Bientôt des coffeeshops dans le Massachusetts ?

Coffeeshops au Massachusetts

Le Massachusetts fait partie des derniers Etats américains à avoir légalisé le cannabis en novembre dernier. Il pourrait aussi être le premier à autoriser des lieux d’achat et de consommation sur place.

La Commission de Contrôle du Cannabis a en effet approuvé cette semaine à l’unanimité les établissements cannabiques à vendre du cannabis afin qu’il soit consommé sur place, comme les coffeeshops d’Amsterdam.

L’Alaska a aussi évoqué la possibilité d’avoir des cannabistrots. Et bien que la proposition ait été étudiée plusieurs fois par les autorités locales, la dernière commission qui se tenait fin novembre a une nouvelle fois retardé sa décision.

Au Colorado, Denver a adopté une politique de Bring Your Own Weed dans certains lieux. Les clients y sont autorisés à consommer du cannabis en vaporisation ou en ingestion. La combustion peut se faire en extérieur dans un endroit fait pour.

« Les résidents du Massachusetts ont besoin d’un endroit où ils peuvent légalement consommer du cannabis et qui ne soit pas leur maison, car tout le monde ne consomme pas chez eux » explique Shaleen Title, à l’origine de l’amendement. « Cela permet aux gens de consommer des produits à base de cannabis dans un établissement autorisé et sûr, avec du personnel qualifié ».

Maintenant que la Commission a approuvé la proposition d’avoir des lieux de consommation, il lui reste à la voter en fin de semaine prochaine, puis à la publier avant la fin de l’année. Les derniers réglages légaux seront faits en mars 2018, pour une ouverture attendue des premiers coffeeshops en juillet 2018.

Certains points restent à éclaircir, notamment si les clubs autoriseront la combustion (les joints), ou seulement la vaporisation, les dabs ou la consommation d’aliments infusés au cannabis, les fameux edibles. Les clients ne seront en revanche certainement pas autorisés à venir avec leur propre weed, mais devront l’acheter sur place. Aucun alcool ne sera vendu sur place.

En plus de cette autorisation spéciale pour des entreprises qui vendent du cannabis, l’Etat offrira des licences à « usage mixte » pour les business qui ne sont pas basés sur le cannabis. Par exemple, un spa ou un cours de yoga qui voudraient utiliser du cannabis pendant des séances de massage / relaxation. On pourrait même imaginer des cinémas qui autorisent la consommation pendant la diffusion d’un film !

Articles liés

Derniers articles

malaisie cannabis médical peine de mort
Malaisie: abolition de la peine de mort, notamment pour les crimes liés au cannabis
chambre des représentants
Les prochaines élections législatives américaines : un espoir de légalisation ?
sold out
J+3 et déjà des pénuries de cannabis au Canada
cannabis
Point business de la semaine : l’industrie du cannabis en plein boom en Amérique du Nord
pablo iglesias forum regulation cannabis
Espagne : Podemos prépare une loi pour réguler le cannabis en 2019
canada légalisation
Les questions que soulèvent les premiers jours de la légalisation au Canada
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire