Suivez-nous

Cannabis en France

Le premier distributeur automatique de produits CBD en France !

distributeurs automatiques de cannabis

L’entreprise Weed Paradise vient d’installer le tout premier distributeur automatique de produits CBD en France, sur la devanture de sa parapharmacie dédiée au chanvre à Châtenois.

PUBLICITE

Une affaire qui roule

Ferhat Alakocoglu, le patron de Weed Paradise, est inarrêtable. Il a fondé sa société il y a deux ans avec l’objectif de commercialiser des produits dérivés du chanvre 100% naturels et garantis sans THC. Après avoir ouvert un salon de thé spécialisé dans l’infusion de chanvre puis une parapharmacie centrée autour du chanvre à Châtenois, il s’est lancé dans le commerce de distributeurs. Il compte à l’heure actuelle plus d’une vingtaine de points de vente en France et 150 références de produits à base de chanvre.

Ferhat Alakocoglu précise que ces produits n’ont pas une vocation thérapeutique : « Ils ne soignent pas, ce serait illégal, mais ils soulagent et apaisent. Je propose du bien-être, du partage et du plaisir ». L’entrepreneur n’a vraisemblablement pas été inquiété par la police comme cela a pu être le cas d’autres commerçants de produits CBD et autres dérivés du chanvre.

Nous avions parlé de lui dans un précédent article car il avait mis en place une série de distributeurs mécaniques de tisanes au CBD dans les Vosges avec l’objectif de s’étendre sur toute la France. De nombreux commerçants ont déjà adopté ses machines. Aujourd’hui, l’entrepreneur Châtenois passe à la vitesse supérieure : il vient d’installer un distributeur numérique ouvert 24h/24 sur sa devanture. Muni d’un écran tactile 10 pouces avec 10 sélections au choix (100 compartiment à produits) le distributeur assurera une offre de produits en continu. C’est le premier du genre en France.

PUBLICITE

Des distributeurs automatiques de produits CBD fleurissent un peu partout en Europe. On en compte déjà en Grèce, en Allemagne et au Luxembourg qui doit légaliser bientôt le cannabis récréatif. Les distributeurs commercialisés par Weed Paradise, mécaniques et numériques, sont personnalisables sur demande et accessibles sous franchise.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis en France

L’action de Canopy Growth plonge après les alertes de certains analystes

Actions Canopy Growth

L’action Canopy Growth a perdu 10% la semaine dernière après que Rupesh Parikh, analyste chez Oppenheimer, une banque d’investissement, a prévenu que les investisseurs devraient se préparer à de lourdes pertes dans les années à venir.

PUBLICITE

Rupesh Parikh s’attend à ce que Canopy Growth génère des pertes de plus de 500 millions de dollars sur les deux ans à venir, avec une rentabilité de l’entreprise plus éloignée que ne l’espèrent de nombreux investisseurs.

Canopy Growth est aujourd’hui la plus grosse capitalisation du cannabis, et une action populaire parmi les investisseurs du cannabis, en partie à cause des importantes réserves de trésorerie de l’entreprise. La solidité de Canopy vient majoritairement de l’investissement de 4 milliards de dollars réalisé par Constellation Brands, qui a permis au géant de la bière de détenir près de 40% du producteur de cannabis.

Les pertes d’exploitation de Canopy réduisent néanmoins sa trésorerie. Canopy a généré un cash-flow opérationnel négatif de 158 millions de dollars canadiens et un free cash-flow négatif de 372 millions $ CA au dernier trimestre. L’entreprise a lutté à la fois contre des pénuries d’approvisionnement sur certains marchés et des problèmes d’offre excédentaire sur d’autres. Cela a entraîné des pertes de revenus et une réduction des marges. Elle rachète aussi des entreprises à tour de bras, une stratégie d’investissement qui viendra consolider ses résultats sur le moyen terme voire le long terme.

Ces problèmes ont également provoqué des bouleversements dans les rangs des dirigeants de Canopy. Le cofondateur et codirecteur général, Bruce Linton, a été évincé en juillet, en partie à cause de la frustration de Constellation Brands face aux pertes croissantes de Canopy. Un nouveau PDG n’a toujours pas été nommé

PUBLICITE

En dépit de cette situation incertaine quant à la rentabilité de Canopy, Rupesh Parikh prévoit que les actions de la société soient toujours vendues sept fois plus haut que son chiffre d’affaires estimé pour 2021. Pour ces raisons, l’analyste recommande aux investisseurs de différer l’achat des actions jusqu’à ce que leur valorisation s’améliore, mais a refusé d’établir pour l’instant un prix cible.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0