Suivez-nous
Temps que le THC reste dans le corps Temps que le THC reste dans le corps

Le cannabis et votre corps

Combien de temps le THC reste-t-il dans le corps ?

Le temps nécessaire au corps pour éliminer la présence de cannabis dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment le métabolisme et la consommation de chacun.

PUBLICITE

Le THC laisse des traces dans la salive, l’urine, le sang et les cheveux, mais la période pendant laquelle un consommateur peut être positif au cannabis varie.

THC et THC-COOH

Le THC, le cannabinoïde responsable de l’effet psychoactif du cannabis, est éliminé rapidement du corps, en quelques heures. Sa présence peut en revanche être détectée par la recherche du THC-COOH, un métabolite créé par le foie lorsqu’il assimile le THC. Et le THC-COOH reste bieeeeen plus longtemps dans le corps.

Le THC et ses métabolites sont en effet liposolubles et s’accumulent dans les réserves de graisse dans tout le corps. Ces molécules sont ensuite libérées lentement au fil du temps, ce qui entraîne une période considérablement plus longue pour que le corps se purge des traces de cannabis, en particulier pour les utilisateurs chroniques.

En France, les substances recherchées lors d’un dépistage au cannabis sont le delta-9-THC (le THC) et le 11-carboxy-THC (le THC-COOH).

PUBLICITE

Combien de temps le THC met pour disparaître du corps ?

La période pendant laquelle le THC reste dans le corps, et donc sa durée de détection, dépend notamment :

  • de votre poids
  • de votre taux de graisse
  • des quantités consommées
  • de la fréquence de votre consommation

Comme ces facteurs varient entre chaque individu, il n’y a pas de règle précise mais certaines grandes tendances peuvent être dessinées. Les durées officielles de détection du THC sont les suivantes.

Le THC dans la salive

Le THC est éliminé de la salive en 1h, mais peut être détecté jusqu’à 12h après le dernier usage. En cas de consommation intensive ou quotidienne, certains consommateurs gardent du THC dans la salive entre 24h et 8 jours.

Une étude de 2014 sur les cannabinoïdes dans la salive a révélé que les métabolites du THC étaient détectables dans la salive des utilisateurs occasionnels pendant un à trois jours et des utilisateurs chroniques jusqu’à 29 jours.

PUBLICITE

Le THC dans le sang

A partir de l’inhalation, du THC actif peut être trouvé dans la circulation sanguine en quelques secondes et peut être détecté dans le plasma pendant plusieurs heures, selon la fréquence d’utilisation et la quantité. La concentration plasmatique de THC culmine en à peine 3 à 8 minutes après l’inhalation, puis diminue rapidement avec une demi-vie d’environ 30 minutes.

Le THC peut être détecté dans le sang jusqu’à 2 jours après le dernière prise de cannabis. Les gros consommateurs de cannabis pourront être positifs au cannabis pendant 1 mois après l’arrêt de leur consommation, avec les métabolites du THC qui restent détectables plusieurs semaines après la consommation.

En cas d’ingestion du THC, ces durées de détection du cannabis sont les mêmes.

Le THC dans l’urine

Le cannabis peut être détecté dans l’urine. En fonction des habitudes de consommation, il a été observé que :

  • les fumeurs occasionnels (3 tafs en soirée) pouvaient rester positifs pendant 1 à 6 jours
  • les fumeurs modérés, 7 à 13 jours
  • les fumeurs fréquents, au moins 15 jours
  • les gros fumeurs, au moins 30 jours
  • certains très gros fumeurs ont trouvé des traces de THC dans l’urine jusqu’à 90 jours après avoir arrêté

Le THC dans les cheveux

Le THC a besoin de 7 jours pour apparaître dans les cheveux. Les cheveux retracent en revanche une période de 90 jours de tout ce qui passe dans votre corps.

Il existe de plus en plus de preuves que les méthodes de dépistage du THC dans les cheveux ne sont pas en mesure de détecter avec précision le cannabis.

Certaines recherches suggèrent en effet que la présence de THC et de métabolites du THC peut être transférée aux follicules pileux des non-utilisateurs par contact avec les mains, la transpiration ou par la fumée. Par exemple, si quelqu’un fume un joint et expire près d’une personne qui ne consomme pas de cannabis, le THC peut être transféré dans la tête ou les poils du non-fumeur. Le risque de trouver du THC dans les cheveux augmente néanmoins considérablement avec une fréquence d’utilisation accrue.

Une étude de 2015 a révélé que, après avoir donné aux participants 50 milligrammes de THCA chaque jour pendant un mois, aucun THC n’a été trouvé dans les échantillons de cheveux, mais du THC-COOH était toujours détecté.

Facteurs qui peuvent influencer la durée pendant laquelle le THC reste dans le corps

Différents facteurs peuvent influencer la durée pendant laquelle le THC reste dans le corps.

Dosage

Plus la quantité de THC consommée est élevée, plus il faudra du temps au corps pour se débarrasser du THC et de ses métabolites correspondants.

Fréquence de consommation

La durée et la fréquence de consommation ont une influence substantielle sur la durée de vie du cannabis dans votre corps. La plupart des recherches sur la détection des cannabinoïdes démontrent que le THC reste dans le corps des consommateurs réguliers pendant beaucoup plus longtemps que les consommateurs occasionnels. La fréquence de consommation de cannabis est également un facteur de risque notable de développer des symptômes de sevrage du cannabis.

La génétique

La génétique a également un impact sur la durée pendant laquelle le THC reste dans le corps. Par exemple, les gens héritent de différentes variantes de la superfamille des enzymes du cytochrome P450, qui modifient le THC dans le corps, entraînant son élimination par l’urine.

Graisse

La quantité de graisse dans le corps est également un facteur important. Le métabolite THC-COOH est liposoluble et se lie aux molécules de graisse, où elles peuvent être stockées pendant une longue période de temps. Dans la même veine, faire du sport peut également avoir un impact sur les niveaux de métabolites détectables du THC. Lorsque la graisse est brûlée, le THC dormant des graisses peut être libéré dans le sang et excrété par le corps dans l’urine ou les matières fécales.

Métabolisme

Un corps avec des fonctions métaboliques plus élevées peut décomposer les cannabinoïdes à un rythme plus rapide, raccourcissant la durée pendant laquelle le THC et ses métabolites resteront détectables dans le corps.

Eliminer le THC

Pour éliminer le THC de son corps, il est souvent recommandé de boire de grandes quantités d’eau, de thé, de café ou de jus de canneberge pendant 2 semaines, en faisant attention à ne pas créer de surhydratation, avec un risque de « coma hydraulique ».

Les personnes en surpoids qui voudraient intensifier leur pratique sportive pour éliminer plus rapidement doivent également être attentives au fait que la perte de poids relâchera dans le corps le THC stocké dans les graisses.

Quel thème vous intéresse ?

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !