Suivez-nous

Cannabis en France

12 arguments en faveur d’un cannabis contrôlé par l’Etat en France

Raisons de légaliser le cannabis en France

La France est aujourd’hui le plus grand consommateur de cannabis en Europe, alors qu’il est le plus répressif. Au-delà de l’échec flagrant de la répression, les consommateurs prennent beaucoup de risques pour satisfaire leur besoin médical ou leur envie récréative. Voici 15 raisons de préférer un cannabis contrôlé par l’Etat plutôt que par le dealer du coin.

PUBLICITE

Dealers méfiants

Dans un pays où le cannabis est illégal, les dealers sont très méfiants. Certains font profil bas et canalisent leur business pour rester hors des radars. Les noms de code sont légions au téléphone, et l’appel ne dure jamais très longtemps. D’autres au contraire mènent la grande vie et ne ménagent pas leurs clients, les faisant attendre en bas des tours, sans « passion commerciale » et juste à la recherche du profit immédiat. Vous respectez leurs règles, et vous vous faites avoir une fois sur deux. « Mets ça dans ton slip et dégage ».

Savoir ce que tu choppes

Bien que certains business soient bien organisés et affichent variétés et prix au gramme, tu ne sais jamais vraiment ce que tu choppes. Parfois on te dit que c’est « de la frappe », d’autres fois que c’est « de l’hydro » et que le prix a augmenté. Tu te retrouves avec 20 balles en moins et une mini-tête dans un sachet plastique.

Attendre

Attendre que ton contact se pointe chez toi, ou que les mecs se posent en bas de chez eux, amène toujours une pointe d’incertitude. Sans compter qu’il peut très bien ne jamais venir, et que tu peux te faire arrêter en chemin.

Cohérence

Garder le même dealer plusieurs années d’affilée est un défi. Un dispensaire ou un coffee ne ferme pas du jour au lendemain sans raison.

PUBLICITE

Plus de paranoïa ou d’arrestations

La peur de se faire arrêter par la police pendant le deal peut rajouter du piment pour certains, mais stresse tout le monde, dealer et client. Au dépends de la tranquillité d’une bonne Kush.

Weed friendly

Les dispensaires aux Etats-Unis ou les coffees aux Pays-Bas accueillent chaleureusement leurs clients. Tout le monde sait pourquoi tu es à l’intérieur, il n’y a plus de tabou.

Prix et qualité

Le prix du cannabis dans un établissement contrôlé par l’Etat sera peut-être plus cher que ce que tu choppes habituellement, mais la qualité y est. Et le prix ne change pas en fonction du dernier arrivage ou de la dernière saisie.

Des exemples à l’étranger

En 2013, 500 dispensaires de marijuana médicale ont ouvert au Colorado, dont 160 qui ont postulé pour une licence récréative. Maintenant, les magasins récréatifs se développent partout dans l’Etat, et pour tout type de clientèle : médicale, jeune, plus âgée, qui aime la space food,etc… Denver, la Mile-High City, a deux fois plus de magasins de cannabis que de Starbucks dans tout l’Etat.

PUBLICITE

Du choix

Avec toute cette offre de dispensaires et de coffees, les patients et consommateurs ont aujourd’hui le choix de ce qui leur convient le mieux. D’une classique White Widow à une plus confidentielle Harlequin, il y aura bien un magasin avec ce que les clients cherchent. Et les produits vendus viennent directement des cultures, testées et contrôlées en laboratoire, pour assurer la plus grande qualité possible. Marre des space cookies et envie d’un brownie ? C’est possible aussi.

Vendeurs expérimentés

Les vendeurs connaissent leur produit, et savent vous conseiller au mieux sur les propriétés médicales et récréative des variétés de cannabis ou des produits dérivés comme les huiles ou la nourriture infusée au cannabis.

Boost pour l’économie locale et nationale

Sur un modèle comme au Colorado, les taxes appliquées aux dispensaires de cannabis remplissent les caisses de l’Etat et stabilise une économie dévastée par la crise industrielle et les subprimes. Le Colorado a vendu pour 996 millions de $ de cannabis en 2015, et récolté plus de 115 millions de $ de taxes, le double des taxes apportées par l’alcool.

Par ailleurs, le tissu local pourrait être impacté favorablement pas la création d’une nouvelle industrie paysanne dans le culture de cannabis médical, et l’ouverture de coffeeshops de proximité, et donc de petits commerces dans des régions rurales parfois délaissées en raison du manque de services.

Financer des projets

Alors que l’argent donné au dealer va dans ses poches et dans celles de ses boss, qu’on ne connait pas et qui peuvent financer d’autres activités beaucoup moins « innocentes », l’argent que récolterait l’Etat pourrait aller financer l’éducation dans les quartiers sensibles, l’embauche de magistrats au Tribunal de Grande Instance de Bobigny ou des aides pour les paysans bretons.

Et vous, voyez-vous d’autres arguments pour la légalisation du cannabis en France et ne plus engraisser les dealers ? Répondez-nous dans la partie Commentaires !

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !