Sondages : la légalisation du cannabis fait consensus aux Etats-Unis, moins en Europe

Sondage

Alors que le Canada a légalisé la semaine dernière le cannabis pour un usage adulte, les yeux se tournent désormais vers les potentiels pays qui pourraient suivre le mouvement. Aux Etats-Unis, après que 30 Etats aient légalisé l’usage médical du cannabis et 10 le récréatif, la population semble majoritairement en faveur d’une légalisation fédérale. Pour l’Europe, c’est un peu plus dissous.

PUBLICITE

Le consensus américain

Un récent sondage de Gallup conduit début octobre montre que le soutien des américains pour la légalisation a atteint des sommets avec désormais 64 % de la population en sa faveur (la marge d’erreur est de 4%). En septembre, the Pew Research Center avait également conduit un sondage qui montrait un avis favorable à la légalisation de 62 % de la population, soit 1 % de plus que leur sondage de l’année précédente et le double de celui de 2000. La base de données de Gallup montre que la tendance s’est inversée en 2013.

Les positions pro-légalisation sont d’abord apparues chez les Démocrates puis chez les Indépendants où elles sont devenues majoritaires entre 2009 et 2010. Ce n’est que depuis cette année que cette tendance est devenue majoritaire chez les Républicains, assez soudainement d’ailleurs puisqu’ils sont 9% de plus à être pro-légalisation que l’année dernière.

Malgré le blocage de certaines figures politiques républicaines comme le procureur général Jeff Sessions et le président du Comité des Règles de la Chambre de Représentants Pete Sessions, il semble que la libéralisation des politiques du cannabis fasse désormais consensus. Des initiatives bipartisanes sur le sujet ont déjà vues le jour. Les prochaines élections législatives seront décisives sur cette question. Un député démocrate a déjà préparé un plan d’action pour mettre fin à la prohibition fédérale dès l’année prochaine si les Démocrates reprenaient le pouvoir à la Chambre des Députés. Il s’est dit inquiet que les Républicains s’emparent du sujet si les Démocrates n’agissent pas.

Vers chez nous

Selon le rapport de l’ONU sur la drogue, le cannabis était la drogue la plus utilisée en 2016 avec quelques 192 millions de consommateurs (ayant consommé au moins une fois dans l’année) et ce chiffre continue d’augmenter (+16 % déjà dès la fin de l’année 2016). Cependant, cette forte consommation n’est pas révélatrice d’un soutien général ou d’une sympathie des milieux politiques envers la légalisation. La position des partis politiques sur la question est plus pertinente pour évaluer un potentiel changement politique.

En France, un sondage récent montre que seule une majorité très courte de 51% est en faveur de la régulation du cannabis. 40 % sont contres et 9 % ne se prononcent pas. Tant que la pression de l’opinion publique et de certains lobbys ne sont pas assez fortes, le gouvernement n’aura aucune raison de se lancer dans une politique aussi controversée. Néanmoins, 82 % sont en faveur d’une légalisation du cannabis médical et la question est actuellement débattue à l’ANSM, un organe gouvernemental du ministère de la Santé

En Espagne, un récent sondage montre que le soutien à la légalisation est largement polarisé entre la droite et la gauche. La moyenne espagnole se situe à 68 % en faveur et 32 % en contre. La formation « morada » qui regroupe Podemos et EQUO, un parti écologiste, est favorable à la légalisation à hauteur de 92 %. Récemment le groupe Podemos a organisé une conférence en vue de l’introduction d’une proposition de loi pour réguler le cannabis.

Au Royaume-Uni, selon un sondage datant de mai dernier, la population est divisée avec 43 % en faveur, 41 % contre et 15 % d’indécis. Cependant, les défenseurs du statu quo ne représentent que 40 %, 51 % de la population est en faveur d’une libéralisation des politiques du cannabis que ce soit légalisation ou décriminalisation. Le sondage estimait à 75 % le soutien de la population pour le cannabis médical. Entre temps, le Royaume-Uni a légalisé le cannabis médical face à la pression de la société civile.

Concernant l’Allemagne, deux sondages de 2017 montrent des résultats contradictoires. Une enquête de Forsa montre que 63 % des allemands sont contre. En revanche une autre enquête de Mafo Market estime à 57.5 % la proportion d’allemands en faveur de la légalisation. Les deux enquêtes ont été conduites à seulement un mois d’intervalle et ont interrogé le même nombre de personnes (1000). Les résultats de sondages ne sont donc pas à prendre à la lettre puisqu’ils dépendent largement des méthodes utilisées ainsi que du statut social et de l’orientation politique des individus échantillonnés. L’enquête de Forsa montre que les électeurs de la coalition au pouvoir sont opposés à 72 % à la légalisation.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire