Suivez-nous
Puffy

Luxembourg : le cannabis illégal contaminé aux mycotoxines

Publié

le

Mycotoxines dans le cannabis

Une étude luxembourgeoise, émanant des Départements de protection de la santé et de médecine légale du Laboratoire national de santé (LNS), et publiée dans la revue Mycotoxin Research, a étudié la présence de mycotoxines dangereuses dans 142 échantillons de cannabis illégal saisis par la police luxembourgeoise.

PUBLICITE

Via des analyses de chromatographie, permettant de séparer les différentes substances présentes dans un produit, l’étude a relevé qu’environ un tiers des échantillons étaient contaminés par l’ochratoxine A, à des concentrations pouvant atteindre 16mg/kg.

L’ochratoxine est produite par différentes espèces d’Aspergillus et de Penicillium, des moisissures qui peuvent amoindrir l’efficacité du système immunitaire voire s’avérer neurotoxiques. Les mycotoxines résistent par ailleurs à la stérilisation et à la chaleur. Les mycotoxines se développent le plus souvent pendant la culture plutôt que pendant le stockage. Ces champignons sont réputés mutagènes et cancérigènes en raison de leur capacité à briser les brins d’ADN et à inhiber leurs mécanismes de réparation.

Les niveaux maximums fixés par la Commission européenne dans l’alimentaire sont de 15-20mg/kg.

Parmi les échantillons, aucune différence significative n’a été observée entre ceux de résine et ceux d’herbe. Globalement, les concentrations restent faibles et ne suggèrent pas un problème pour la santé humaine si la consommation de cannabis reste modérée.

PUBLICITE

Les chercheurs luxembourgeois écrivent que “Le cannabis récréatif est légalisé dans de plus en plus de pays, et des méthodes de détermination des contaminants, et donc des mycotoxines, commencent à apparaître dans la littérature scientifique. D’autre part, le cannabis continue à être disponible sur le marché illégal sans aucun contrôle de qualité”.

Une précédente étude espagnole avait déterminé que 75% du haschisch madrilain était contaminé par des bactéries fécales, le rendant clairement impropre à la consommation humaine.

NE MANQUEZ AUCUNE NEWS, ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE NEWSWEED !

1 newsletter par semaine,

tous les mercredis !

PUBLICITE

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Visitez RQS Thaîlande avec nous !

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Achetez les meilleures graines de cannabis féminisées de Original Sensible Seeds, y compris leur variété phare Bruce Banner #3.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


Mon-Cbd-Francais.com est le grossiste CBD en ligne pour les professionnels. Bénéficiez de prix de gros, livraison (sous 24h), marques reconnues, des produits analysés et contrôlés.


Weecl est fournisseur, avec une gamme étendue de cannabinoïdes mineurs dont le CBN en plus du CBD.


Deli Hemp Pro, grossiste CBD de qualité pour assurer le succès de votre magasin !


Découvrez les bienfaits des huiles CBD de qualité supérieure sur Cannamed.fr


Découvrez les produits au CBD de Lord Of CBD : Fleurs, Huiles…


Trouvez votre bonheur avec du CBD pas cher sur CBD.fr. Qualité exceptionnelle, prix accessibles et promotions toute l’année


Silent Seeds propose les graines de cannabis féminisées de Dinafem, marque historique, banque de graines de cannabis depuis 2005.


Avec CBDOO, accédez à de nombreuses variétés CBD soigneusement sélectionnées à un prix juste.

Trending