Suivez-nous

L’hydroponie est une méthode de culture des plantes de cannabis utilisant l’eau comme substrat, plutôt que de la terre. Dans la culture hydroponique, les racines sont suspendues dans l’eau et l’eau qui n’est pas initialement absorbée est recyclée dans le système pour être utilisée ultérieurement.

PUBLICITE

« Mon ami fait pousser de l’hydro qui est absolument mortel. »

« Cultiver en hydroponie est plus propre parce qu’on n’a pas à s’occuper de la terre. »

« C’est de l’hydroponique, t’entends ? »

Qu’est-ce que la culture hydroponique ?

La culture hydroponique suspend les racines des plantes de cannabis dans l’eau, au lieu d’utiliser de la terre comme milieu de culture ou l’air pour l’aéroponie. Il existe plusieurs types de systèmes hydroponiques, notamment la culture en eau profonde, le flux et reflux, le goutte-à-goutte…

PUBLICITE

Les systèmes hydroponiques impliquent généralement une chambre ou un plateau pour abriter les plantes, qui est rempli d’eau riche en nutriments. Les racines peuvent être soit suspendues en permanence dans l’eau, soit inondées d’eau à intervalles réguliers, puis laissées à sécher, selon le système. Souvent, la culture hydroponique est réalisée à partir de plants de cannabis clonés, plutôt que de graines.

La culture hydroponique permet au cultivateur de mieux contrôler les plantes, car le milieu de culture (l’eau) peut être régulé plus facilement que la terre ou d’autres milieux. Pour cette raison, l’herbe cultivée en hydroponie est généralement de meilleure qualité. Cependant, ces installations ont tendance à demander plus de travail car vous devez constamment vérifier le pH et les niveaux de ppm de l’eau et des nutriments. En plus du travail supplémentaire, un système hydroponique sera probablement plus coûteux à mettre en place, et nécessitera plus de compétences et de connaissances.

L’histoire de l’hydroponie

L’homme expérimente une forme de culture hydroponique depuis des milliers d’années, depuis les jardins suspendus de Babylone et les chinampas des Aztèques. La culture hydroponique moderne a débuté en 1929 avec William Frederick Gericke, de l’université de Californie, qui a réussi à faire pousser un plant de tomate de 8 mètres de haut grâce à la culture hydroponique.

Des recherches récentes suggèrent que l’un des avantages de la culture hydroponique est que « par rapport au système basé sur le sol, le système hydroponique fournit un milieu nutritif plus homogène aux plantes avec moins de risque de maladies transmises par le sol. » Mais la recherche est plus divisée sur l’efficacité hydrique de la culture hydroponique : Alors qu’un livre blanc de 2019 de la Commission de contrôle du cannabis du Massachusetts note que « le cannabis cultivé en hydroponie est beaucoup plus gourmand en eau que les autres cultures », une étude de 2017 soutient qu’ils utilisent beaucoup moins d’eau que les systèmes de culture traditionnels.

PUBLICITE

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !