Qu’est-ce que l’homéostasie et comment le cannabis peut y jouer un rôle ?

Homéostasie et cannabis

Le cannabis peut affecter une multitude d’aspects de notre corps, un des plus importants étant l’homéostasie.

Qu’est-ce que l’homéostasie?

L’homéostasie est une multitude de processus variés qui permettent au corps de modifier son environnement interne pour s’adapter au changements externes. Cela inclut un grand nombre de facteurs importants voire vitaux, comme :

  • La température corporelle
  • Le rythme cardiaque
  • La pression artérielle
  • Le sommeil
  • L’humeur
  • L’appétit

Le tout est commandé à l’intérieur de l’hypothalamus, une partie du cerveau qui sert de centre de commande, reconnaît les changements qui s’opèrent et libère des hormones et des neurotransmetteurs, des substances chimiques permettant la communication entre les différentes cellules et structures du corps. Par exemple, lorsque vous faites du sport, votre température corporelle augmente, l’hypothalamus va détecter ce changement et déclencher, en réponse, la production de sueur par les millions de glandes sudoripares présentes un peu partout sur le corps, ce qui va faire baisser la température à un niveau optimal.

Les perturbations de l’homéostasie

Lorsque le processus d’homéostasie est interrompu, notre corps n’est plus en mesure de maintenir l’équilibre nécessaire. Cela peut être dû à des maladies, des blessures, ou encore des médicaments. Une grande partie des maladies graves qui touchent notre société actuelle sont liées à une perturbation de l’homéostasie. Pour ne citer que quelques exemples, le diabète, l’arthrite, l’obésité ou encore les maladies causées par des problèmes de pression sanguine, comme le glaucome.

L’âge peut aussi affecter l’homéostasie. Lorsque le corps vieillit, les os ne sont pas les seuls à être touchés, les cellules dans leur ensemble commencent à dysfonctionner, ainsi certaines maladies liées à l’âge ont comme source une déficience du processus d’homéostasie, comme l’arthrite ou l’ostéoporose.

Le système endocannabinoïde et l’homéostasie

Les cannabinoïdes sont une famille de molécules présentes dans la plante de cannabis, la plus connue étant le THC. Les cannabinoïdes sont aussi présents dans le corps de façon naturelle, on les appelle alors les endocannabinoïdes. Le système endocannabinoïde désigne l’ensemble des récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain. Ces derniers réagissent aux cannabinoïdes endogènes et exogènes en produisant des effets sur le corps. L’hypothalamus, zone du cerveau qui contrôle l’homéostasie, contient des récepteurs cannabinoïdes. Ces molécules sont susceptibles d’affecter l’homéostasie, ce qu’une étude a par ailleurs montré.

Les recherches montrent que l’ajout de cannabinoïdes au régime humain aide à maintenir l’homéostasie, en particulier avec l’âge. Selon une étude, « Le système endocannabinoïde a de profondes racines phylogénétiques et régule beaucoup d’aspects du développement embryonnaire et de l’homéostasie, y compris la neuroprotection et la neuroplasticité, l’immunité et l’inflammation, l’apoptose et la carcinogenèse, la douleur et la mémoire émotionnelle, et […] la faim, la nutrition et le métabolisme. »

Une autre étude publiée dans le prestigieux American Journal of Medicine montre des résultats concluants pour les malades atteints de diabète. En effet, l’étude menée sur près de 5000 adultes a montré que l’utilisation de cannabis induisait un HOMA-IR plus faible, ce qui signifie que l’utilisation de cannabinoïdes diminue la résistance à l’insuline, une hormone qui dégrade les glucides. Le cannabis pourrait ainsi aider les personnes atteintes de diabète.

De plus, selon le docteur Dustin Sulak, ostéopathe et diplômé de l’Académie Américaine de Médecine Cannabinoïde, le système endocannabinoïde aide à réguler l’homéostasie en facilitant la communication entre les différentes cellules : « à l’endroit d’une blessure par exemple, on peut voir des cannabinoïdes diminuer la libération d’activateurs et de sensibilisateurs depuis les tissus lésés, ce qui stabilise la cellule nerveuse et calme les cellules voisines pour empêcher la libération excessive de substances pro-inflammatoires »



Suivez-nous sur Telegram

Articles liés

Derniers articles

Cannabigerol (CBG)
Le CBG pour lutter contre la neuroinflammation et le stress oxydatif
chanvre aliment
Les différents aliments au chanvre et leurs bienfaits
Damian Marley
Damian Marley avec les parlementaires anglais pour parler cannabis médical
Etude sur le cannabis médical et les douleurs
Une étude australienne remet en cause l’efficacité du cannabis contre les douleurs chroniques
Procès Auxine
Colmar : retour sur le procès de la jardinerie Auxine, accusée de complicité de trafic de stupéfiants
israel cannabis medical
Les producteurs de cannabis israéliens menacent de s’installer ailleurs

Laisser un commentaire