Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Etats-Unis : la FDA ouvre une nouvelle période de consultation publique sur le CBD

Etats-Unis : la FDA ouvre une nouvelle période de consultation publique sur le CBD

Alors même que la Food and Drug Administration (FDA) avait promis d’accélérer les régulations autour du CBD, il semblerait que le processus soit de nouveau ralenti. La FDA a annoncé l’ouverture d’une nouvelle période de consultation publique pendant laquelle elle sollicite les commentaires des américains sur le reclassement potentiel du cannabis.

PUBLICITE

Les citoyens auront 30 jours supplémentaires pour donner leur avis, qui sera pris en compte lors de la réécriture de la loi. Lorsque la FDA a initialement sollicité des commentaires pour définir la position des États-Unis sur le sujet en mars, elle « a souligné la nécessité de raccourcir le délai de présentation des observations, afin que le département américain de la Santé et des Services sociaux puisse mener à bien les mesures qui s’imposent et être à l’écoute des Nations Unies.  »

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a en effet recommandé que le cannabis, ainsi que la résine de cannabis, soient retirés de l’annexe IV, la catégorie la plus restrictive (réservée aux substances considérées comme particulièrement nocives avec des avantages médicaux limités) de la convention sur les drogues de 1961 signée par des pays du monde entier. L’OMS a en outre affirmé que le CDB ne devrait pas être classifié du tout, citant des preuves selon lesquelles le composé « n’a pas de potentiel d’abus ni de potentiel de dépendance ».

Le cannabis et la résine de cannabis resteraient également inscrits à l’annexe I du traité de 1961, alors qu’elles sont actuellement classées en double dans les annexes I et IV, considérées comme les moins dangereuses (contrairement à la classification américaine). L’organisme souhaite également que le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) et ses isomères soient complètement retirés d’un traité séparé conclu en 1971 sur les médicaments, et soient ajoutés à l’Annexe I de la convention de 1961, selon un document de l’OMS non encore officiellement publié, mais qui circulerait parmi les défenseurs de la réforme du cannabis.

Reclassifier le cannabis en vertu des traités internationaux refléterait une compréhension croissante de la plante au sein de l’une des organisations intergouvernementales les plus influentes du monde. Le statut restrictif actuel du cannabis des Nations Unies n’a d’ailleurs pas empêché le Canada et l’Uruguay d’aller de l’avant pour mettre fin à la prohibition, tout comme devrait prochainement le faire le Mexique.

PUBLICITE

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global