Suivez-nous

Cannabis au Canada

Les enquêtes de Statistique Canada indiquent que la consommation de cannabis augmente

consommation de cannabis canada

Pour mesurer l’impact de la légalisation du cannabis dans le pays, Statistique Canada a pour mission de sonder régulièrement la population via l’Enquête nationale sur le cannabis (ENC). Celle-ci a pour objectif de mesurer la consommation et les comportements des consommateurs avant et après la légalisation en compilant des données tous les trimestres. Les statistiques ont parlé : la consommation a augmenté mais en quelle proportion et chez quelle population ?

PUBLICITE

De nouveaux consommateurs ?

L’enquête indique que 5,3 millions de Canadiens âgés de plus de 15 ans ont rapporté avoir consommé du cannabis au cours des trois derniers mois, soit 18% de la population canadienne. Au premier trimestre de 2018, cette proportion n’était que de 14%. Cette augmentation est particulièrement visible chez les hommes, avec un taux de consommation passé de 16 % à 22 %, et chez les personnes âgées de 45 à 64 ans (de 9 % à 14 %). « Les niveaux de consommation sont restés stables chez les femmes (13 %) et inchangés chez les personnes des autres groupes d’âge (comme les jeunes de moins de 25 ans et les personnes âgées) » précise l’enquête.

Pour le premier trimestre 2019, on compte environ 646 000 nouveaux consommateurs de cannabis, c’est à dire des personnes qui n’avaient jamais consommé de cannabis. C’est presque deux fois plus que l’année dernière. Toutefois, il ne s’agit pas forcément des jeunes. La moitié des nouveaux consommateurs sont âgés de plus de 45 ans (contre seulement un tiers en 2018). Néanmoins, la consommation reste toujours plus courante chez les jeunes ; elle représente 30% des 15 – 24 ans, une proportion qui est restée stable.

L’enquête révèle que le commerce légal du cannabis peine encore à capter tous les consommateurs. En effet, seuls 47% des personnes sondées ont dit avoir obtenu leur cannabis de sources légales uniquement. Certains varient les sources, notamment les consommateurs quotidiens. La proportion de consommateurs quotidiens n’a par ailleurs pas augmenté. En revanche, la consommation occasionnelle et hebdomadaire (de 2% à 4%) a progressé.

Par province

Le Québec enregistre un des plus faible taux de consommation. La province a certaines des lois les plus restrictives, notamment concernant l’âge légal. Elle a également opté pour un monopole gouvernemental de la distribution. Néanmoins, le taux de consommation y est aussi légèrement en augmentation comparé au premier trimestre de 2018 : il est passé de 10,4% à 11% au premier trimestre 2019.

PUBLICITE

C’est toutefois en Ontario où l’on observe l’augmentation la plus notable : la consommation de cannabis concerne désormais 20% de la population contre 14% au premier trimestre de 2018. Pourtant la province accuse un retard dans la mise en application de la légalisation ; elle vient tout juste de faire ouvrir ses premiers magasins. En revanche, la palme d’or de la consommation revient à la province d’Alberta où 21,5% de la population consomme du cannabis.

« Une surveillance continue sera requise afin de déterminer si les changements (ou la stabilité) de l’état de consommation au cours de la période suivant immédiatement la mise en œuvre de la Loi sur le cannabis sont temporaires (et liés à un désir d’essayer une substance autrefois illégale) ou le début de tendances à plus long terme » indique l’enquête.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0