Californie : J-3 avant la légalisation du cannabis

Légalisation du cannabis en Californie

La Californie, le plus grand Etat des Etats-Unis avec 40 millions d’habitants et un PIB équivalent à celui de la France, permettra à tout adulte majeur d’acheter du cannabis à partir du 1er janvier 2018.

La légalisation du cannabis en Californie a été votée en novembre 2016, en même temps que le Maine, le Massachusetts ou le Nevada. Le cannabis médical y est légal depuis 1996.

Alors que la France ergote encore autour d’une dépénalisation et penche pour une amende pour les consommateurs de cannabis, la Californie deviendra le plus gros marché légal du cannabis au monde à compter du 1er janvier, en attendant que le Canada mette en oeuvre sa régulation contrôlée du cannabis en juillet prochain.

Une légalisation régulée et contrôlée

Qui dit légalisation du cannabis ne dit pas pour autant vente de cannabis à tout-va à la sortie des écoles. De nombreuses règles viennent réguler et contrôler la vente et la consommation de cannabis.

Un consommateur récréatif ne pourra pas acheter plus de 28g de cannabis en une fois (224g pour un consommateur médical) et pourra faire pousser 6 plantes de cannabis chez lui.

Les produits infusés au cannabis, les edibles, devront être présentés en portion de 10mg de THC, avec maximum 10 portions dans un paquet, pour éviter les risques de surdose. Les paquets devront être difficile à ouvrir et ne pas avoir un design enfantin, pour éviter les accidents avec les enfants qui confondraient le space candy avec un bonbon classique.

Tous les produits vendus devront être testés aux pesticides, métaux lourds, moisissures, solvants…. pour garantir une vente et une consommation de produits sains.

En cas d’infraction, les amendes resteront lourdes, tant pour les entreprises qui ne respecteraient pas les règles que pour les personnes qui continueraient à alimenter le marché noir.

Quels effets de la légalisation ?

De notre côté de l’Atlantique, il sera intéressant de voir les répercussions de cette légalisation. L’Uruguay, qui a légalisé le cannabis en 2013, est un petit pays de 3,4 millions d’habitants. Par sa taille et son activité économique, la Californie ressemble davantage à la France.

L’usage du cannabis y est cependant déjà très différent. Sa simple consommation n’alerte personne là-bas, les dispensaires médicaux ont pignon sur rue, on se partage un joint comme on boit un verre de rouge en France. Comme nous l’avions constaté lors de notre voyage l’année dernière, la Californie est le futur pour tout amateur de cannabis.

Le cannabis médical étant déjà très répandu (les prescriptions médicales pour du cannabis sont très faciles à obtenir), l’augmentation réelle des ventes ne devrait pas être aussi immense qu’au Nevada. En revanche, le chiffre d’affaire du marché noir en Californie est estimé à 13,5 milliards de dollars, alors que le marché médical vaudrait 5,1 milliards.

Les premières études estiment que les ventes récréatives absorberont 62% des ventes actuelles de cannabis, et que 30% resteront au marché noir, la différence allant au cannabis médical. On pourrait dès lors voir émerger un marché jusqu’ici en partie souterrain de 10 milliards de dollars, sur lequel l’Etat collecterait entre 15 et 45% de taxes selon les ventes (taxes d’accise, taxes sur les ventes, taxes sur la culture, taxes différente sur le cannabis médical et le cannabis récréatif…).

Il va sans dire que les dispensaires californiens sont dans les startings-blocks pour l’ouverture des ventes. 42 dispensaires ont pour l’instant eu leur licence pour ouvrir dès le 1er janvier, alors que ceux de Los Angeles et San Francisco devraient avoir un peu de retard à l’ouverture.

Les militants californiens pour la légalisation du cannabis l’attendaient depuis les années 60. Un nouveau monde s’ouvre à eux dans 3 jours !

Articles liés

Derniers articles

new york
L’État de New York légalisera (très probablement) le cannabis récréatif en 2019
substances psychoactives
Etude : l’alcool est 114 fois plus dangereux que le cannabis pour la société
cannabis uruguay
L’Uruguay va autoriser jusqu’à cinq nouveaux producteurs de cannabis début 2019
signature trump
Il ne manque plus que la signature de Trump pour que le chanvre soit légal partout aux États-Unis
gélules cannabis médical
Le comité de l’ANSM tranche en faveur du cannabis médical
thailande
Thaïlande : le cannabis médical en bonne voie mais craint les entreprises étrangères
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire