Que sont les terpènes ?

Terpène du cannabis

Les terpènes est le nouveau mot à la mode dans le monde de la marijuana médicale. Les terpènes représentent une large variété d’hydrocarbures produits par un grand nombre de plantes et certains insectes. Ce sont les principaux composants de n’importe quelle plante à résine ou à huile essentielle et jouent un rôle important dans le règne végétal, de décourager la prédation des insectes à la protection contre le stress environnemental, en passant par la construction de blocs chimiques plus complexes comme les cannabinoïdes, certaines hormones, la vitamine A, des pigments et des stérols.

Les terpénoïdes contribuent à l’odeur de l’eucalyptus, les parfums de cannelle, du clou de girofle, du gingembre et la couleur des fleurs jaunes. Les terpénoïdes les plus connus incluent le citral (le constituant principal de l’huile de citronnelle), le menthol et aussi les cannabinoïdes.

Les plantes terpénoïdes sont largement utilisées pour leur qualités aromatiques. Elles jouent un rôle dans les remèdes traditionnels à base de plante et sont actuellement sous les loupes des scientifiques pour confirmer leurs propriétés antibactériennes ou antinéoplastiques (qui prévient ou inhibe le développement d’une tumeur).

Utilisation des terpènes

On connait les usages médicaux ou récréatifs du cannabis, mais l’aspect le plus subtil de la plante, son odeur, est largement tu. Les herbes aromatiques que nous utilisons en cuisine sont composées de terpènes particuliers qui leur donnent une odeur distincte. Le cannabis est si complexe de ce point de vue là que les combinaisons de terpène sont illimitées, créant un spectre infini d’arômes et de parfums. Mais cela explique aussi que certaines variétés de marijuana médicale aient des odeurs similaires à des fruits ou essence bien connus (pin, myrtille, citron, etc…).

Les terpènes dépassent néanmoins le simple aspect de l’odeur. Beaucoup de terpènes agissent en synergie, et certains servent de catalyseur ou d’inhibiteur à d’autres composés de la plante. Comprendre le rôle de certains terpènes permettra aux scientifiques de manipuler les niveaux de cannabinoïdes. Certains terpènes sont pressentis pour moduler les effets psychoactifs et physiologiques du cannabis.

Par exemple, le cannabis contient une certaine quantité de terpène appelé caryophyllène (BCP) qui contribue à l’arôme et au parfum des plantes. Les premières études menées montrent que ce terpène, qu’on trouve aussi dans d’autres herbes légales comme le poivre noir (joue sur le piquant du poivre), active les récepteurs CB2 et agit comme un anti-inflammatoire non-psychoactif. Comme il est lié à un récepteur cannabinoïde, et comme le caryophyllène est présent dans dans aliments autorisés par la FDA (l’instance de régulation de l’agroalimentaire aux USA), le BCP est le premier cannabinoïde diététique.

D’autres études sont toutefois nécessaires pour savoir comment toutes ces substances participent aux propriétés médicinales du cannabis.

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !