Suivez-nous

Cannabis en France

Tout ce qu’on a loupé sur le cannabis la semaine dernière

Quick hit actualités cannabis

Les consommateurs de Newsweed les plus réguliers l’auront remarqué, nous avons fait une pause la semaine dernière. L’occasion pour nous de recharger les batteries. Mais puisque l’actualité ne nous attend pas, voici un récapitulatif de tout ce qu’il s’est passé la semaine dernière sur la planète Cannabis.

PUBLICITE

France

La France n’a toujours pas légalisé le cannabis ni annulé l’amende Poulliat, mais avance sur le sujet du cannabis médical. Le CSST de l’ANSM qui travaillait depuis octobre dernier sur le sujet a remis ses conclusions, qui différent peu du projet qui avait été publié précédemment : seules les conditions de dispensation ont changé et pourront se faire en pharmacie de ville uniquement, avec accord du prescripteur.

Les associations de patients ont unanimement salué la décision du CSST et ont appelé le Président de la République à se saisir du sujet pour mettre en place au plus vite l’expérimentation.

Du côté de la Mission d’Information sur le chanvre bien-être qui devrait se tenir à la rentrée, ses contours semblent évoluer et dorénavant inclure tous les usages du cannabis, récréatif compris. On ne peut s’empêcher d’y voir une réaction à la sortie du rapport du CAE et à la Une du Nouvel Obs’, même si le gouvernement s’est empressé de dire qu’il ne légaliserait pas le cannabis.

Le Syndicat Professionnel du Chanvre, dont Newsweed est membre, organise d’ailleurs un colloque à l’Assemblée Nationale le 11 juillet prochain, sur le chanvre bien-être et l’émergence d’une nouvelle filière. Tout un chacun peut s’y inscrire via le lien suivant. Le programme de l’événement est ici.

PUBLICITE

Etats-Unis

L’Illinois est devenu le 11è Etat américain à légaliser le cannabis, via un processus législatif (par opposition aux référendums d’initiative populaire qui ont été à l’origine de la grande majorité des légalisations du cannabis dans les Etats américains). La légalisation sera active au 1er janvier 2020 et prévoit que les casiers des personnes précédemment condamnées avec moins de 30g de cannabis soient automatiquement effacés. Le système de taxation est aussi intéressant : hors taxes d’accises ou taxes locales, les produits jusqu’à 35% de THC seront taxés à 10%, et au-dessus à 25%. Les éléments infusés seront, eux, taxés à 20%.

L’Oregon tente d’autoriser les exports de cannabis entre Etats américains où il est légal. Le plus gros challenge face à cette proposition : l’interdiction fédérale du cannabis. Mais l’ambition est davantage de mobiliser plusieurs Etats pour forcer le ministère de la Justice soit à autoriser ces exports, soit à les tolérer par un mémo qui interdirait la DEA d’intervenir, comme c’est le cas déjà pour les légalisations du cannabis Etat par Etat. Le Gouverneur de l’Oregon a en tout cas signé le projet de loi.

New York n’a pas réussi à légaliser le cannabis à temps cette année, mais l’a dépénalisé, avec une amende de 50$ pour moins de 28g (1 once) de cannabis et 200$ entre 28 et 56g (2 onces). La loi effacera aussi les anciens casiers des personnes précédemment condamnées pour ces infractions.

Le Maine a enfin signé son projet de régulation du cannabis, presque 3 ans après l’avoir voté. Les ventes légales devraient débuter en 2020, et les adultes peuvent posséder 70g de cannabis sur eux (2,5 onces) sans être en infraction.

PUBLICITE

International

La Global Commission on Drug Policy appelle à une reclassification des drogues selon des données scientifiques et non des biais éthiques. Dans les grandes lignes du rapport que vous pourrez lire ici, la Commission, qui comprend 14 anciens chefs d’Etats de pays tels que la Colombie, le Mexique, le Portugal et la Nouvelle-Zélande, déclare que le système de classification international qui sous-tend le contrôle des drogues est « biaisé et incohérent » et que la guerre à la drogue a causé plus de mal qu’une approche pragmatique ne l’aurait fait.

La Malaisie, généralement pas tendre avec la consommation de drogues, devrait dépénaliser l’usage de toutes les drogues pour les petites quantités, notamment pour mieux soigner les personnes addicts qui jusqu’ici risquent la peine de mort pour leur consommation.

Malte devrait commencer à exporter du cannabis médical dès l’année prochaine. Une aubaine pour les entreprises ayant un pied en France et une licence là-bas ?

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis en France

Aurora Cannabis achète l’entreprise chanvrière Hempco Food and Fiber

Aurora Cannabis achète l'entreprise de chanvre Hempco Food and Fibre

Aurora Cannabis a annoncé lundi avoir finalisé l’achat de Hempco Food and Fiber, après avoir acquis la totalité de ses actions en circulation d’une valeur de 63,4 millions de dollars canadiens.  Hempco est un fournisseur d’aliments, de fibres et de nutraceutiques à base de chanvre. Ses marques comprennent les produits alimentaires Planet Hemp et les compléments nutritionnels Praise pour les animaux. Le marché du chanvre est en plein essor, particulièrement au Canada, dont la production s’est adaptée en conséquence. Les producteurs de chanvre s’attendent ainsi à doubler leur production en 2019, selon Statistiques Canada,

PUBLICITE

Selon un communiqué de presse de la société, Hempco fournit à Aurora un accès à du chanvre brut « à faible coût et à volume élevé » destiné à l’extraction du CBD. Cet achat permet à Aurora de maîtriser de bout en bout la chaîne de production de chanvre industriel, et donne une nouvelle marque à l’entreprise, Aurora Hemp. Sa « chaîne » comprend maintenant Agropro, le plus grand producteur de chanvre biologique d’Europe; Borela, distributeur de produits à base de chanvre dans l’Union européenne; ICC Labs, basé en Amérique latine et ayant accès à la génétique du CBD; au laboratoire de tests de cannabis Anadia Labs; et Radient Technologies, qui fournit une technologie d’extraction.

« Aurora définit l’avenir du cannabis et du chanvre à l’échelle mondiale », a déclaré Terry Booth, PDG d’Aurora. « Grâce à l’ajout de Hempco, nous avons constitué un portefeuille de classe mondiale d’actifs de chanvre de haute qualité, ce qui permettra de développer du CBD à partir de chanvre dans le monde entier. Aurora Hemp réunit les cultivars, des partenaires stratégiques, des marques et des réseaux de distribution pour desservir les marchés du CBD médical, de la consommation bien-être, et contribue à l’avancée de l’entrée d’Aurora sur les marchés américains du chanvre et des CBD dérivés du chanvre ».

Aurora Cannabis semble vouloir se diversifier. La société a ainsi un programme de recherche sur le CBD en cours avec le Ultimate Fighting Championship. Ce partenariat devrait permettre de développer des produits pour ROAR Sports, une marque d’actualité du CBD. Aurora tend à également à s’implanter en Europe. L’entreprise a récemment remporté l’approvisionnement de 400 kilos de cannabis médical en Italie.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0