Etats-Unis : la légalisation du cannabis médical diminue la consommation d’alcool

Baisse de la consommation d'alcool

La vente de boissons alcoolisées a diminué de 15% dans les Etats qui ont passé une légalisation du cannabis médical, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université du Connecticut et de l’Université de Géorgie.

Cette étude vient s’ajouter à plusieurs faisceaux d’indices qui laissent à penser que la plus grande disponibilité du cannabis peut réduire la consommation d’alcool. Cette dernière étant plus nocive pour l’individu et la société que l’usage de cannabis, les experts américains analysent ce recul de l’alcool comme un progrès pour la santé publique.

Les chercheurs ont examiné les données sur la vente d’alcool présentes dans les bases de données Nielsen qui compilent les ventes de 90 chaînes de distribution aux Etats-Unis. Les études sur l’alcool sont souvent du déclaratif, et les consommateurs sont connus pour amoindrir leur consommation d’alcool lorsqu’on les interroge.

Les chiffres de ventes ont été comparés avant et après l’implémentation des lois sur le cannabis médical, et corrigés des nombreuses variables économiques et démographiques susceptibles d’affecter la consommation d’alcool (âge, groupe ethnique, revenus…).

La légalisation de l’usage médical du cannabis ne permet qu’à une petite partie de la population d’accéder à l’herbe. L’effet complet de la légalisation de l’usage récréatif du cannabis sur la consommation d’alcool pourrait ainsi être encore plus grand.

Bien que toutes les études ne s’accordent pas sur l’effet de la légalisation du cannabis médical sur la consommation d’alcool, la présomption d’une diminution est forte. Sur 39 études sur le sujet, 16 concluent que les gens remplacent l’alcool par le cannabis, alors que 10 suggèrent que la plus grande disponibilité du cannabis augmente la consommation d’alcool. 12 autres ne voient aucun effet.

Certains alcooliers voient pourtant un potentiel économique dans l’arrivée du cannabis sur le marché légal. Ainsi, Constellation Brands, le distributeur de la Corona aux Etats-Unis, a pris une participation de 9,9% (191 millions de $) dans Canopy Growth, le plus gros producteur légal de cannabis médical au monde.

A la différence de l’alcool, le cannabis n’a pas de dose mortelle connue. L’alcool reste plus addictif, provoque plus d’accidents de la route et est davantage lié à des comportements violents. La consommation d’alcool est responsable de la mort d’au moins 49000 Français par an.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire