Suivez-nous
Chanvre industriel Chanvre industriel

Introduction au cannabis

Qu’est-ce que le chanvre industriel ?

La France est le premier producteur et exportateur de chanvre en Europe avec 50% du marché. Pourtant, les utilisations du chanvre sont encore peu connues du grand public, et parfois confondues avec celles de son homologue psychotrope, le cannabis.

PUBLICITE

Qu’est-ce que le chanvre ?

Le chanvre, nom français dérivé du latin Cannabis sativa L. (“chanvre cultivé”, le L signifiant “selon Linné”, le botaniste ayant en premier caractérisé la plante au 18è siècle), est une Dicotylédone à pétale de l’ordre des Urticales, famille des Cannabacées.

Commune aux latitudes françaises métropolitaines et d’Outre-mer, cette herbacée annuelle qui peut atteindre 5m de haut est principalement dioïque, avec des pieds mâles grêles et élancés, et parfois monoïque ou hermaphrodite. Les pieds femelles sont en général plus ramifiés. Ce n’est toutefois qu’à la formation des sommités (communément appelées “fleurs”) que l’on est en mesure de déterminer le sexe de la plante si elle est dioïque, ou bien son caractère hermaphrodite ou monoïque.

Botaniquement parlant, le chanvre et le “Cannabis” désignent la même plante. Ce qu’on appelle communément le chanvre ou chanvre industriel représente une sous-catégorie de plantes de Cannabis sativa L. qui ne présente pas de caractère euphorisant notable, et dont les cultivars contiennent donc une quantité insignifiante de THC. Cette sous-catégorie a été scientifiquement identifiée comme étant de type chanvre à fibres distincts de deux autres types.

En France, l’expression “chanvre industriel” désigne les variétés de Cannabis sativa L. autorisées et destinées à l’industrie de la fibre et de la graine. Or, l’usage industriel n’est pas la seule utilisation possible de cette plante. On distingue donc :

PUBLICITE
  • chanvre à usage industriel : variétés de Cannabis autorisées à <0,2% de THC, pour un usage fibres et graines
  • chanvre à usage bien-être : variétés de Cannabis autorisées à <0,2% de THC, pour l’usage complet du spectre de la plante et notamment de la sommité / ”fleurs” pour un usage brut ou l’extraction de principes actifs non-euphorisants (principalement le CBD) et ne préfigurant aucune allégation thérapeutique
  • cannabis à visée thérapeutique ou médicale : variétés de Cannabis pour un usage médicinal
  • cannabis à usage adulte encore appelé social, ou “récréatif” : variétés de Cannabis >0,2% de THC, dont l’usage est aujourd’hui illégal en France

Rapide historique du chanvre

Le marché américain et l’augmentation du prix du pétrole ont récemment forcé le retour du chanvre légal dans l’économie. Après l’avoir totalement abandonné a la fin des années 30, le marché renaît. En 15 ans, l’Amérique a décuplé ses importations de chanvre industriel, passant de 1,4 a 11,5 millions $. Cette hausse des importations est imputable à la hausse de la demande mondiale en fibre, en graines et en huile pour les cosmétiques. Les Etats-Unis ont d’ailleurs relégalisé le chanvre au niveau fédéral en 2018, à la fois pour revitaliser le secteur agricole et pour embrasser le secteur du CBD avec un atout considérable : les capacités agricoles américaines.

Mais les bienfaits du chanvre sont connus historiquement depuis très longtemps. Comme nous le rapportons dans notre Brève histoire du cannabis, les premières utilisations constatées du chanvre remontent à -3000 avant JC. Le chanvre y était utilisé pour ses vertus médicinales mais aussi récréatives, notamment dans le cadre religieux. Toute la plante de chanvre était déjà utilisée, puisqu’il a été cultivé pour ses fibres dès le 16è siècle en Amérique du Sud, importé en graines par des marins espagnols. La Reine Victoria utilisait le chanvre pour sa santé : son médecin personnel lui prescrivait une teinture de chanvre pour soulager ses règles douloureuses.

Le chanvre a navigué dans toutes les cultures au gré des mouvements de population, et ce n’est que très récemment que la distinction chanvre / cannabis, pour séparer la plante à visée industrielle de celle à vocation psychotrope, n’a été faite. Les réglementations internationales actuelles remontent à 1961, avec la Convention unique sur les stupéfiants qui a uniformisé l’interdiction du cannabis au niveau mondial en autorisant toutefois son usage médical et à but de recherches. Les premières interdictions du cannabis sont, elles, un peu plus vieilles, dans les années 30 pour les Etats-Unis qui ont finit par rendre illégal à la fois chanvre et cannabis, jusqu’au Farm Bill de 2018 qui a relégalisé le chanvre en 2018.

En Europe, le chanvre a toujours un statut à part. La France n’a par exemple jamais interdit sa culture et toujours favorisé la mise sur le marché, très contrôlée, de produit alimentaire ou industriel à base de chanvre. Le culture de chanvre représente aujourd’hui une toute petite part des surfaces cultivées en Europe, mais augmente progressivement dans tous les pays. La récolte de chanvre donne parfois lieu d’ailleurs à des folklores locaux, par exemple en Grèce ou en Crête qui, de par leur climat riche et favorable, peuvent d’ailleurs se permettre plusieurs récoltes par an.

PUBLICITE

Le chanvre, une plante à tout faire

Que ce soit pour ses vertus alimentaires, pour la construction, ses qualités écologiques, sa teneur en protéine et riche en oméga, des huiles CBD, la qualité de sa fibre, le secteur textile, la beauté de ces plantes, une culture simple et facile, ses graines nutritives, son huile alimentaire ou n’importe quel autre produit dérivé, le chanvre offre de multiples utilisations.

La culture utile

Tous les jours, le chanvre est transformé en une multitude de produits aux bienfaits divers, et pourtant l’empreinte carbone de cette plante reste extrêmement faible. Pour chaque tonne produite, 1,63 tonne de CO2 absorbé. Cette capacité de phytoremédiation se confirme lorsqu’on apprend que le chanvre est massivement planté autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl pour absorber les radiations et les résidus radioactifs. Plutôt que de laisser une parcelle de terrain vide, les agriculteurs sèment du chanvre dans les jachères. Non seulement, il pousse vite mais en plus, le sol est plus meuble et les mauvaises herbes éliminées.

La production de chanvre a de nombreuses propriétés : particulièrement écologique, sa production ne nécessite aucun engrais, pas de pesticide, et très peu d’eau pour pousser. Les nombreux débouchés du chanvre assurent également un revenu très intéressant pour les agriculteurs chanvriers.

Le chanvre est une plante bio par excellence. En revanche, ses propriétés bio accumulatrices, qui en font un dépolluant naturel des sols, font aussi que le chanvre peut être chargé en métaux lourds et pesticides en fin de croissance. S’il est cultivé à vocation CBD, le chanvre devrait toujours être cultivé en bio pour ne pas avoir de mauvaise surprise à l’extraction et une accumulation de matières nocives à la consommation qui risqueraient d’en amoindrir ses bienfaits, voire d’être dangereuses pour le consommateur final.

La fibre du chanvre industriel : robuste et écologique

La fibre de chanvre est le principal constituant industriel de la plante : elle est plus solide que le coton et ne nécessite pas d’arrosage massif, de produits chimiques ou de pesticides. Les fibres sont situées dans la tige de la plante et séparées grâce à des machines extrêmement sophistiquées : la tige de chanvre est en effet beaucoup plus solide que celle du maïs.

Du 17ème au 20ème  siècle, seule la fibre du chanvre était utilisée industriellement. Principalement pour des cordes ou les voiles des bateaux, il semblerait que les voiles qui ont porté Christophe Colomb jusqu’en Amérique étaient également faites de chanvre. Ses deux autres usages se limitaient au fil et au papier de chanvre. La ficelle, était principalement utilisée dans la joaillerie, tandis que le papier servait aussi bien à écrire qu’à peindre. Mais pas seulement ! Les billets de banque et les sachets de thé était également en papier de chanvre. Aujourd’hui, les billets sont réalisés avec de la fibre de coton.

Désormais, les fibres sont principalement utilisées dans le bâtiment et la construction, que ce soit en matériaux de construction comme la brique de chanvre ou en matériaux isolants. Le chanvre, même transformé, continue à absorber du CO2.

En France, le chanvre industriel se re-développe rapidement. Même si les matériaux en chanvre sont moins utilisés car la fibre de bois est moins chère, les nouvelles innovations en chanvre améliorent sa compétitivité et le secteur est à l’écoute des opportunités, que ce soit dans l’isolation ou le revêtement des maisons vertes et écologiques.

Le secteur textile est aussi intéressé par la fibre de chanvre. Elle peut remplacer le coton et être utilisée en conjonction avec du lin pour fabriquer des vêtements écologiques, recyclables et fabriqués localement. Le denim était d’ailleurs composé à l’origine de fibre de chanvre, avec une qualité aujourd’hui reconnue.

Les bienfaits nutritionnels de l’alimentation à base de chanvre

Le chanvre se consomme aussi en alimentaire et est riche en nutriments et en acides aminés. 100 grammes de graines de chanvre peuvent fournir jusqu’à 64 % de l’apport journalier en protéines. Ajoutons de la vitamine B, des oméga 3 et 6, du magnésium, du fer, du phosphore et du zinc, contenus dans l’huile alimentaire. Elles contiennent également les 9 acides aminés nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Evidemment, l’humain transforme ses graines en huile pour faciliter son ingestion. Mais les graines, qu’on appelle aussi chènevis, sont déjà utilisées pour nourrir le bétail ou la basse-cour, voire pour aller à la pêche.

L’huile de chanvre nourrit aussi les cheveux et la peau en utilisation cosmétique.

Le chanvre sert également de bio carburant. Il peut se substituer au diesel lorsqu’il est mélangé à de l’éthanol. L’agence de protection de L’environnement américaine annonce que le chanvre pourrait faciliter la transition énergétique, à la fois pour remplacer une partie des carburants fossiles, mais aussi pour ses capacités phytoremédiatrices : elle assainit les sols dans lequel elle pousse.

Longtemps considéré comme cousin de l’ennemi cannabis, le chanvre fut diabolisé au même titre que lui. Son industrie a quasiment disparu aux Etats Unis avec le Marijuana Tax Act de 1937.

Peu a peu , la conscience économique revient. Le chanvre ne procure pas d’effets psychoactifs (pas de risque de mésusage pour les plus conservateurs des prohibitionnistes), et ses débouchés sont nombreux.

Les trucs cool sur le chanvre :

  • La Constitution américaine a été préparée sur du papier de chanvre. Le document officiel est néanmoins en parchemin (en peau de veau)
  • Les premières bibles, cartes et drapeaux étaient constitués de chanvre
  • Henri Ford créa la première voiture capable de rouler avec du chanvre en 1936
  • Il existe au moins 25 000 façons de transformer le chanvre
  • 90 % du papier mondial était en chanvre avant 1883
  • De nombreux peintres comme Van Gogh peignaient sur de la toile de chanvre
  • L’une des plus anciennes reliques humaines, retrouvée en Mésopotamie, était façonnée en chanvre
  • Le chanvre peut être recyclé 10 fois quand le bois ne peut l’être que 4 fois

Les utilisations possibles du chanvre

Le chanvre peut être utilisé de différentes manières, certains auteurs comme Jack Herer en dénombrant 25000.

Logement

70% du poids total de la plante de cannabis est constitué du noyau interne fibré ou boisé. Cette partie de la plante est dépourvue de THC et est utilisée dans la construction. La fibre de chanvre combinée avec de la chaux forme une liaison chimique similaire au ciment qui est à l’épreuve du feu et de l’eau.

Nourriture

Le chanvre peut également être cultivé pour l’alimentation bio notamment par sa graine, dépourvue elle aussi de THC. Tant la protéine complète que les huiles contenues dans les graines de chanvre (riches en lanoline et en acides linoléniques) sont dans des proportions idéales pour la nutrition humaine et peuvent être à la base de produits alimentaires et chanvriers délicieux et bons pour la santé ! Cette même huile est également excellente pour la peau et les cheveux.

Fibre

Jusqu’à sa redécouverte à la fin des années 1980, l’utilisation du chanvre pour la production de fibres avait fortement diminué au cours des dernières décennies, mais le chanvre occupait toujours une place importante parmi les fibres naturelles car il est solide, durable et non affecté par l’eau. Les principales utilisations de la fibre de chanvre étaient l’inrope, le sac, la moquette, les filets et la sangle. Une industrie de l’habillement en chanvre a vu le jour dans l’Ouest en 1988, et le chanvre est de plus en plus utilisé dans la fabrication du papier. La teneur en cellulose est d’environ 70%.

Tige de chanvre.

Les petites parcelles sont généralement récoltées à la main. Les plantes sont coupées à 2 à 3 cm au-dessus du sol et laissées sur le sol pour sécher. La récolte mécanique est maintenant courante, utilisant des couteaux-liants spécialement adaptés ou des couteaux plus simples.

Le chanvre coupé est mis en andains pour sécher jusqu’à quatre jours. Ceci était traditionnellement suivi par le rouissage, soit un rouissage à l’eau par lequel le chanvre groupé flotte dans l’eau, soit un rouissage par rosée, le chanvre restant sur le sol et étant affecté par l’humidité de l’humidité de rosée, ainsi que par les moisissures et l’action bactérienne. Les processus modernes utilisent de la vapeur et des machines pour séparer la fibre, un processus connu sous le nom de pâte thermomécanique.

Carburant

Le carburant peut être un sous-produit de la culture du chanvre. Un carburant serait le biodiesel à cause des huiles présentes dans les graines et la tige du chanvre, un autre serait le biocarburant provenant des tiges fibreuses.

Le chanvre se résume souvent ainsi : il peut loger, il peut vêtir, il peut nourrir à la fois le corps et l’esprit. L’infographie ci-dessous reproduit les différentes utilisations possibles du chanvre en fonction de la partie de la plante utilisée, de la racine à la graine.

 

Utilisations possibles du chanvre

Utilisations possibles du chanvre

Quel thème vous intéresse ?

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !