Le cannabis légal réalise ce que la « Guerre contre la drogue » n’a jamais pu

Les cartels mexicains diminuent leurs exportations de cannabis

Le cannabis légal serait en train de réaliser ce que quelques décennies de prohibition et de répression n’ont pu : entamer les profits des cartels mexicains de la drogue.

PUBLICITE

Les dernières données des Polices aux Frontières montrent qu’en 2015, les saisies le long de la frontière mexicaines ont atteint leur plus bas niveau en 10 ans. Les agents des douanes ont saisi 680 tonnes de cannabis, contre 1800 en 2009.

A lire : La production de cannabis au Mexique décline au fil des légalisations américaines

Le rapport supporte de nombreuses histoires rapportées sur les difficultés éprouvées par les cultivateurs mexicains de cannabis face à la compétition accrue. Comme la production domestique de cannabis explose dans des Etats comme la Californie, le Colorado et Washington, les prix du cannabis se sont effondrés.

« Il y a deux ou trois ans, un kilo de cannabis valait entre 60 et 90$ » rapportait un paysan mexicain à NPR en décembre 2014. « Maintenant les cartels paient entre 30 et 40$. C’est une grosse différence. Si les Etats-Unis continuent à légaliser le cannabis, ils vont nous  mettre sur la paille ».

Et ce n’est pas qu’une question de prix : les cultivateurs mexicains ressentent également la pression de la qualité. « La qualité du cannabis produit au Mexique et dans les caraïbes est inférieure à celle du cannabis américain ou canadien » notait la DEA en 2015. « Les forces de police rapportent que les cartels mexicains commencent à produire du cannabis de plus haute qualité pour satisfaire la demande américaine ».

Le déclin des saisies à la frontière, en parallèle d’une augmentation de la consommation de cannabis dans la population européenne, suggère que les américains se fournissent via des réseaux nationaux. Les experts avertissent cependant que le marché du cannabis récréatif n’a que peu d’impact sur cette préférence nationale; le cannabis médical y fait par contre beaucoup.

La Californie reste l’Etat leader en production illicite de cannabis, et en production légale conduite sous le régime médical de l’Etat. Un bon baromètre pour cela sont les données de la DEA sur l’éradication du cannabis, qui indique où les forces de police découvrent et détruisent les plantations de cannabis. En 2014, la Californie a saisi 60% de l’ensemble du cannabis américain. Selon ces chiffres, la Californie a toujours une longueur d’avance face aux Etats où le cannabis récréatif est déjà légal (Washington, Oregon, Alaska, Colorado).

Une nouvelle tendance qu’a observé la DEA est l’export de cannabis des Etats-Unis vers le Mexique. Les cartels s’adaptent bien sûr à cette nouvelle situation, et la baisse des profits issus des ventes du cannabis les pousse à se tourner vers l’héroïne et la meth.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

CannTrust sous le coup d'une enquête de Santé Canada pour production illégale de cannabis
CannTrust sous le coup d’une enquête de Santé Canada pour production illégale de cannabis
Etats-Unis les régulations autour du CBD devraient être accélérées
Etats-Unis : la FDA accélère les régulations autour du CBD
L'Israël lance un diplôme pour former aux métiers du cannabis
Israël crée un diplôme pour former aux métiers du cannabis médical
Etude le cannabis réduit les douleurs liées à la fibromyalgie
Etude : le cannabis réduit les douleurs liées à la fibromyalgie
Etats-Unis Le cannabis bientôt légalisé à l'échelle du pays
Etats-Unis : Le Congrès réfléchit à une décriminalisation fédérale du cannabis
Canada le cannabis légal est 80% plus cher que le marché noir
Canada : le cannabis légal 80% plus cher que celui du marché noir

Une réponse à “Le cannabis légal réalise ce que la « Guerre contre la drogue » n’a jamais pu

  1. Les paysans Mexicain qui cultivaient le cannabis ce sont tout simplement lancés dans la culture du pavot qui vas inonder son pays voisin en Héroine..donc la légalisation a aussi un effet pervers ( moins de weed en provenance du Mexique mais hausse vertigineuse des drogues dures ) : faut arreter de se voiler la face , quand au marché noir : il est toujours la , a la seule différence que le produit est de meilleur qualité par apport au cannabis mexicain dans les rues des villes et des états ayant légalisés.
    Quand aux puissants Cartels : il font plus que jamais des bénéfices car ayant pratiquement abandonnés le cannabis : ils se concentrent plus sur l’approvisionnement en cocaine,héroine et méth qui génèrent plus d’addictions,de crimes, de guerres entre gangs et cartels et j’en passe. Il faut arreter de dire que la légalisation stoppe tout les maux car c’est de la vaste fumisterie , ouvrez les yeux entre 60 et 70% du cannabis vendus aux states ( meme dans les états ayant légalisés ) est au marché noir .

Laisser un commentaire