Le Nevada va ouvrir des cannabistrots

Nevada cannabis clubs

Au Nevada, la clientèle haut de gamme des casinos et la légalisation du cannabis ne font pas bon ménage. Du moins un détail coince dans la loi votée le 8 novembre 2016. La question 2 proposée aux citoyens de cet Etat n’autorise la consommation de cannabis que dans des lieux privés. Donc le domicile pour les résidents et l’hôtel pour les touristes. Cependant, les hôteliers et les casinos ne souhaitent absolument pas que leurs chambres sentent la beuh en permanence. « Soyons honnêtes les gens ne veulent pas dépenser 200 à 300 $ par nuit pour sentir la weed, ou se détendre a l’hôtel tout en sentant la fumée d’herbe ambiante » déclare Pat Hickey qui a fait campagne contre la légalisation.

Régulation à réaction

Alors que les ventes légales de cannabis sont attendues pour cet été, le gouvernement local passe la seconde pour trouver un lieu de consommation pour les amateurs de cannabis venus passer des vacances à Las Vegas. Pour cela, les autorités locales viennent de faire passer une loi autorisant la création de cannabis Clubs.

Avec 42 millions de visiteurs annuel, les entrepreneurs du cannabis souhaitent attraper une part du gâteau touristique que représente le Nevada.

« Las Vegas étant la Mecque du Tourisme, il faut absolument faire partie du jeu déclare Matthew Gardiner, vice-présidents d’un dispensaire de cannabis Thérapeutique.  «La solution, c’est d’avoir un salon, d’avoir un lieu de consommation, un endroit où l’on peut faire participer et profiter du cannabis» continue Gardiner, qui prépare à des visites éducatives de son entreprise pour attirer les touristes. «Les gens pourront venir ici et voir tout un processus à l’échelle industrielle. Quelque chose qu’ils n’ont jamais vu auparavant».

Consommation dans les lieux publics

Dans cette nouvelle loi, le gouvernement fait une fleur aux acteurs de l’événementiel. Une compagnie organisatrice d’un concert, d’une exposition, d’un concours de coiffure ou juste d’une réunion de fumeurs peut demander une autorisation de consommation à la commune et aux comtés. Pour cela, il faudra prévoir des événements à plus de 300 mètres d’une école, d’une église, d’une piscine municipale ou d’un centre de désintoxication. Ces distances s’appliquent également au entrepreneurs qui voudront ouvrir un cannabistrot.

Alors que la Californie se laisse jusqu’en janvier 2018 pour commencer la vente de cannabis, le Nevada souhaite commencer les ventes d’herbe au 1er juillet 2017.

Théo Caillart

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !