Suivez-nous

Cannabis en France

L’ANSM autorise l’expérimentation du cannabis thérapeutique en France

Cannabis thérapeutique en France

Faut-il parler de légalisation du cannabis thérapeutique en France ? Pas encore. Mais l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a autorisé aujourd’hui son expérimentation grandeur nature en France.

PUBLICITE

L’ANSM, dont la mission principale est d’évaluer les risques sanitaires présentés par les médicaments et les produits de santé, avait commandité un Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) en septembre 2018. Ce Comité, composé de 13 spécialistes et dirigé par le psychiatre et pharmacologue Nicolas Authier, était dédié à l’Evaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France. Trois mois plus tard, en décembre, les experts avaient délivré leur avis dans un rapport favorable au cannabis médical pour certaines situations médicales.

Fin décembre 2018, l’ANSM a souscrit aux conclusions du CSST, et a demandé aux membres du Comité de se réunir pour étudier la mise en place et les modalités de ce projet. Le 26 juin 2019, les experts ont présenté leurs mesures, qui viennent donc d’être approuvées par l’ANSM. Le cannabis thérapeutique va finalement être expérimenté en France avant la fin de l’année.

Seules quelques situations médicales ont été reconnues par les membres du Comité : les douleurs réfractaires aux thérapies (médicamenteuses ou non) accessibles ; certaines formes d’épilepsie sévères et pharmacorésistantes ; les soins de support en oncologie ; les situations palliatives ; et la spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ou d’autres origines.

Le cannabis médical pourra soit être ingéré, sous forme de solutions buvables, gouttes et capsules d’huile, ou bien inhalé, sous forme d’huiles et de fleurs séchées. Les médicaments au cannabis pourront seulement être prescrits par des médecins spécialisés ayant reçu une formation spécifique, et sur la base de leur volontariat. Le Comité a aussi recommandé la création d’un fichier national réunissant les personnes bénéficiant de produits au cannabis.

PUBLICITE

Le cannabis sera très vraisemblablement importé le temps de l’expérimentation. Tout l’enjeu sera néanmoins de préparer une filière de production nationale de cannabis médical à l’issue de l’expérimentation pour pallier à ces imports. La mission d’information qui couvrira tous les usages du cannabis, et qui a été annoncée officiellement ce matin par le député Jean-Baptiste Moreau à l’issue d’un colloque sur le chanvre bien-être, sera une occasion de se pencher sur le sujet.

Le cannabis médical est déjà autorisé dans une trentaine de pays du monde, dont 21 pays de l’Union Européenne.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global