E-liquide au THC : qu’est-ce que c’est ?

E-liquide au THC

Le cannabis se décline aujourd’hui sous différentes formes. De la wax au curry de poulet infusé à la weed, la seule limite semble être l’imagination. Les e-liquides au THC font partie de ces nouveaux produits, encore peu connus en France, même si beaucoup ont déjà cherché comment ajouter du THC dans leur cigarette électronique.

Qu’est-ce qu’un liquide THC et comment est-ce fait ?

Parfois appelé liquide ou e-liquide au THC, le processus de fabrication du liquide au THC n’est rien d’autre qu’une extraction de cannabis, qui permet de concentrer les principes actifs du cannabis à partir des fleurs.

Il vient bien entendu sous forme liquide, et s’achète dans les Etats où la vente de cannabis est légale sous forme de cartouches. Les cartouches sont ensuite vissées à un vaporisateur qui permet alors de les fumer.

Le liquide THC est souvent fabriqué à partir d’une teinture de cannabis. Des têtes de beuh ou du hash sont laissées infusées dans de l’alcool pendant une paire de semaines. Ce temps permet au THC de se dissoudre dans l’alcool. Le cannabis en lui-même est ensuite retiré du liquide, et de la glycérine est ajoutée au mélange pour constituer le e-liquide.

Certaines entreprises utilisent du BHO comme base du liquide, une extraction réalisée avec du butane (potentiellement dangereux si mal manipulé). D’autres ajoutent des arômes, sous forme de terpènes, pour ajouter des goûts spécifiques au résultat final.

Est-ce que c’est bon ?

Si l’on s’en tient à la qualité du produit, les e-liquides au THC sont généralement très dosés. Alors que les fleurs de cannabis contiennent entre 10 et 15% de THC, les liquides peuvent monter jusqu’à 90%.

Les utilisateurs non-expérimentés peuvent rapidement se sentir incommodés par la puissance du produit. Les effets varient évidemment d’une personne à une autre.

Pour une utilisation médicale, c’est un des meilleurs moyens d’ingestion. Lorsque réalisé de manière industrielle et légale, les fabricants de e-liquides chargés en cannabinoïdes peuvent globalement choisir quels principes actifs conserver et proposer des mélanges ciblant directement certaines conditions médicales. Encore beaucoup de recherches sont nécessaires pour ajuster les combinaisons de cannabinoïdes (THC, CBD, CBN, CNG, etc…) et de terpènes selon les besoins de chaque patient.

Est-ce légal en France ?

La réponse est bien évidemment, non. Et pourrait s’étendre à l’Europe. Certaines personnes parviennent à se procurer des liquides THC sur Internet. Mais dans ce cas, attention à ne pas se faire avoir. Les belles indications de l’étiquette ne reflètent pas forcément le contenu du produit final, et vous vous retrouverez facilement avec des e-liquides au goût chanvre, plutôt qu’un e-liquide au THC.

THC

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Une réponse à “E-liquide au THC : qu’est-ce que c’est ?

  1. Bonjour, il semble que les dernières huiles de THC au cannabis ce font sans aucune addition de glycérine ou de PG mais elles sont très rare sur le marché car il faut une extraction d’une très grande pureté avec une consistance correct (pas trop épaisse…) souvent réaliser au CO2… avec d’important moyen et savoir faire. Certain amateur d’extraction BHO, dexso ( DME) dilue avec du PEG 400 disponible un peu partout pour un résultat satisfaisant selon le matériel de départ. Il est aussi important de noter qu’une cigarette électronique correct joue sur le résultat.

Laisser un commentaire