Suivez-nous
Puffy

Phytocannabinoïde

Les phytocannabinoïdes sont les cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis elle-même. Ces composés naturels du cannabis – tels que le THC et le CBD – sont produits dans les trichomes résineux de la plante de cannabis et interagissent directement avec les récepteurs du système endocannabinoïde de l’organisme pour produire un éventail d’effets physiques et mentaux. Les phytocannabinoïdes sont distincts des endocannabinoïdes, qui sont naturellement présents dans le corps des humains et des animaux.

PUBLICITE

“Le phytocannabinoïde THC est responsable de l’effet psychoactif du cannabis.”

Que sont les phytocannabinoïdes ?

Les phytocannabinoïdes, plus communément appelés cannabinoïdes, sont des composés naturellement produits par la plante de cannabis. Avec les terpènes, ils produisent une myriade d’effets thérapeutiques et sont à l’origine de la sensation de “défonce”. Les deux phytocannabinoïdes les plus répandus et les plus connus sont le THC et le CBD, mais il en existe plus de 100, dont le CBG, le THCV, le CBN et bien d’autres.

Les phytocannabinoïdes sont responsables de divers effets sur l’organisme d’une personne, car ils se lient aux récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde dans tout le corps, avec souvent des effets anti-inflammatoires, analgésiques et anxiolytiques.

La plupart des organismes vivants produisent naturellement des composés appelés endocannabinoïdes qui aident à réguler diverses fonctions corporelles telles que l’appétit, le sommeil et l’immunité, mais il ne s’agit pas de phytocannabinoïdes – les phytocannabinoïdes font uniquement référence aux cannabinoïdes produits par les plantes.

PUBLICITE

Quelle est la différence entre les phytocannabinoïdes et les cannabinoïdes ?

Le terme cannabinoïde fait référence à une large classe de composés chimiques produits par de nombreuses espèces biologiques. De manière générale, ces substances chimiques aident à réguler et à équilibrer un certain nombre de fonctions biologiques.

Le monde des cannabinoïdes peut généralement être divisé en deux grandes catégories : les phytocannabinoïdes et les endocannabinoïdes. La différence entre les deux est simple. Les phytocannabinoïdes sont produits par les plantes, tandis que les endocannabinoïdes sont produits par les mammifères.

Les cannabinoïdes endogènes, ou endocannabinoïdes, sont des cannabinoïdes produits à l’intérieur du corps des mammifères. Chaque fonction de notre corps nécessite un équilibre spécifique de facteurs afin de fonctionner au maximum de ses capacités. Lorsque cet équilibre est atteint, on parle d’homéostasie. Les endocannabinoïdes jouent un rôle majeur dans la survie en aidant le corps à maintenir l’homéostasie. Comme notre corps utilise déjà des molécules de cannabinoïdes pour réguler de nombreuses fonctions, nous sommes intrinsèquement dotés de nombreuses cibles que la plante de cannabis peut activer.

Les endocannabinoïdes et les phytocannabinoïdes ne sont pas nécessairement différents au niveau structurel. Ils activent tous deux le système ECS de l’organisme en se liant aux récepteurs cannabinoïdes. Les endocannabinoïdes activent un effet homéostatique, amenant le corps à un état de santé équilibré. Ils sont produits par nos cellules de manière “à la demande”.

PUBLICITE

Les phytocannabinoïdes ont la capacité de produire des effets médicinaux plus manifestes et peuvent compenser les déficiences en endocannabinoïdes de l’organisme lorsqu’ils déclenchent des réponses thérapeutiques. Les phytocannabinoïdes sont également capables de produire une intoxication, ce que les endocannabinoïdes seuls ne peuvent pas faire.

Pourquoi la plante produit-elle des cannabinoïdes ?

Le corps humain produit des cannabinoïdes pour sa survie en activant l’homéostasie. La plante de cannabis produit également des cannabinoïdes pour sa survie, mais en réponse beaucoup plus directe aux pressions extérieures. Les phytocannabinoïdes, produits par les trichomes de la plante de cannabis, couvrent la surface de la plante pour la défendre contre les dangers environnementaux tels que les insectes prédateurs et les conditions climatiques difficiles.

Voies de biosynthèse

Les cannabinoïdes sont produits par biosynthèse, au cours de laquelle des enzymes déclenchent une série de réactions chimiques qui créent des molécules complexes à partir de molécules simples. Les enzymes responsables de la production des cannabinoïdes que la plupart d’entre nous connaissent sont l’acide cannabidiolique (CBDA) synthase, l’acide cannabichroménique (CBCA) synthase et l’acide tétrahydrocannabinolique (THCA) synthase. Ces enzymes prennent les précurseurs centraux des cannabinoïdes, l’acide cannabigérovarique (CBGVA) et l’acide cannabigérolique (CBGA), et les convertissent en cannabinoïdes acides CBDA, CBCA et THCA.

Ces cannabinoïdes peuvent encore être modifiés par décarboxylation. Lorsqu’un composé chimique se décarboxyle, il perd des atomes de carbone et libère du dioxyde de carbone, soit par la chaleur, soit par une exposition prolongée à un stress environnemental. Le THCA et le CBDA se décarboxylent en THC et CBD, respectivement, et ce n’est qu’alors qu’ils présentent des effets psychoactifs. Le THC, le CBD et d’autres cannabinoïdes neutres peuvent ensuite être métabolisés ou décomposés en d’autres cannabinoïdes par oxydation ou exposition à l’oxygène. Le CBD, par exemple, peut être oxydé en métabolites cannabielsoin (CBE) et cannabidinodiol (CBND).

Comment les phytocannabinoïdes interagissent-ils avec le système endocannabinoïde ?

Le SEC aide l’organisme à maintenir un équilibre fonctionnel grâce à ses trois principaux composants : les molécules “messagères” que notre corps synthétise, les récepteurs auxquels ces molécules se lient et les enzymes qui les dégradent. La douleur, le stress, l’appétit, le métabolisme énergétique, la fonction cardiovasculaire, la récompense et la motivation, la reproduction et le sommeil ne sont que quelques-unes des fonctions influencées par le système cannabinoïde endogène.

Les récepteurs cannabinoïdes appartiennent à l’une des deux catégories suivantes : CB1 et CB2.

Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le système nerveux central, où ils régulent une grande variété de fonctions cérébrales. En fait, il s’agit de la protéine de ce type la plus largement exprimée dans le cerveau. Le rôle principal des récepteurs CB1 est de contrôler le moment et la fréquence de la libération d’autres neurotransmetteurs, tels que la sérotonine, la dopamine et le glutamate.

Les récepteurs CB2 se trouvent principalement sur les cellules immunitaires, qui circulent dans le corps et le cerveau via la circulation sanguine. On les trouve également sur les neurones dans quelques régions sélectionnées du cerveau. Les récepteurs CB2 régissent les réponses immunitaires, y compris la douleur et l’inflammation. Les phytocannabinoïdes interagissent avec le système endocrinien en se liant à ces récepteurs, qui déclenchent à leur tour une réponse régulatrice de l’organisme.

Le système endocannabinoïde de chaque personne est unique. Les taux de production d’endocannabinoïdes varient énormément, tout comme le nombre de récepteurs de cannabinoïdes dans notre corps. La consommation prolongée de cannabis entraîne une réduction du nombre de récepteurs CB1 disponibles pour l’activation dans le cerveau. Grâce à l’imagerie cérébrale humaine, nous pouvons observer qu’il suffit de 48 heures d’abstinence de cannabis pour resensibiliser le système et ramener l’expression des protéines CB1 à un niveau comparable à celui des non-consommateurs de cannabis.

L’effet d’entourage et d’ensemble

Le cannabis contient des centaines de molécules qui ont la capacité d’interagir directement avec notre corps et notre esprit. Les molécules cannabinoïdes sont relativement uniques à la plante de cannabis, mais d’autres molécules dérivées de la plante, comme les flavonoïdes et les terpènes, se lient également à nos cellules et influencent nos expériences. Toutes ces molécules dérivées du cannabis agissent en synergie les unes avec les autres, ce qui peut renforcer les effets les plus désirables. Les terpènes, par exemple, sont une pièce essentielle du puzzle du cannabis en raison de leur capacité à soutenir, voire à renforcer, la puissance thérapeutique des cannabinoïdes tels que le THC et le CBD. Cette relation potentialisée entre les composés du cannabis est connue sous le nom d’effet d’entourage ou d’ensemble.

Le terme “effet d’entourage” a été inventé par le Dr Raphael Mechoulam, chercheur israélien, pour expliquer comment une combinaison de composés du cannabis est plus efficace qu’un composé isolé. Plus récemment, le terme “effet d’ensemble” a été utilisé pour décrire de manière plus précise la façon dont les phytocannabinoïdes, les terpènes et d’autres composés du cannabis travaillent ensemble, plutôt que de laisser un type de cannabinoïde mener la charge tandis que les autres suivent, comme l’implique le mot “entourage”.

Principaux phytocannabinoïdes et leurs avantages potentiels pour la santé

Les avantages des phytocannabinoïdes comprennent un large éventail d’applications médicinales et thérapeutiques. Bien que de nombreuses recherches doivent encore être menées, un nombre important d’études scientifiques suggère que les phytocannabinoïdes peuvent réduire la douleur, l’anxiété et l’inflammation, et offrir d’autres avantages pour la santé.

Voici quelques phytocannabinoïdes spécifiques, ainsi que certaines de leurs propriétés en matière de santé et de bien-être.

Delta-9-THC

En tant qu’activateur du récepteur CB1, le delta-9-tétrahydrocannabinol – communément appelé THC – est le principal composant intoxicant du cannabis. Il a été démontré que l’intoxication au THC augmente le flux sanguin vers le cortex préfrontal, la région du cerveau responsable de la prise de décision, de l’attention, de la motricité et d’autres fonctions exécutives. La nature exacte des effets du THC sur ces fonctions varie d’une personne à l’autre. Lorsque le THC se lie aux récepteurs CB1 du système de récompense du cerveau, il peut déclencher des sentiments d’euphorie. Une grande partie de la capacité du THC à soulager la douleur est due à son interaction avec les récepteurs CB1 dans le mésencéphale.

THCA

L’acide tétrahydrocannabinolique (THCA) est le cannabinoïde le plus courant que l’on trouve dans la plante de cannabis brute. Le THCA n’est pas toxique mais se transforme en THC toxique lorsqu’il est décarboxylé (par la chaleur). Bien que beaucoup moins connu que le THC, le THCA a son propre potentiel pour traiter l’inflammation, les nausées et les vomissements, ainsi que la dégénérescence du système nerveux.

CBD

Le cannabidiol (CBD), le deuxième cannabinoïde le plus abondant dans le cannabis, présente de nombreux avantages thérapeutiques potentiels, notamment des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques, anti-anxiété et anti-épileptiques. Le cannabidiol peut provenir à la fois de la marijuana et du chanvre.

CBDA

L’acide cannabidiolique (CBDA) se transforme en CBD par décarboxylation (chauffage). Si vous faites du jus de cannabis brut ou si vous consommez la plante sous une autre forme brute, vous ingérez du CBDA et non du CBD. Les scientifiques étudient encore les effets du CBDA, mais des études sur les animaux suggèrent qu’il pourrait être un agent anti-tumoral, anti-nauséeux et anti-inflammatoire efficace.

CBDV

La cannabidivarine (CBDV) est un parent du CBD ; tous deux dérivent du précurseur cannabinoïde CBGVA. On a découvert que la CBDV possède des propriétés antiépileptiques et anticonvulsivantes.

CBDVa

L’acide cannabidivarique (CBDVA) est la forme acide du CBDV que l’on trouve dans le cannabis brut.

CBG

Le cannabigérol (CBG) est une forme décarboxylée du CBGA. Le CBG se lie faiblement aux récepteurs CB1 et CB2. Il inhibe également l’anandamide, un cannabinoïde endogène, connu sous le nom de “molécule de la félicité”. La CBG est actuellement étudiée pour son potentiel à stimuler l’appétit et à traiter la maladie de Huntington et la maladie du côlon irritable, ainsi que pour d’autres avantages pour la santé.

CBN

Le cannabinol (CBN) est une forme dégradée du THC, que l’on trouve couramment dans le cannabis ancien ou vieillissant. Le CBN reste principalement référencé comme une puissante aide au sommeil, bien que la recherche n’ait pas montré de tels résultats chez l’homme. Il a toutefois un potentiel dans la lutte contre la douleur, les bactéries, l’inflammation et les convulsions, et il a été démontré qu’il stimule l’appétit et la croissance des cellules osseuses.

CBC

Le cannabichromène (CBC) est la forme décarboxylée de l’acide cannabichromène carboxylique (CBCA). Le CBC peut soulager la douleur et renforcer les cellules neurales qui contribuent au fonctionnement du cerveau.

THCV

La tétrahydrocannabivarine (THCV) n’est généralement présente dans le cannabis qu’à l’état de traces, mais elle pourrait contribuer aux effets antiépileptiques et anticonvulsivants du cannabis. Bien que les recherches soient toujours en cours, le THCV pourrait également être utile dans le traitement de l’obésité.

THCVA

L’acide tétrahydrocannabivarique (THCVA) est la forme acide du THCV. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement ses effets potentiels.

Delta-8-THC

Comme son nom l’indique, le delta-8-THC est un proche parent du delta-9-THC, plus connu. Il ne diffère du delta-9-THC que par la présence d’une double liaison atomique. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour discerner les différences exactes entre le delta-8-THC et le delta-9, mais les premières études indiquent que le premier serait moins intoxicant.

Chémotypes

Il existe un nombre incertain de phénotypes chimiques, ou chémotypes, du cannabis. Un chémotype de cannabis représente le profil chimique d’une plante de cannabis, c’est-à-dire sa teneur en cannabinoïdes et en terpènes.

Chémotypes des variétés cultivées

La sélection a conduit à l’expression d’une prédominance de THC et de CBD dans la plupart des cultivars. Cependant, la recherche sur les chémotypes des cultivars actuels suggère qu’une variété cultivée n’exprime pas nécessairement un chémotype unificateur, mais peut plutôt présenter un spectre de chémotypes. En d’autres termes, deux plantes de la même variété cultivée peuvent avoir des expressions chimiques légèrement différentes. Une étude récente sur l’expression des cannabinoïdes et des terpènes dans un large éventail d’échantillons de plantes a conclu que la classification du cannabis en fonction de sa teneur en cannabinoïdes et en terpènes serait plus efficace que notre taxonomie actuelle indica/sativa/hybride pour identifier les meilleurs usages médicaux d’un cultivar donné.

Chémotypes des variétés landrace

Un landrace est une plante de cannabis cultivée dans son environnement et sa région géographique d’origine. L’Acapulco Gold, le Panama Red, l’Afghanistan et le Durban Poison sont considérés comme des exemples de souches originales de cannabis domestiquées pour la culture traditionnelle. Les profils cannabinoïdes de ces souches représentent une approximation des profils cannabinoïdes que la nature avait prévus avant que l’homme n’intervienne avec une sélection intensive. On pense que certaines sous-espèces landraces (ou sauvages) de cannabis ont produit de faibles quantités de THC, tandis que d’autres sous-espèces ont pu produire des niveaux élevés de THC.

Qu’est-ce que le chanvre riche en phytocannabinoïdes ?

Le chanvre riche en phytocannabinoïdes est tout simplement du chanvre dont la gamme complète de phytocannabinoïdes d’origine organique est intacte. Le chanvre riche en phytocannabinoïdes (PCR) est également connu sous le nom de chanvre à spectre complet ou plante entière.

À bien des égards, la caractéristique principale du chanvre, par opposition au cannabis, est que les plantes de chanvre ne produisent pas beaucoup de THC. Ainsi, les plantes de chanvre riches en phytocannabinoïdes n’ont pas les mêmes concentrations de cannabinoïdes que les autres plantes de cannabis. Mais la consommation de tous les phytocannabinoïdes ensemble, plutôt que d’isoler des composants comme le CBD, produit un effet d’entourage, ou d’ensemble, qui augmente le potentiel médicinal de la plante. Le cannabis a également son propre effet d’entourage, ou effet d’ensemble, avec différents cannabinoïdes agissant ensemble pour renforcer les effets de la plante.

Il est intéressant de noter que, comme le chanvre contient moins de 0,3 % de THC, il appartient à une catégorie juridique différente de celle du cannabis. Plus précisément, il n’est plus considéré comme une substance illégale. De ce fait, il est légal de cultiver des plantes de chanvre et de produire des produits à base de chanvre tels que le CBD, l’huile CBD, l’huile de chanvre phytocannabinoïde et d’autres produits qui contiennent des phytocannabinoïdes potentiellement bénéfiques sans beaucoup de THC.

Produits phytocannabinoïdes

Isolats et concentrés

Les concentrés ont pris d’assaut le monde du cannabis ces dernières années. Les concentrés de cannabis isolent et accumulent toutes les propriétés les plus souhaitables des trichomes de cannabis – à savoir les cannabinoïdes et les terpènes – dans un seul produit. Vous avez peut-être déjà entendu parler ou utilisé des extraits à spectre complet, des sauces ou des distillats. Tous ces produits sont des formes de concentrés de cannabis.

Les isolats, ou les extractions d’un seul phytocannabinoïde ou terpène, sont également devenus plus importants dans l’arène de la médecine naturelle. Le THCA cristallin, par exemple, est devenu un isolat de cannabis populaire ces dernières années. Le THCa crystalline et d’autres isolats de cannabinoïdes sont des concentrations pures d’un seul cannabinoïde et, par conséquent, peuvent ne pas être aussi puissants qu’un extrait contenant un spectre complet de composés du cannabis. Sans terpènes et autres composés dans le mélange, il n’y a pas de possibilité de bénéficier de l’effet d’ensemble.

Infusé dans des produits à base de cannabis

Grâce aux progrès de l’art culinaire du cannabis et à l’émergence du distillat, vous pouvez trouver un large choix de pâtisseries, de boissons et de friandises de haute qualité infusées avec de la fleur ou du concentré de cannabis. La consommation d’edibles infusés au cannabis est facile et intuitive, offrant les effets des phytocannabinoïdes et autres composés du cannabis sans avoir à les fumer ou à les vaporiser.

Les edibles sont absorbés par le système digestif, ce qui entraîne un effet retardé par rapport à l’inhalation et à l’administration sublinguale. Les composés absorbés sont métabolisés dans le foie, qui convertit le THC en un composé appelé 11-hydroxy-THC. Cette forme de THC est plus puissante et généralement plus sédative que le THC fumé. L’absorption des phytocannabinoïdes par le foie fait que les edibles ont leur propre effet distinct chez la plupart des gens. Le processus d’apparition peut prendre entre 45 et 180 minutes, tandis que la durée des effets peut varier.

Les teintures de cannabis – des extraits concentrés en suspension dans un liquide, le plus souvent de l’alcool ou de la glycérine – sont devenues des médicaments très populaires entre le milieu et la fin du XIXe siècle, lorsque la médecine occidentale a adopté l’utilisation du cannabis médical. Dans les années 1890 en particulier, le cannabis médical a atteint son apogée en Europe et aux États-Unis, principalement sous forme d’extraits et de teintures.

Les teintures font un retour en force suite à la légalisation dans de nombreuses régions du monde en raison de la capacité des utilisateurs à administrer des doses constantes – la même raison pour laquelle elles étaient populaires au XIXe siècle. Les sprays sublinguaux et les capsules sont devenus des formes populaires d’ingestion de teintures. Les teintures sont parfois décrites comme des diols phytocannabinoïdes. Le diol est simplement un type spécifique d’alcool, et dans le contexte des produits à base de cannabis, il s’agit essentiellement d’un extrait à base d’alcool.

Les produits topiques sont des produits infusés au cannabis appliqués sur la peau sous forme de lotions, d’huiles, de patchs, de sprays, de savons, de lubrifiants, de sels de bain et de baumes frais ou chauds. Les produits topiques permettent aux cannabinoïdes d’être absorbés dans la circulation sanguine à un rythme plus lent que si le cannabis était fumé ou mangé, de sorte que leurs effets sont généralement ressentis uniquement là où ils sont appliqués, sans le type de stimulation qui provoque l’intoxication. Les produits topiques comprennent souvent des huiles essentielles et d’autres matières organiques.

Dans la même rubrique


Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Visitez RQS Thaîlande avec nous !

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Achetez les meilleures graines de cannabis féminisées de Original Sensible Seeds, y compris leur variété phare Bruce Banner #3.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


Mon-Cbd-Francais.com est le grossiste CBD en ligne pour les professionnels. Bénéficiez de prix de gros, livraison (sous 24h), marques reconnues, des produits analysés et contrôlés.


Weecl est fournisseur, avec une gamme étendue de cannabinoïdes mineurs dont le CBN en plus du CBD.


Deli Hemp Pro, grossiste CBD de qualité pour assurer le succès de votre magasin !


Découvrez les bienfaits des huiles CBD de qualité supérieure sur Cannamed.fr


Découvrez les produits au CBD de Lord Of CBD : Fleurs, Huiles…


Trouvez votre bonheur avec du CBD pas cher sur CBD.fr. Qualité exceptionnelle, prix accessibles et promotions toute l’année


Silent Seeds propose les graines de cannabis féminisées de Dinafem, marque historique, banque de graines de cannabis depuis 2005.


Avec CBDOO, accédez à de nombreuses variétés CBD soigneusement sélectionnées à un prix juste.