Suivez-nous

Légalisation du cannabis

Bernie Sanders promet de légaliser le cannabis s’il est élu

Bernie Sanders veut légaliser le cannabis

Alors que du côté Républicain, Donald Trump est le dernier candidat en course, du côté Démocrate, Bernie Sanders et Hillary Clinton continuent leurs meetings pour remporter l’élection à la primaire.

PUBLICITE

Lors d’un rallye à Puerto Rico, un Etat caribéen des USA, le candidat à la Présidentielle Bernie Sanders a promis de légaliser le cannabis s’il devenait Président.

Malgré son mauvais espagnol, il répondait à une question d’une personne dans le public : « Would you legalize marijuana ? », d’abord en espagnol, puis en anglais.

Sanders a rapidement répondu : « Si ». Et de continuer sur le ton de l’humour : « Vous voyez, mon espagnol est assez bon pour répondre à votre question ».

Les raisons de son engagement à légaliser le cannabis aux Etats-Unis sont simples. Trop de personnes aux USA sont pénalisées par des casiers judiciaires liés à des crimes non-violents en relation avec du cannabis. Et ces personnes ont alors du mal à trouver un emploi. Légaliser pourrait permettre de désengorger les tribunaux et les prisons d’une part, et booster le marché de l’emploi de l’autre.

PUBLICITE

Canna-Bernie

Ce n’est pas la première fois que Bernie Sanders parle de la légalisation du cannabis. Il a même toujours été très ouvert sur ce sujet. Lors d’un meeting dans le Michigan il y a quelques mois, il avait admis avoir déjà fumé du cannabis.

« Et ce que ça m’a fait, c’est surtout beaucoup tousser » avait-il ajouté. « Mais je crois que d’autres personnes ont eu des expériences différentes ».

Il a également abordé le sujet avec le rappeur Killer Mike dans une vidéo sur la Guerre contre la drogue. Dans cette vidéo, Bernie Sanders dit qu’il y a un besoin urgent de changer la manière dont les Etats-Unis luttent contre la drogue, notamment autour du cannabis.

« Le Controlled Substance Act fédéral classe le cannabis au même niveau que l’héroïne. Bien sûr, c’est fou. Tout le monde sait que ça n’a aucun sens » peut-on l’entendre dire dans la vidéo ci-dessous.

PUBLICITE

Alors que de plus en plus d’Etats légalisent le cannabis aux Etats-Unis, le sujet est souvent abordé par les politiques. Au début de l’année, le Président Obama avait affirmé qu’il ne changerait pas les lois sur le cannabis durant sa dernière année de mandat. En avril, la DEA avait annoncé se pencher sur la reclassification du cannabis.

On vous laisse regarder l’intervention de Bernie Sanders à Puerto Rico ci-dessous.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Légalisation du cannabis

Le Maroc sur la piste de la légalisation du cannabis

Légalisation du cannabis au Maroc

Le conseil de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, la région du Nord du Maroc, a approuvé début juillet la réalisation d’une étude sur les opportunités de cultiver du cannabis dans la région.

PUBLICITE

Le rapport sera confié à l’Institut scientifique de l’Université Mohammed V à Rabat, pour un coût avoisinant le million de dirhams (90 000€). Le ministère de l’Intérieur doit encore donner son feu vert avant le lancement de l’étude, qui s’attardera notamment sur les propriétés thérapeutiques et pharmacologiques du cannabis.

Selon les estimations de Prohibition Partners, le Maroc pourrait drainer 9 milliards d’euros de revenus de la culture du cannabis en cas de légalisation et de régulation du secteur. Le Maroc n’est bien sûr par le seul pays du continent africain intéressé par le cannabis : le Lesotho a commencé à produire du cannabis médical, tout comme le Zimbabwe. Et l’Afrique du Sud est en train de légaliser le cannabis pour les adultes.

80% de la production du cannabis au Maroc est actuellement destinée à l’export selon les chiffres de 2017. Les 20% restants sont réservés à la consommation locale. Entre 90000 et 140000 familles vivent de la culture et de la commercialisation du cannabis dans le nord du Maroc. La filière emploierait environ 800.000 personnes et représenterait 23% du PIB marocain.

Le chanvre connaît bien sûr d’autres utilisations qui intéressent également le Maroc : dans la construction, notamment l’isolation, pour les cosmétiques, la fabrication d’huiles, de litières, l’utilisation sous forme de combustibles, en papeterie, pour l’alimentation humaine et animale, les biocarburants ou encore comme matériaux composites en association avec des matières plastiques.

PUBLICITE

En 2015, des élus du Parti Authenticité et Modernité (PAM), parti de l’opposition, avaient déposé une proposition de loi pour légaliser le cannabis à usage industriel et thérapeutique. La proposition de loi n’a jamais été mise à l’ordre du jour du Parlement.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0