Suivez-nous

Business

Floyd Landis à l’assaut du marché du cannabis

Floyd Landis se lance dans le cannabis

L’ancien et controversé coureur cycliste Floyd Landis rejoint à son tour l’industrie légale du cannabis, en créant une entreprise qui vendra des produits à vaper et de la space food.

PUBLICITE

Il prévoit notamment de proposer des produits à base d’huile de cannabis issue de cultivateurs confirmés qui utilisent un système d’extraction à base de CO2. Son communiqué de presse mentionne que “ses produits à vaper ou à manger sont fabriqués pour une expérience de consommation accrue et sont soigneusement préparés par des pharmaciens agréés afin de maximiser les nombreux avantages pour la santé du cannabis récréatif.”

Landis a gagné le Tour de France 2006 mais a été obligé de renoncer au titre après un contrôle de dopage positif. Il a nié pendant des années mais s’est confessé en 2011, conduisant Lance Armstrong a éventuellement avouer son dopage.

Depuis son départ du circuit professionnel, Landis s’est lancé dans une bataille judiciaire avec Lance Armstrong, mais semble débuter une nouvelle carrière de producteur de produits au cannabis haut de gamme au Colorado.

L’entreprise de Landis, Floyds of Leadville, nommée d’après une montagne du Colorado, a d’ores et déjà son site Internet. Elle ouvrira le 30 juin lors d’une soirée d’inauguration au Club Vinyl de Denver.

PUBLICITE

“Je suis très excité par cette nouvelle phase de ma vie. L’industrie du cannabis grossit rapidement et je suis heureux d’avoir l’opportunité d’y jouer un rôle.” annonce Landis dans son communiqué.

Landis voit son rôle de deux manières, comme producteur de produits haut de gamme tout d’abord, et comme supporteur d’alternatives à des antidouleurs addictifs. Il a souvent souffert de douleurs chroniques dûe à de l’ostéonécrose dans sa hanche. Landis a subi une chirurgie de remplacement de la hanche en 2006.

“L’usage thérapeutique du cannabis ne peut être ignoré. Pendant des années, je dépendais d’analgésiques à base d’opioïdes pour traiter ma douleur de la hanche. Avec le cannabis, je gère mieux mes douleurs et ai une meilleure qualité de vie. Nous devons donner aux gens des alternatives plus saines.”

L’usage récréatif du cannabis est légal au Colorado depuis 2014, créant une industrie de plusieurs millions de dollars. Toute personne majeure (+21 ans) peut cultiver, posséder et consommer de petites quantités de cannabis, avec aujourd’hui de nombreux types de produits disponibles.

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Business

Du lubrifiant anal au CBD pour « prendre des bites XL et plus »

Lubrifiant anal au CBD

Si vous nous demandez « Pourquoi ? », nous vous répondrions « Pourquoi pas ! ». Mais derrière la communication punchy du produit se cache une vraie demande (et un peu de marketing).

PUBLICITE

Boof est un décontractant anal proposé par la marque Fort Troff, spécialisée dans les jouets et produits sexuels pour les hommes gays, et qui promet d’aider à « prendre des bites XL et plus » en utilisant la puissance du CBD, selon la fiche produit. Il offrirait ainsi « une relaxation totale du corps + un maximum de plaisir » et « la plus haute concentration de CBD pur ».

Le produit a été réalisé en collaboration avec Foria, entreprise spécialisée sur l’intégration de cannabinoïdes dans les produits à vocation sexuelle ou génitale. Foria vend d’ailleurs aussi des suppositoires, qui semblent être similaires au produit Boof, mais qui sont marketées pour les femmes, pour procurer « des effets apaisants et libérateurs des tensions » et réduire les douleurs menstruelles.

Le docteur Evan Goldstein, chirurgien anal, explique à Out que le CBD et le sexe « vont naturellement de pair ».

« Le CBD est un excellent ajout au jeu anal. Ce qui est bien, c’est qu’il y a beaucoup d’options pour l’incorporer », a déclaré le Dr Goldstein. «Il existe des vape pen ou des teintures, qui permettent aux gens d’inhaler ou d’ingérer du CBD pour des effets systémiques. Spécifiquement pour le sexe anal, les gens peuvent également l’appliquer localement, en utilisant des lubrifiants et / ou des suppositoires infusés au CBD. »

PUBLICITE

Une boite de Boof est composé de huit suppositoires. Selon les précisions du site, « vous ne serez ni défoncés ni désensibilisés » en l’utilisant. “Il n’y a pas de THC. Ton cul va simplement se sentir réellement putain de bien ».

Et bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier cela, c’est une belle promesse !

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0