Californie : une étude de quatre ans sur les effets à long-terme du cannabis sur les jeunes

cannabis jeune

Quels effets à long-terme a le cannabis sur les jeunes ? Une étude de quatre ans va tenter de répondre à cette épineuse question.

Le contexte de l’étude

L’Université d’Irvine en Californie vient de recevoir une bourse de 9 millions de dollars pour mener à bien une étude de 4 ans sur les effets à long-terme de la consommation de cannabis sur les adolescents. Les fonds sont alloués par l’Institut National de l’Abus de Drogue (NIDA) affilié à l’Institut National de la Santé.

L’étude sera conduite par le tout nouveau Centre d’Etude sur le Cannabis de l’Université d’Irvine, fondé l’année dernière et fruit d’un partenariat entre l’Ecole de droit et l’Ecole de médecine. Il doit étudier les effets pharmacologiques et physiologiques du cannabis ainsi que ces implications légales, sociales et économiques.

Daniele Piomelli, professeur d’anatomie et de neurobiologie à l’Ecole de Médecine et directeur du Centre d’Etude sur le Cannabis déclare « cette bourse va nous permettre de faire un grand pas vers une compréhension solide des dangers et bénéfices réels du cannabis et peut mener à de meilleures méthodes de prévention de la dépendance au cannabis ». Il ajoute : « Cela peut également guider des décisions politiques solidement basées sur des preuves scientifiques concernant l’usage médicinal et récréatif de cannabis ainsi qu’aiguiller le développement de médications destinées à traiter des maladies graves. »

Des inquiétudes

La consommation de cannabis est plutôt répandue chez les jeunes américains et commence souvent à l’adolescence. En 2013, un sondage sponsorisé par la NIDA estime à 11,7% au collège et à 35,1% au lycée, le nombres de jeunes ayant déjà consommé du cannabis au moins une fois dans leur vie, des chiffres similaires à la France. Les premières études post-légalisation ne notent pas d’effet notable des différentes légalisations sur la consommation des jeunes.

Cette consommation précoce est réputée entraver ou modifier le développement des adolescents. Certaines études suggèrent que, à l’image de l’alcool, une consommation intense prématurée peut entraîner des effets irréversibles sur un cerveau jeune. Daniele Piomelli rappelle que l’on soupçonne le développement de troubles neuropsychiatriques chez les jeunes exposés mais souligne toutefois que ces affirmations doivent être appuyées par une recherche scientifique qui déterminerait « à quel moment de la vie et à quelle dose la consommation de cannabis peut devenir dangereuse ».

Une perspective scientifique

L’objectif précis de l’étude est de déterminer les effets à long-terme d’une exposition précoce au THC sur le comportement et les fonctions cérébrales des adolescents et de comprendre les processus chimiques impliqués dans les potentielles transformations du cerveau. La recherche se concentrera donc sur des « changements persistants du système endocannabinoïde et de ses signaux, de la plasticité synaptique et du comportement » chez les jeunes consommateurs.

Le système endocannabinoïde fonctionne à partir de molécules produites par le corps qui régulent certaines fonctions du corps et de l’esprit. Les phytocannabinoïdes, les molécules de la plante, ont des effets similaires sur les processus physiologiques et psychologiques. Piomelli explique que “le système endocannabinoïde est le point d’entrée principal du THC dans le cerveau (…) il est très important de comprendre si l’activation excessive du système de signalement durant l’adolescence peut altérer les capacités cognitives et motiver des comportements qui durent à l’âge adulte ».

Catégories liées : Cannabis aux Etats-Unis

Articles liés

Derniers articles

SQDC magasin
Quelles variétés de cannabis sont vendues par la SQDC ?
snoop dog
Omniprésence du tabac et du cannabis dans le Hip Hop : culture ou commerce ?
canada cannabis drapeau
Le cannabis est légal au Canada !
jair bolsonaro
Le Brésil va-t-il devenir l’équivalent des Philippines en matière de lutte antidrogue ?
christophe castaner
Quelle est la position de Christophe Castaner sur le cannabis en France ?
catherine conconne
Catherine Conconne veut protéger les jeunes du « fléau » du cannabis
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire