Suivez-nous

Les variétés de cannabis qui ont fait Cookies

Publié

le

Histoire de Cookies

En matière de culture cannabis, peu de noms résonnent aujourd’hui comme Cookies. Ses génétiques ont été utilisées pour créer certaines des variétés actuelles les plus populaires au monde tout en ayant une grande influence sur le lifestyle californien. Avec de grands bâtiments bleus qui apparaissent partout où c’est possible, il semblerait que Cookies soit le meilleur exemple de ce à quoi ressemblera un géant mondial du cannabis dans le futur.

PUBLICITE

Cookies a été fondé par Berner et Jigga vers 2011-2012. Bien avant qu’ils n’atteignent une renommée nationale, Cookies n’était qu’une famille de breeders et de cultivateurs de la Bay Area, la baie de San Francisco, qui s’est consacrée à une plante très spéciale : la Original Girl Scout Cookies, dorénavant appelée GSC.

L’histoire n’a pourtant ni commencé ni fini avec la GSC. Voici les variétés qui ont fait la renommée de Cookies.

1998-2000s : F1 Durban Poison

L’engouement de Jigga pour le cannabis a commencé dans la maison de son enfance vers 1995. Sa mère était cultivatrice. Lui feuilletait les magazines High Times et était captivé par les articles sur les différents types de cannabis qui poussaient dans le monde. Une ampoule s’est allumée dans sa tête et Jigga a immédiatement su ce qu’il était censé faire dans la vie.

Vers 1998, lorsqu’il a obtenu son diplôme d’études secondaires et qu’il a emménagé dans une maison à San Francisco avec un ami d’enfance, il a immédiatement commencé à cultiver. OG Kush, Purple Urkle, et F1 Durban Poison ont été les premières.

PUBLICITE

« Avant même de commencer à cultiver, j’ai eu la chance d’être entouré des bonnes plantes. Nous avions la Kush avant l’OG. Et puis Urkel, c’était la ‘Purple’. Avant la Granddaddy, c’était de l’Urkel. »

Plus important encore, Jigga cultivait sa fameuse F1 Durban Poison, qui allait devenir l’épine dorsale génétique des différentes variétés de GSC.

2003-2004 : Cherry Pie

Au début des années 2000, Jigga travaillait pour le département de santé publique de San Francisco, où il était envoyé dans les collèges et les lycées pour faire des présentations sur l’épidémie de VIH/SIDA, souvent avec une personne malade qui vivait avec le virus.

À côté de cela, il fournissait à ces intervenants du cannabis pour les aider à soulager leurs symptômes.

PUBLICITE

« J’étais comme ce gamin révolutionnaire qui était anti-gouvernement, nous étions notre propre petite clinique. Je travaillais avec environ 40 à 50 personnes atteintes d’une maladie en phase terminale, et à l’époque, j’étais chargé de leur fournir de l’herbe. C’était mon travail. Les commentaires que je recevais au jour le jour étaient les suivants : « Jai, tu ne sais pas à quel point ton herbe m’aide chaque jour à lutter contre mon appétit, mes effets secondaires ou les médicaments ».

La Cherry Pie a fini par être l’une de ces souches qui ont changé la vie des patients. « Rétrospectivement, cela m’a aidé à acquérir une certaine base pour voir les avantages pour la santé et le respect de la plante. Parce que les gens fumaient ces variétés que nous avions créées et faisaient tout pour nous dire à quel point elles les avaient aidés. »

2005-2007 : Girl Scout Cookies

SI la Girl Scout Cookies a commencé à se faire connaître au début des années 2010, elle était travaillée dès le milieu des années 2000.

« C’était une époque où il fallait toujours avoir le prochain truc en cours parce que tout le monde avait les Purps. Nous savions que nous voulions autre chose, et c’est vraiment comme ça que les Cookies et la Cherry Pie sont nées. La Cookies était l’une de ces choses qui sortait de notre maison sur Noriega et la 25ème avenue dans [The Sunset District]. On l’a su tout de suite. L’odeur était unique, les têtes étaient les plus brillantes et les plus denses, et la saveur ne se démentait pas. »

Sur la façon dont le nom est venu, Jigga a expliqué qu' »après avoir fait nos nouvelles variétés, nous aimions nous asseoir et faire un test de goût entre nous. La Girl Scout Cookies était l’une d’entre elles et nous étions assis là à essayer de trouver un nom qui lui correspond. On se les passait et [le nom] m’est venu comme ça. C’est « Thin Mint Cookies », mec. Il y avait cet Earl Grey, cette odeur de pin, et c’est resté. A partir de là, nous avons fait la transition, et Bern l’a littéralement distribué à tout le monde. »

Décrivant l’impact de la GSC sur la culture du cannabis à l’époque, Jigga se souvient : « Une fois qu’elle est sortie, la Cookies a immédiatement reçu l’approbation de la rue. Il y avait ce mouvement autour d’elle, et elle est entrér dans les jardins des autres. Elle a balayé les rues. Elle est devenu la base de tant d’autres variétés et croisements. »

2010-2012 : Sherbert

C’est dans les années 2010 que la GSC a consolidé sa place sur le Mont Rushmore des variétés de cannabis. Juste après elle sont venus ses nombreux descendants.

L’un des plus célèbres enfants de la GSC est la Sherbert, qui a été cultivée par Mario Guzman, alias M. Sherbinski, sous le mentorat de Jai. Jai a introduit un pollen unique de Burmese Kush dans le jardin de Mario et les plantes qui en ont résulté étaient les ancêtres de ce qui deviendrait un jour la Sherbert.

2014-2017 : Gelato

Lorsqu’il s’agit de certains des cultivars les plus influents dans le monde de la weed, la Gelato fait définitivement partie de la liste des GOATs. Ses descendants dominent absolument la culture du cannabis d’aujourd’hui.

L’histoire raconte que la pollinisation de la Gelato a eu lieu dans un jardin de Sacramento que Jai et Sherbinski partageaient. La chasse aux phénotypes a eu lieu à San Francisco. De Gelato sont nés les célèbres phénotypes Gelato #25, Gelato #33, Gelato #41, Gelato #43 et Gelato #45. À propos de son impact, Jai a déclaré : « Culturellement, la Gelato a contribué à définir le goût, l’odeur et l’expérience du cannabis, de la rue aux entreprises américaines. »

2018-2020 : Runtz

Ces dernières années, il n’y a pas une seule variété  qui était plus populaire en termes de nom, de volume de recherche et d’influence culturelle que la Runtz. Bien que nous l’associions tous directement à Cookies, elle provient en fait du crew Runtz/Cookie Fam et des  » Cookies Boyz  » Nick et Ray.

À propos du croisement fruité de Gelato et Zkittlez, Jigga a déclaré :  » Je n’ai pas reproduit la Runtz, mais ma génétique a créé cette variété unique et puissante. C’est la souche Gelato qui est responsable de son aspect et de sa saveur distinctifs, avec son goût crémeux et gazeux inimitable. »

2021 : Gary Payton

De nos jours, Cookies est mondialement connu pour plus de souches que vous ne pouvez en nommer de tête. L’une d’entre elles qui se démarque définitivement est la Gary Payton, breedé par un des membres de la Cookie Fam, Kenny Powers, de Powerzzzup.

Elle a été lancée en 2019 et a explosé en popularité au cours des deux dernières années. « Encore une fois, je ne peux pas prétendre avoir physiquement fait ce croisement, mais heureusement, certaines des variétés sur lesquelles j’ai travaillé sont responsables de cette merveilleuse création. Cela a commencé avec la variété originale de Kush que nous avons appelée Florida Kush combinée avec la variété YLife, une Cherry Pie x GSC. Maintenant, nous avons l’une des variétés les plus puissantes et les plus colorées à ce jour. »

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !