Le cannabis est légal au Canada !

canada cannabis drapeau

Aujourd’hui est un jour historique : le Canada devient officiellement le deuxième pays au monde à légaliser le cannabis après l’Uruguay en 2013. Chaque province a ses règles, autorise la vente privée ou gère la distribution via des boutiques gouvernementales, et des systèmes de vente en ligne sont disponibles sur tout le territoire. Au Québec, la Société Québécoise Du Cannabis (SQDC) a l’exclusivité de la vente de cannabis et commercialise des variétés de cannabis spécifiques.

Les ventes légales ont commencée à minuit dans la commune située la plus à l’Est du Canada, St John’s. Ce sont Ian Power et Nikki Rose qui ont eu l’honneur d’acheter les premiers du cannabis légal, chez Tweed, une filiale du groupe Canopy. Derrière le comptoir, c’est le PDG de Canopy en personne, Bruce Linton, qui le leur a vendu.

Parmi les consommateurs, c’est l’euphorie générale mais certains professionnels de santé redoutent une pression accrue sur les systèmes de soins, déjà en manque de main d’oeuvre.

La légalisation était une promesse de campagne de Justin Trudeau. A l’origine conçue pour protéger les mineurs et anéantir le marché noir, la légalisation canadienne a d’ores et déjà eu des répercussions politiques et économiques qui dépassent le Canada, avec un essor de l’industrie mondiale du cannabis.

L’agence de statistiques, Statistics Canada, estimait qu’en 2017, les Canadiens avaient dépensé 5,7 milliards de dollars canadiens en cannabis dont 90% profitait au marché noir. Désormais ces ressources, au lieu d’alimenter les réseaux trafiquants, profiteront à l’économie canadienne.

La spéculation boursière va également bon train depuis l’annonce de la légalisation. Lundi dernier, trois des leaders canadiens côtés en bourse aux Etats-Unis (Canopy Growth, Cronos Group et Tilray) ont connu des bonds entre 12,1% et 18,9%. En ce jour de légalisation, les cours sont au plus haut. Les 12 premières compagnies canadiennes de cannabis ont atteint une valeur estimée de presque 55 milliards de dollars canadiens (soit 42$ milliards) avec Canopy Growth évaluée à plus de 10 milliards (US).

Quel futur pour l’industrie du cannabis canadien?

Avec son gigantesque marché de consommateurs récréatifs, le Canada apparaît comme la terre promise du cannabis mais les régulations sont assez strictes et, selon certains, restreignent le développement de l’industrie. Le gouvernement requiert par exemple que le cannabis soit vendu dans des paquets de couleur unie avec des conseils de santé très visibles et des logos de petite taille. La publicité est non seulement limitée à une promotion à caractère informative, sur le produit et la marque, mais doit aussi être invisible de l’extérieur ds magasins.

Au niveau de la production, les plantes doivent respecter certains standards de sécurité et de qualité et font l’objet d’inspections. Le système de licences, quant à lui, repose sur une bureaucratie stricte. L’industrie canadienne du cannabis a déjà commencé à faire du lobbying pour des règles plus permissives, notamment en terme de publicité. Les archives fédérales du lobbying montrent que les fonctionnaires ont déjà reçu 583 visites ou appels de l’industrie du cannabis depuis l’accession au pouvoir de Justin Trudeau.

Néanmoins, ces régulations se font au bénéfice d’autres secteurs comme les compagnies informatiques qui créent les logiciels pour permettre aux producteurs de tracer et surveiller leurs plantes ou de tester les produits finaux. L’industrie du cannabis est également fortement liée à celle de l’agro-alimentaire et de l’énergie. Cette industrie dans l’industrie inclue également les laboratoires et les scientifiques qui se joignent à la course pour créer les futurs produits du cannabis. Dès 2019, on s’attend à voir apparaître de nouveaux produits comme les bonbons au cannabis (pour l’instant non autorisés) ou les boissons infusées créées en partenariat avec l’industrie de l’alcool.

Enfin, non seulement l’industrie se densifiera et se ramifiera mais il est probable qu’elle se globalisera. L’audace du Canada est déjà en train de lancer une réflexion politique à grande échelle sur la révision du statut du cannabis. Une mondialisation du cannabis changera la donne pour l’industrie canadienne qui délocalisera surement ses activités de production vers des régions au climat plus favorable et aux régulations plus permissives.

Catégories liées : Légalisation du cannabis

Articles liés

Derniers articles

gélules cannabis médical
Le comité de l’ANSM tranche en faveur du cannabis médical
thailande
Thaïlande : le cannabis médical en bonne voie mais craint les entreprises étrangères
100 manières de fumer
100 façons de consommer du cannabis
pizza cannabis
Etude : le cannabis pourrait aider à contrôler les comportements alimentaires
chambres des communes uk
Royaume-Uni : une proposition de loi pour la régulation totale du cannabis étouffée dans l’œuf
mitch connell
Les États-Unis sur le point de légaliser le chanvre à l’échelle fédérale
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire