Suivez-nous

Business

Willie Nelson recrute pour son futur dispensaire

Willie nelson recrute

L’industrie du cannabis aux Etats-Unis est à la fois l’occasion de créer de nombreux nouveaux emplois mais aussi de travailler avec des personnes très connues. A vos CV, Willie Nelson recrute !

PUBLICITE

Willie Nelson a en effet annoncé le lancement de sa marque de cannabis il y a plus d’un an. Connu pour sa musique country mais aussi pour son soutien à la légalisation du cannabis, Willie Nelson est désormais un businessman qui recrute officiellement pour sa marque Willie’s Reserve. 5 postes sont recherchés :

  • Directeur de la production
  • Extracteur
  • Responsable de la conformité
  • Comptable
  • Directeur des ventes

Il propose 65 000$ minimum par an et par salarié, pour les cinq nouveaux partenaires de son aventure. Les profils recherchés sont ceux de personnes qui travaillent déjà dans le business du cannabis au Colorado depuis au moins 2 ans, et il faudra avoir un casier judiciaire vide, une carte de cannabis médical valide et une formation dans l’industrie légale du cannabis.

Le porte-parole de la marque, Micheal Browman assure dans le Daily Beast : « Nous sommes un modèle anti Wal-Mart. En interne c’est comme ça qu’on se décrit « . En effet, Willie Nelson s’efforce de faire fonctionner l’économie locale, en sélectionnant les meilleurs produits possibles, provenant de petits producteurs locaux avec une empreinte carbone minimale. En plus d’être distributeur de cannabis, la bande à Willie devrait également assurer sa propre production pour sa gamme de produits, allant de la simple tête de beuh au concentré de THC .

Le chanteur de 83 ans déclare que la pire maladie qui touche ce monde « c’est le stress et qu’il n’y a pas meilleur remède que le cannabis. ». Pour son porte-parole qui assure le service après-vente, « c’est un moyen pour Willie de laisser une trace réelle sur ce pourquoi il s’est battu toute sa vie ».

PUBLICITE

Le chanteur de country qui a vendu près de 63 millions d’album au cours de sa carrière souhaite s’implanter dans tous les Etats américains où le cannabis récréatif est autorisé. L’homme d’affaires porte une attention toute particulière sur les prochains Etats soumis à un référendum sur la légalisation du cannabis, afin de s’y implanter avant la concurrence des autres poids lourds de l’industrie.

Théo Caillart

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0