cannabis en Europe, l’entreprise devrait continuer son développement. Cependant, les différents programmes de légalisation du cannabis thérapeutique en Europe devraient ralentir la progression de ce géant. A travers les différents pays, on se rend compte que les docteurs pouvant donner des prescriptions en cannabis thérapeutique sont les médecins généralistes. Il n’y a donc pas moyen de créer des partenariats avec des « weed doctors ». De plus, le cannabis est généralement vendu en pharmacie qui n’ont pas besoin de Weedmaps pour attirer les patients.

Le HIC

Selon le Los Angeles Times, 62% des publications d’utilisateurs gratifiant les dispensaires seraient des « fake ». Comme tous les sites de notations, Weedmaps doit faire face aux faux témoignages.

Et malgré ces améliorations à apporter, les tentacules de cette multinationale devraient se déployer dans le monde entier si le cannabis récréatif  est légalisé.

PUBLICITE
Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Business

Santé Canada suspend les licences de Canntrust et d’Evergreen

Suspension de licence pour CannTrust

CannTrust a annoncé avoir reçu un avis de suspension de licence de Santé Canada en réponse à la non-conformité de ses installations de production et de culture.

PUBLICITE

« Les inspecteurs de Santé Canada ont remis les avis de suspension à CannTrust Inc. aujourd’hui, et saisissent et retiennent tous les produits à base de cannabis sur les deux sites », a déclaré Tammy Jarbeau, porte-parole de l’organisation gouvernementale, dans un email à MJBiz Daily.

« Santé Canada continuera de surveiller de près les actions entreprises par CannTrust Inc. et réévaluera le statut de la licence de la société à mesure que de nouvelles informations seront disponibles », a ajouté M. Jarbeau. « Santé Canada peut également déterminer que des mesures supplémentaires de conformité et d’application sont justifiées. »

CannTrust conserve pour l’instant son droit de cultiver et récolter les plantations en cours, mais pas d’en cultiver de nouvelles ou de vendre du cannabis.

Côté Evergreen Medical Supply, Santé Canada a suspendu la capacité d’Evergreen de « cultiver, transformer et vendre du cannabis, des plantes et des graines de cannabis fraîches et séchées » comme rapporté par Bloomberg.

PUBLICITE

« Le 9 août, Santé Canada a suspendu les licences d’Evergreen Medicinal Supply afin de protéger la santé et la sécurité du public, notamment d’empêcher que le cannabis ne soit détourné sur le marché illégal, en raison du non-respect de certaines dispositions de la Loi sur le cannabis et du Règlement sur le cannabis » a expliqué Tammy Jarbeau.

Evergreen, producteur de cannabis basé en Colombie-Britannique a répondu «travailler à des mesures correctives» à la suspension de sa licence.

Les inspecteurs de Santé Canada ont effectué une inspection inopinée dans les locaux de la société à Saanichton, en Colombie-Britannique en avril. L’inspection a révélé «un certain nombre d’observations critiques et une classification globale non conforme» liée aux pratiques de production de la société, à la tenue des registres, au contrôle des stocks et au respect des contrôles de licence. L’entreprise aurait également des impayés de loyer ainsi qu’un bail expiré.

Evergreen a reçu sa licence de vente de cannabis médical en mars 2017 et a principalement pour but de produire du cannabis pour d’autres producteurs de licences agréés. Evergreen exploite une installation de 600m² et avait prévu de tripler sa surface de culture.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0