Suivez-nous

Actualités

Quand l’Amerique ouvre les yeux sur le potentiel économique du chanvre

chanvre aux USA

Après 80 années de prohibition, l’Amérique ouvre les yeux sur les alternatives sanitaires et économiques du chanvre. Ce cousin non psychoactif de la weed présente des aspects encore inexplorés puisqu’interdit outre-manche depuis 1937.

PUBLICITE

Le chanvre accompagne l’homme depuis près de 10 000 ans pour sa fibre qui sert pour le textile ou l’industrie du papier, et ses qualités nutritives. Les graines de chanvre seraient plus nourrissantes que le soja et son huile, pleine d’acides gras essentiels, contiendrait moins de graisses saturées par rapport aux autres huiles. Le CBD contenu dans le chanvre possède également des propriétés anti-inflammatoires.

Joseph Yost, un représentant républicain de l’Etat de Virginie Occidentale souligne «  Nous sommes le seul pays industrialisé à ne pas l’autoriser, cela pourrait remplacer la culture du tabac et ramener certains emplois manufacturiers dans les Etats agricoles. »

Un jeu entre lobbyistes, entrepreneurs, amérindiens et politiques

Eric Steenstra, président de « Vote for Hemp » et directeur exécutif de l’Association des Industries du Chanvre affirme qu’il y a du progrès. En 2014, avec la US Farm Bill , les recherches sur le chanvre ont été autorisées. Depuis, 15 états ont commencé la culture du chanvre tandis que 30 universités mènent des recherches sur cette plante. Selon Steenstra, la démystification, comme avec la weed, gagne du terrain dans les instances politiques. Les entrepreneurs sont rejoints par une tribu amérindienne par la voix de Alex « White plume » : « Nous avons besoin de guérir la terre et le chanvre peut remplacer beaucoup de choses nocives que nous utilisons aujourd’hui ». Depuis 20 ans « White Plume », tente de démocratiser la culture du chanvre sur son territoire.  Il a toujours perdu face aux descentes des fédéraux dans ses plantations :  » Le bureau des affaires indiennes avait longtemps essayé de nous transformer en agriculteurs, je pensais que le chanvre était un bon moyen de le faire. »

« Tout cela me met en colère, maintenant [il a 65 ans], je n’ai plus la force de développer un business. Les Etats-Unis devraient honorer les traités et notre souveraineté ». Cependant Eric Steenstra se montre optimiste quant à une possible légalisation totale de la culture : « Externaliser les emplois américains n’est pas très populaire en ce moment, il y a un fort potentiel pour l’économie, ce serait fou de ne pas aller de l’avant. » Pour que l’Amérique devienne une puissance agricole du chanvre, elle devra relancer un programme d’infrastructure et d’investissements puisque la culture a été abandonnée depuis 1937.

PUBLICITE

Le chanvre a disparu de l’industrie américaine à la faveur du « Marihuana Taxt Act » d’Harry Anslinger, directeur des stups de l’époque. Celui-ci souhaitait garder son poste après la prohibition de l’alcool . Il avait le soutien de la société Dupont, créateur du nylon, et de William Randolph Hearst, magnat du papier à base de bois. A cause de sa ressemblance avec la « devil weed », le chanvre fut banni du paysage économique américain, alors même que Ford mettait au point un moteur à l’huile de chanvre. Assez marrant pour être souligné, la propagande de guerre demanda aux agriculteurs de retourner aux champs de chanvre pour fabriquer du matériel militaire (parachute, bardages) durant la Seconde Guerre Mondiale.

La France est l’un des principaux fournisseurs des Etats-Unis en chanvre. Cependant son utilisation reste quelque peu marginale. Si le chanvre s’est révélé être un très bon isolant, son coût est encore trop élevé pour être compétitif. Mais c’est une industrie qui devrait profiter du retour de l’attrait du chanvre pour pouvoir baisser ses coûts de production. La France possède un savoir-faire certain pour la culture du chanvre. C’est le premier producteur européen de chanvre et le deuxième mondial derrière la Chine.

Via The Guardian

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0