Sondage : les professionnels de santé français majoritairement favorables à la prescription de cannabis médical

Sondage

Alors que le Parlement Européen travaille sur une résolution européenne sur le cannabis médical, le gouvernement français communique peu sur la dernière annonce d’Agnès Buzyn. Après avoir admis le retard de la France en matière de cannabis médical et ravivé l’espoir des malades en mai dernier sur France Inter, plus aucune nouvelle. Si le gouvernement n’a pour l’instant fait aucune annonce sur la question, la société français est déjà prête à y aller.

PUBLICITE

Les professionnels de santé en faveur du cannabis médical

Lors d’un sondage réalisé du 10 juillet au 21 août sur le Journal International de Médecine, 56% des professionnels de santé interrogés se sont déclarés favorables à la prescription du cannabis sur ordonnance. 38% d’entre eux sont néanmoins contre et 5% ne se sont pas prononcés en raison du manque d’informations sur le sujet. En tout, 699 professionnels de la santé ont été interrogés. La majorité admettent cependant qu’ils manquent de preuves scientifiques sur l’effet du cannabis sur des maladies spécifiques mais qu’ils le considèrent comme un anti-douleur efficace. Les résultats d’un sondage publié en juin par Terra Nova montrent un soutien encore plus important de la population civile : 82% sont en faveur du cannabis médical.

La recherche scientifique sur le cannabis ne semble pas être une des priorités du gouvernement français. Ailleurs dans le monde, en Israël et aux Etats-Unis par exemple, les recherches foisonnent : l’Académie américaine de Médecine, des Sciences et de l’Ingénierie a publié, l’année dernière, un rapport d’analyse et a recensé plus de 10 700 études sur la question qui testent l’efficacité du cannabis sur un large nombre de pathologies.

Des avis de médecins

Pour Olivier Véran, député LRM, « ce qui manque, c’est une étude à grande échelle sur l’usage non spécifique à une maladie ». Egalement neurologue, il se dit favorable à un « accès compassionnel » sur la base du système de sécurité sociale. En théorie, le cannabis médical est légal en France, une dérogation existe pour le Sativex mais il n’est toujours pas disponible car l’Etat ne veut pas l’intégrer au système de sécurité sociale en raison de son prix élevé.

Nicolas Authier, médecin psychiatre spécialisé en pharmacologie et addictologie, préconise de dresser un registre des patients et d’établir un système légal qui accompagnerait la recherche : « Médecins et patients seraient inscrits sur ce registre piloté par une équipe de recherche rattachée à l’Inserm. Le patient bénéficierait alors d’une délivrance encadrée d’extraits de cannabis standardisés issus d’une production et d’une distribution contrôlée par un monopole d’État ». Il suggère une coordination des professionnels de santé, des associations de patients et de autorités sanitaires. « Les patients atteints de maladies chroniques et sévères, réfractaires aux médicaments disponibles pourraient ainsi passer d’une pratique d’automédication avec une substance illicite à un encadrement légal, médical et sécurisé ».

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis en France

Articles liés

Derniers articles

légalisation cannabis france
Le gouvernement français s’empresse de dire non à la légalisation du cannabis
MCBTour Medical Cannabis Bike Tour
Le Cannabis Medical Bike Tour se tiendra en France en 2020 !
chambre des représentants cannabis vote
Etats-Unis : la Chambre des Représentants vote une loi qui protège les Etats où le cannabis est légal du gouvernement fédéral
foie cbd toxicité
Etude : à forte dose, le CBD pourrait être toxique pour le foie
cannabis light suisse
Record de consommation du cannabis light en Suisse
francois michel lambert cannabis
Des députés français déposent une proposition de légalisation du cannabis récréatif

Laisser un commentaire